undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles3
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:9,71 €+ 2,49 € expédition

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 avril 2012
Il émane de cet album datant de 1965 une fraîcheur vivifiante. C'est bon comme le bon pain. L'âpre rusticité des mélodies et leur traitement basé sur une rythmique délicieusement répétitive agissent à la manière d'un baume térébrant. On se sent littéralement vrillé de plaisir par ces pulsations vigoureuses, et revigoré par l'énergie qu'elles distillent. Le bien regretté Junior Wells rabote avec les aspérités tonifiantes de son chant, la vieille crasse que l'ennui, la lassitude et la léthargie hivernale avaient déposée sur nos têtes fatiguées. On s'ébroue au son de l'harmonica qu'on suivrait les yeux fermés tant il est sûr qu'il ouvre une voie vers le bonheur (sublimation de ce sentiment dans le tendre blues In The Wee Hours, ou encore l'éponyme Hoodoo Man Blues, et Early In The Morning, We're ready...). Les riffs de Buddy Guy ont ce petit air joyeux, sec et aigrelet qui évoque la brise de printemps qui vient vous fouetter gaiement le visage. Dieu que tout cela sonne bien !
11 commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 novembre 2008
Junior Wells (1934-1998) est surtout associé dans l'histoire du blues a son complice Buddy Guy avec qui il forma durant des années un formidable orchestre de blues, qui fit beaucoup pour la cause de notre musique favorite, la mettant a la portée d'un large public (tournées en europes, tour en premiere partie des Stones dans les 70's, festival de Montreux, Chicago blues festival, etc)Live in Montreux.
Il demeurera aussi un des maitres de l'harmonica avec son mentor Sony Boy Williamson 2 et son rival Little Walter ou encore Big Walter Horton (voir ma liste sur les harmonicistes).
Cet "Hoodoo man blues" est son premier album, enregistré pour le label Delmark en 1965, et sans doute son meilleur ;Junior y brille par son jeu d'harmonica inventif, son chant avec parfois des accents funky a la James Brown(snatch it back), et a ses cotés, un certain Buddy Guy brille de mille feux a la guitare.On y retrouve notamment quelques belles reprises comme good morning little schoolgirl; hound dog; you don't love me baby -morceau reprit par Allman Brothers sur leur live at Fillmore- et les premiers succes de Junior (hey lawdy mama,hoodoo man blues).
Pour la petite histoire cet album fut un des premiers albums de blues concus comme un album alors que les 45 tours etaient la norme à l'epoque ; autre albums des premieres faces de Junior recommandable:Blues Hit Big Town
1515 commentaires|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 septembre 2013
Album assez moyen il y a toutefois quelques morceaux très bons. Pas indispensable mais trouvera quand même une bonne place dans ma cd thèque!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)