Commentaires en ligne


2 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Incontournable interprétation, 9 septembre 2013
Par 
Gerard Müller "médicactus" (Nouvelle Caledonie) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 100 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : Six Suites / Sonatas in G major & D major (CD)
Six suites pour violoncelle BWV 1007 à 1012/J.S.BACH/Janos Starker
Il existe bien sûr de cet album la version de Anner Bylsma (enregistrement de 1979); et celle de Pablo Casals (enregistrement de 1939 remasterisé) dont il jouait chaque matin au cours de sa vie une suite.
Tous les violoncellistes se sont livrée à cet exercice et tout le monde a entendu le prélude de la suite N°1 BWV 1007, un morceau célébrissime.
L’interprétation très classique et sans sensiblerie de Starker ( enregistrement de1963) présente l’avantage d’être parfaitement équilibrée, dotée d’une vibration inégalée due sans douer à la qualité de l’instrument datant de 1705 (Goffriller) . Chacune de ses suites est une humeur, allant de la méditation (sarabande BWV 1007) à l’enthousiasme (menuet BWV 1007) en passant par le tragique(sarabande BWV 1008).
Ces suites ont été composées par Bach vers 1720 juste après les sonates et partitas pour violon, à l’intention de son ami Ferdinand Christian Abel, lui même joueur de viole de gambe et compositeur.
Tous les amateurs de violoncelle considèrent ces suites comme des classiques incontournables du répertoire de cet instrument.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


15 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un classique, 23 mai 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : Six Suites / Sonatas in G major & D major (CD)
Je ne reviens pas sur l'oeuvre et son caractère envoûtant (voir pour ceux qui ignorent cette pierre angulaire de la musique classique, mon commentaire sur l'interprétation de Yo Yo MA). Ici J Starker a une vision très propre (moins impliquée qu'appliquée) de l'oeuvre. Moins de reliogisté que Yo Yo MA, mais quelle force pure. C'était une "brute" de facilité, ce Starker. Un violoncelliste capable de vous sortir les tripes sans risquer une grimace. Spartiate, brillant, facile. Pour le son, Mercury a transcrit une certaine "dureté" qui léchouille les aigüs, un peu comme si on jouait près du chevalet, mais c'est finalement assez bien assorti à l'interprétation. A mettre dans sa discographie assurément.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit