undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 juin 2010
Jean-François Paillard s'était lancé dès 1953 dans l'enregistrement d'oeuvres instrumentales des compositeurs français des 17e et 18e siècles, en rompant avec le style d'interprétation "romantique" qui était alors usité y compris pour les compositeurs baroques. En ce sens il a été un précurseur des "Baroqueux", même s'il n'a pas franchement adhéré aux nouveaux partis esthétiques qui se développaient dans les années 1970 ; il s'est retrouvé un peu marginalisé, sans démériter pour autant.

Le présent disque est tout-à-fait estimable. Je tends à préférer la version d'Hugo Reyne à la tête de la Simphonie du Marais (Delalande: Symphonies pour les Souper du Roy), mais cela se discute : le premier trompettiste de JF Paillard est bien meilleur que celui de Hugo Reyne, ce qui compte dans ce genre de répertoire.

Comparez les deux versions sur le lecteur Amazon, et faites votre choix.
22 commentaires|17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 août 2013
Voici un CD tout à fait exceptionnel.
Le programme tout d'abord est magnifique, avec les plus belles pages de Delalande.
L'interprétation (disque d'or 1985) est superbe de panache, d'engagement, d'émotion et de vélocité.
A acheter les yeux fermés !
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mai 2013
C'est une suite de concert de trompettes qui évoque les fastes royaux,les divertissements nautiques,caprices ou fantaisies,danses extraites de ballets et divertissements qui constituent la plus grande partie des Soupers.On voit qu'à cette époque,on ressentait le besoins de faire appel à des musiciens qualifiés pour interpréter ces oeuvres .L'orchestre de chambre Jean-François Paillard restitue magnifiquement l'ambiance du 18è siècle.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'enregistrement des suites pour trompettes et orchestre et du caprice de Villers cotterets qui forment le corpus le plus remarquable des symphonies pour les soupers du roi par Jean François Paillard fait partie de la mythologie des disques pionniers de la musique baroque française.

Aujourd'hui jugée par les puristes dépassée et vieillote, cette gravure représente pour moi toutefois une splendide réussite de par la compréhension de la grandeur et de la subtilité de cette musique.

On pourra sans craindre l'anachronisme écouter avec délectation ces soupers; difficile de résister au fastes des fanfares, à la mélancolie du caprice "que le roi demandait souvent, au charme des danses d'une grande noblesse.

On ne sombre jamais dans le lourd ni le grandiloquent.

La pochette même du CD évoque à merveille le Versailles des débuts du règne.

Nostalgie alors ? Oui mais sélective.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

26,90 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)