undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_ss16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles6
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:8,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Mercy, Mercy, Mercy. Un disque que je passe et repasse, un live made in U.S.A. vraiment délicieux.
Avec des morceaux choisis, s'il vous plait ! ATTENTION CE DISQUE EST UNE COMPILATION DE PLUSIEURS "LIVE" .Le titre phare de ce CD est THE JIVE SAMBA et non pas Mercy, Mercy,Mercy !

WORK SONG : repris bien sûr par Claude NougaroOlympia 1969( Sing-Sing ), avec des chorus qui ne laissent pas distraire nos oreilles, Julian s'en donne à coeur joie et pour la nôtre. Ce morceau est un grand classique et Hayes le batteur n'y est pas pour rien.

THE JIVE SAMBA :débute avec Louis Hayes. Nat, Julian et Yusef se donnent à fond pour notre plus grande joie. Puis vient le plus que fameux soli de flûte traversière qui nous enchante avec ses harmoniques apaisantes qui se transforment en sortes de cris graves, amusants également, (sortes de cris d'oiseaux) il faut bien le dire ! Et tandis que nous pouvons avoir cette impression fausse que Julian et Nat se reposent un peu, le duo reste actif et nous offre un "dueling" au milieu du chorus. Puis Nat explose, crie dans son instrument, implacablement, laissant de nouveau place à la flûte. Puis le public explose avec l'entrée remarquable de Joe Zawinul à qui répondent Yussef et Julian , un "forte" de Joe; puis de Julian tandis que Joe clos ce morceau. Mais le plus remarquable ici reste le continuum de Sam Jones sans qui, rien ne serait ici, pendant les 11 minutes de ce live.

MERCY, MERCY, MERCY :L'incontournable morceau.Mais ici malheureusement le moins bon, le titre phare de cette compilation reste The Jive Samba, Comme je l'ai précité. Julian prend la parole en terminant bien sûr par "Mercy, mercy, mercy. Le piano entâme, l'orchestre ici n'a pas de prédominant chacun y met du sien avec un chorus Joe Zawinul, piano, synthétiseur laissant place au soul des Adderley, suave pour terminer par un "Thank you,mercy, mercy, mercy,...

WHY ( am i treated so bad )Le morceau le plus "soul" débute par une rythmique assurée accompagnée d'un fil conducteur traduit par les Adderley accompagné par le piano omniprésent et prenant la relève sur le même leitmotiv, poursuivant seul avec Hayes sur un chorus. Les Adderley avec Yusef reprennent ce thème lancinant de sept notes répétées laissant enfin, Joe, Sam et Louis terminer.

WALK TALL Le plus court, 2:36 la rythmique débute pour laisser les Adderley sur leur mélodie éclatante répondant au reste de l'orchestre.

COUNTRY PREACHER Long discours de Julian qui laisse la place à un piano langoureux et une basse de même quand Nat intervient pour laisser lui même place à la rythmique, chorus de Nat de plus en plus langoureux seul avec la basse. Éclate toute la formation pour a son tour laisser place au piano/synthétiseur et le concert se termine par les applaudissements coupés sur cet enregistrement et c'est bien dommage.

Seulement 39 minutes de bonheur, mais rien ne nous empêche de remettre ce disque à son début sans pour autant se lasser et découvrir encore et encore d'autres finesses.
Julian"cannonball" Adderley : Saxophone Alto.
Nat Adderley : Trompette.
Yusef Lateef : Saxophone ténor ( formidable )
Joe Zawinul : Piano ( impeccable )
Sam Jones : Basse ( jamais fatigué )
Louis Hayes : Percussions ( encore moins fatigué )

Un disque à posséder absolument afin qu'il puisse vous posséder vous-même.
Propos un peu dithyrambiques, peut-être, mais je l'aime tant ce disque ! Essayez il vaut le coup et le coût!
Bonne écoute
77 commentaires|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce soir d'octobre 1966 au « The Club » à Chicago l'ambiance est torride. Cannonball Adderley et son groupe sont déchainés, le public aussi. L'ambiance est à la danse. Cela démarre fort avec « Fun » où Cannonball déclenche des salves de notes. Le petit frère Nat n'est pas en reste à la trompette. Joe Zawinul (piano), Victor Gaskin (contrebasse) et Roy McCurdy (batterie) maintiennent le tempo. On reste chaud avec «Game». Les lumières se tamisent, Cannonball s'approche du micro et annonce le morceau suivant, une composition de son pianiste. Rares sont les morceaux de jazz qui font un tube. Joe Zawinul avec "Mercy, mercy, mercy" décroche le gros lot. On est bien dans l'ambiance soul à la Wilson Pickett ou à l'Otis Redding. Le morceau est banal, Zawinul répète à l'infini les mêmes notes, et pourtant cela devient une ritournelle entêtante, obsédante, qu'on a envie de remettre sur la platine (un petit coup de nostalgie d'une époque bien lointaine).
Le morceau va connaître un succès inhabituel pour des jazzmen. Il existe de multiples versions de ce tube Mercy, mercy, mercy. Certaines sont chantées comme celle réalisée par ceux qui ont mis des paroles sur ce morceau, Larry Williams et Johnny Watson, sur l'album reprise Two For The Price Of One. Il parait que la version des oubliés Buckinghams a popularisé ce morceau au niveau international. Il a été repris ensuite par Marlena Shaw dans une version plus blues et aussi par Ernestine Anderson. Côté instrumental il existe la guitare de Clarence "Gatemouth" Brown sur l'album Timeless ou encore l'orgue de Jimmy Smith sur album Respect / Livin It Up. Il existe aussi les versions latinos de Willie Bobo ou de Giovanni Hidalgo ou bien encore celle reggae de Monty Alexander. Et bien d'autres encore, le choix ne manque pas!
Quelques mois plus tôt, Joe Zawinul livrait dans le même club, toujours avec le même groupe (à l'exception de Herb Lewis à la basse) une composition prémonitoire «Money in the pocket» dans l'album éponyme. Curieuse loi du succès, c'est le morceau le plus banal et répétitif de cet album qui reste à la postérité.
Pour en revenir à l'album, les trois derniers titres sont tous excellents: "Sticks", "Hippodelphia" et "Sack O' Woe" ; Cannonball maîtrise son sujet et rivalise d'inventivité dans les solos (ce qui est bien moins le cas de Joe Zawinul).
Tirez les meubles et laissez vous prendre par l'ambiance

PS: Mon commentaire concerne l'album paru chez Capitol et non celui, très différent, paru récemment chez Drive (une compilation?) auquel ce commentaire est également accolé.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un excellent disque Live du milieu des années 60 qui plaiera aux amateurs de Soul jazz et de Funk, sans compter les autres...
Le son voluptueux de Cannonball fait merveille et tous les musiciens font preuve d'un dynamisme enthousiasmant.
L'atmosphère du club ajoute encore à notre plaisir.
Un vrai bonheur !
22 commentaires|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 décembre 2012
Je suis en train de faire un tour sur mes achats de CDs sur Amazon depuis 2001, je n'avais jamais laissé de commentaire , et vu ma discothèque , je n'aurai pas le temps de rattraper cette négligence. Le jeu du thème même, c.a.d. de l'air et non du titre du volume "mercy , mercy, mercy , a une façon trainante et originale dans son interprétation. Du bon Jazz.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 octobre 2014
Fan des Adderley depuis Dirty Blues, j'ai acheté cette disque à sa sortie (vinyle). Perdu depuis mais heureuse de retrouver ces morceaux de berceau du funk.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 avril 2002
Un grand classique de Cannonball! A la hauteur de la série de concerts en 66 au Japon, avec le grand Zawinul toujours aussi en forme... un de mes favoris
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)