Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 configuration atypique pour sassy..., 17 mai 2012
Par 
oiseau de nuit (Quelque part dans le Sud Ouest...) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : After Hours (CD)
Les musiciens l'appelaient "Sassy" ou "Sass". Pour le public, c'était "la Divine"... Une carrière impressionnante (près d'une centaine d'enregistrements, une technique époustouflante, des rencontres inoubliables - Charlie Parker, Diz, Miles, Roy Haynes...). Jusqu'au bout, Sarah Vaughan (1924-1990) allait figurer au top du jazz vocal (aux côtés d'Ella et Lady Day), quand bien même elle souffrait d'un cancer des poumons (elle était connue pour être une fumeuse invétérée). Aussi, il est clair que dans la discographie de Sassy, les disques parus sur les labels Mercury et Emarcy sont ex-cep-tion-nels. Aucun doute là-dessus. Bref, tout ce qu'elle a enregistré entre 1955 et 1963 est à proprement parler hallucinant. Pour moi, elle atteint l'apogée de son art à cette époque précisément, le concert au Tivoli de Copenhague clôturant de façon magistrale cette époque savoureuse. Viennent ensuite sa production sur les label Roulette (After Hours) et Pablo (Crazy And Mixed Up), des disques que l'on ne saurait bouder également (la chanteuse gagne alors en profondeur).

Com' à développer...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 "After Hours" : magnifique!, 19 août 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : After Hours (CD)
je suis un admirateur inconditionnel et passionné de Sassy... Chez Mercury/Emarcy, Sarah Vaughan n'a pratiquement signé que des chefs -d'oeuvre! Chez Roulette, nous sommes loins du compte. Mis à part - selon moi - cinq ou six enregistrements peuvent-être sauvés de la production. Bien sûr "After Hours", mais aussi "The Divine One", "Count Basie et Sarah vaughan", "Sarah + 2", "Sarah Vaughan sings solfully" et accessoirement "The explosise Side of Sarah Vaughan". "Lonely Hours", "Snowbound" & cie peuvent être oubliés dans les archives d'EMI, actuel distributeur - ou propriétaire (?) - de Roulette. Comment, Jimmy Jones, magnifique pianiste de la chanteuse a-t-il pu signer de telles orchestrations calamiteuses, sirupeuses et enlisées dans des violons dignes de la pire variété? Cela pour bon nombre de ses albums Roulette. Tout à fait incompréhensible lorsque l'on sait que Sarah était une superbe musicienne (piano et orgue). Mais bon, "jetons-nous" sur les magnifiques enregistrements Mercury, tous réédités. "Sassy" "Sass", "la Divine", un trésor de l'histoire universelle de la musique.
Guy Gauthier
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

After Hours
After Hours de Sarah Vaughan (CD - 1997)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit