Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une contribution à l'art du jazz, 24 février 2007
Par 
Philiplo (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Modern art (CD)
1958:Une complicité commence entre le trompettiste Art Farmer et le saxophoniste Benny Golson. Leur exposé des différents thèmes à l'unisson est un régal. Ici en compagnie de Bill Evans au piano et Addison Farmer à la basse. Une belle composition De Golson "Fair Weather". Un "Darn that dream" romantique à souhait. Une belle version de "The touch of your lips". Un "like someone in love" plein du velours de Golson avec une belle partie à la trompette bouchée de Art Farmer. Un "Cold Breeze" très enlevé pour conclure magnifiquement. Du jazz comme j'aime!
Cette collaboration va se poursuivre sur Argo jusqu'en 1960. Si vous aimez, vous allez adorer la suite de la collaboration de ces deux complices sur le coffret Mosaic: The Complete Argo/Mercury Jazztet Sessions. Un régal
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A ne manquer sous aucun prétexte!, 3 février 2001
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Modern art (CD)
L'association d'Art Farmer et de Benny Golson est certainement l'une des plus belles que le jazz nous ait jamais donné. Cet album en est, à mon goût, une démonstration éclatante. Pour vous en convaincre, écoutez par exemple "Fair Weather", jolie ballade composée par Golson, et vous voilà de suite en train de rêver, porté sur un nuage... de beau temps! A comparer avec la version interprétée par Chet Baker et Johnny Griffin à peu près à la même époque dans l' album Chet in New-York - 1958.
On préfèrera de loin l'alchimie sonore, la pure beauté des timbres, bref, le raffinement subtil de Modern Art.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Modern art
Modern art de Art Farmer (CD - 1996)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit