undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles3
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:21,98 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 16 novembre 2011
CHRONIQUE DE HERVE PICART MAGAZINE BEST JANVIER 1985 N° 198 Page 103
3° Album 1984 33T Réf : EMI Pathé 260 3031
Les gens de Marillion sont des magiciens, des vrais. Fish appartient à la race élue de ces saltimbanques qui ont le pouvoir de faire s'allumer des champs d'étoiles et se lever des armées de rêve sur un simple bout de toile. Au départ, on prend ces cinq garçons pour des mimes, des imitateurs d'un genre anciens, un peu désuet. Avec le peu de moyens d'un groupe de débutant, on croit qu'ils vont essayer de refaire vivre Genesis d'antan. Mais c'est totalement méconnaitre le véritable feu créateur qui anime Fish et ses complices de Marillion. D'un concert, ils vous font soudain une fête inoubliable. Les murs - souvent sordides - de la salle, s'évanouissent pour laisser place à l'insinuante magie de ces poétiques troubadours, on est transporté ailleurs dans ces phantasmes où déambulent le mercenaire sentimental, le caméléon et ménestrel triste. Marillion sur une scène, c'est la féerie du Grand Meaulnes, un bal fantasque.
C'est pourquoi cet album live tombera sûrement à point nommé pour tous ceux qui viennent de voir le groupe ou qui rêvaient de le découvrir, car il contient toute cette magie de la fête, ne serait-ce que par l'étonnante présence du public qui anime chaque morceau de sa participation, l'échauffe, l'exalte, et en fait, dans le même temps un grand moment d'évasion et de bain de foule, de montée vers le rêve et de plongée dans la chaleur enivrante du troupeau. Nous ne connaissons pas encore cette particularité des enregistrements live de Marillion - et c'est pourquoi le groupe à réalisé cet album en Europe.
Mais Fish et ses hommes avaient interprété, il y a quelques temps en Ecosse un "Margaret" si plein de vitalité qu'on aurait cru enregistré en plein milieu d'un Pub en folie, au soir du Grand Chelem de l'équipe du Chardon. Mais Marillion possède cet atout énorme qu'il sait créer non pour le public, mais avec lui, prouvant par là qu'il possède justement cette présence, cette urgence que tous ceux qui ne voyaient en lui qu'un imitateur passéiste se refusaient à lui accorder. Mais paradoxe, ce disque qui fait chanter le peuple possède un son d'une richesse, d'un luxe, d'une beauté, d'une précision qui tiennent du miracle dans ces conditions de mêlée. On le prenait pour un débutant, et voilà que Marillion fait ici la preuve qu'il est en plus un groupe surexpérimenté qui sonne sur scène d'une façon si claire et parfaite que Supertramp, Dire Straits ou Genesis en seraient jaloux. Dans ce cas, "Cinderella Search", le nouveau titre proposé, et le légendaire "Market Square Heroes", non disponible en France, nous sont ici révélés d'emblée sous leur meilleur jour, et ,viennent s'ajouter aux splendeurs d'une carrière pourtant courte mais déjà étonnamment bien remplie.
.
.
"Brief Encounter"
Mini LP 1986 Réf : EMI 15023
Magazine ENFER (Jee) juin 1986 N° 37 Page 60
C'est pour commémorer leur triomphale tournée US et Européenne que Marillion a enregistré ce mini LP, qu'il dédie à tous ses fans et qu'il présente comme une excellente introduction aux non initiés de son rock progressif.
3 titres "live" tirés des 2 concerts à l'Hammersmith de Londres les 9 et 10 janvier 1986. Le fameux "Kayleigh" single du dernier LP "Fugazi" et "Scipt For A Jester's Tear" issue du 2° et 1° album du groupe. Que dire de ces magnifiques morceaux tellement représentatifs du panache de Marillion ? La magie est là, le son aussi et nous voici replongés dans l'univers fascinant de Fish et ses compagnons. En prime, 2 inédits : "Lady Nina" et "Freaks" n'ont rien du remarquable d'ailleurs. C'est du bon Marillion, sans plus. L'intérêt de "Brief Encounter" est donc tout entier dans les 3 morceaux "live".
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 avril 2013
un concert complet, des morceaux bien connus des amateurs, prise de son excellente et soin de l'orchestration, très satisfaisant face aux albums studio et bonne ambiance.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juin 2016
Pour faire court , ce disque est de toute première classe . Pourtant , il n'a jamais été vraiment très apprécié en général et je me demande encore bien pourquoi .
Simplement peut etre parce qu'il est sorti avant " Misplaced Childhood " et qu'une sortie retardée avec quelques titres de ce dernier aurait vraiment constitué un superbe témoignage du groupe sur scène ?
Toujours est il qu'il est là et bien là et qu'il contient de grands moments tels " Incubus " , " Assassing " , " Forgotten Sons " , j'en passe car finalement tout le disque est un sommet et au final, ce live est indispensable pour tout fan du groupe et de Mister Dereck Dick !!
La pochette du disque est vraiment chouette ...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)