undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Fête des Mères

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles5
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:15,85 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Voici une des multiples compiles de Slade disponibles sur Amazon. J'aime bien celle-ci pour le choix des morceaux, période héroique ( je crois qu'ils ont établi un record anglais de singles classés n°1), même si j'ai toujours regretté qu'il n'y ait pas dessus "Merry Christmas". Il n'y a pas non plus la période des reformations "Rogues gallery", avec les hilarants "Walking on water, running on alcohool", "Hey oh wish you well". Mais bon, c'est à mon avis la plus représentative de ce que faisaient ces 4 lascards, debut 70. La pochette est superbe : ils sont aussi laids qu'en vrai, bien dégantés, avec des frigues de très bon goût, et une coupe de cheveux dont on rêve tous !!! C'est marrant de constater une fois de plus que ces gars-là, bannis de la critique intello traversent toutes ces années avec bonheur, surfent au-dessus de toutes les vagues (néo-truc-machin-post etc ), et gardent des fidèles, en conquérant même un public plus jeune. On ne peut pas en dire autant de tous les groupes qui ont été encensés par cette même critique à cette époque. De lapériode glam-rock, ce sont eux qui ont le mieux vielli : même face à Bowie ! Ils sont plus drôles, plus sympas, se prennent moins au sérieux. Slade était là pour le fun, la fête. Comme Status Quo, ils ont été méprisés par toute une presse, qui n'a jamais compris que le rock c'est d'abord la fête, sur scène, pas dans son salon sous speed ! Le rock c'est comme l'amour : à deux c'est mieux. Ce disque contient TOUS les hits première période, et il est difficile d'en extraire un. Ils sont tous excellents ("Coz I lov you", "Gudby T' Jane" , "Mama Weer all Crazee now", "Cum on ..."). Le vocabulaire comme l'orthographe sont un argot "Made of slade", drôle, et déconnant. C'est du même niveau adrénaline, anti-cafard, remonte-moral que Status Quo. A consommer donc sans retenue !!
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 octobre 2005
A la sortie de ce disque, Slade n'avait pas encore connu ces periodes moins inspirés qui surviendront dans leur carriere. Ce groupe tres etrange visuellement pour l'epoque, tres bruyant ausssi, reste l'un des plus apprecié actuellement du glam-rock. Cette premiere compilation, tres imcomplete, contient neanmoins d'excellents titres glam, les meilleurs a mon avis, tous aussi bruyant, facilement memorisable qui rappelleront beaucoup de souvenirs... Laissez vous tentez, il n'y a pas de mal dans ce rock, il n'y a que de la bonne musique.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Vous étiez hier au fond de la classe près du radiateur et vous arboriez une coupe de cheveux ridicule, comme celle de vos idoles. Vous vous prépariez tranquillement à l'échec scolaire et à un BEP.

Les fayots du 1er rang qui rêvaient de devenir médecins, architectes ou cadres commerciaux ne juraient que par Blood Sweat and Tears et se moquaient de vos albums de Slade.

Aujourd'hui, vous êtes à la tête de votre entreprise de plomberie où vous êtes débrouillé pour changer le plomb en or.

Au volant de votre Audi Q9, vous roulez tranquillement, une gourmette à gros maillons en or au poignet droit et une Rolex au poignet gauche. Votre chaîne Bose emplit l'habitacle de tous ces formidables tubes de bourrins : "Coz I Luv You", "Look Wot You Dun", "Mama Weer All Crazee Now", "Gudbuy t'Jane" ou "Cum On Feel The Noize"...2 accords, des mélodies imparables et toutes sur le même modèle, des claps de mains, des chœurs de braillards.

Soudain, alors que vous êtes arrêté au feu rouge, vous voyez se diriger vers vous un pauvre hère qui fait la manche.
Vous baissez la vitre pour écouter ce qu'il a à vous dire.

Là, il vous explique qu'il est un ex-cadre commercial de haut niveau, licencié dans le cadre d'une restructuration interne et qu'il est maintenant sans ressources, que c'est la crise... ce qui vous arrache à peine un bâillement poli.

Au moment où il se dit que vous lui rappelez quelqu'un qu'il a connu au lycée, le feu repasse au vert...Il a juste le temps de s'écarter pour ne pas être écrasé.

Par dessus le crissement de pneus, il entend votre rire sardonique s'échapper par la vitre restée ouverte ...ainsi que l'écho des meilleurs tubes de Slade "..So you think my singing's out of time, well it makes me money
And I don't know why
And I don't know why
Anymore
Oh no
So cum on feel the noize...

En y repensant plus tard, vous vous dites qu'au fond, eux aussi sont restés fidèles à leur jeunesse : du sang, de la sueur et des larmes !

Compilation dont je ne me lasse pas.
C'est de la pure jouissance. Des rythmes simples, des refrains accrocheurs : les Rubettes du rock !
55 commentaires|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEE #1le 12 septembre 2001
Slade est le plus grand groupe de glam-rock de tous les temps. Meilleur que T.Rex, Sweet et consorts, ce disque devrait être obligatoire dans les école de rock.
0Commentaire|17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Bon, c'étaient pas les plus raffinés du lot, assurément. Ils ne faisaient aucune expérimentation comme Bowie, étaient nettement moins sophistiqués que Roxy et moins racés qu'un T.Rex avec son obsession fifties primale. Mais, dans la période glam, Slade n'était pas non plus un gag façon Gary Glitter. Le groupe possédait bien son style propre et est sans doute le truc le plus représentatif du glam car le plus pur. En ce sens, ces gars seront toujours plus pertinents que les lourdauds basiques Status Quo avec leur boogie baloche crétin. Alors, bien sûr, Slade, s'il représente si bien la période et le genre glam, c'est parce qu'ils possèdent en eux aussi bien les qualités que les défauts inhérents au style. Ils sont bourrins, pas finauds, parfois franchement insupportables (la pire ici dans le genre étant sans doute l'horripilante "Skweeze Me, Pleeze Me", ultra basique et facile, très vite écœurante) et les compositions sont franchement parfois bien maigrelettes. Je ne saurais d'ailleurs conseiller le moindre album du groupe tant chacun contient son lot d'étrons. Mais une compile des débuts, comme celle-ci, je peux. Car le groupe pouvait également se montrer clairement inspiré et sortir des singles éloquents, voire invincibles. Il fait alors gravement mouche. C'est le cas ici avec "Cum On Feel The Noize", "Look What You Dun" (malheureusement enquillés tous deux dès le début, ça s'essouffle pas mal après), "Coz I Luv You" et, dans une moindre mesure, "Look At Last Nite". Là, quand tout s'accorde, qu'il a trouvé un bon filon et qu'il l'exploite parfaitement, Slade est tout bonnement irrésistible. Le reste des titres est très souvent agréable, pas vraiment délicat certes et un peu trop lourd et insistant en quelques occasions mais, globalement, on prend tout ça avec le sourire. Sauf quand on pense que Slade va engendrer tout un tas de groupes de hard ricains hyper désagréables et baratineurs d'ici quelques années... Non, c'est sympathique et, donc, par trois voire quatre fois, Slade se montre énorme. Bon, en vrai, je préfère Abba, en fait. Si si.
1212 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

13,88 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)