undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

  • Blur
  • Commentaires client

Commentaires client

4,9 sur 5 étoiles11
4,9 sur 5 étoiles
5 étoiles
10
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 31 août 2006
1996 est une année difficile pour Blur. Alors qu'il était installé depuis quelques années en tête de la nouvelle vague brit pop, le groupe voit revenir sur lui à toute vitesse Oasis. "The Great Escape" dominé par "Morning Glory", l'heure est venue de trouver un nouveau souffle. Tandis que les frères Gallagher persistent et signent dans la même veine avec un décevant "Be here now", Blur livre fin 97 cet album éponyme dans une relative indifférence. Et pourtant ! Il s'agit là d'un de leurs travaux les plus innovateurs, celui du vrai virage qui va leur permettre de prendre toute l'ampleur et l'importance qu'ils méritent.

Oscillant entre la pop progressive (Beetlebum), le rock énervé (Song2), la pop expérimentale façon Beatles 1966 (You're so great) et les premiers pas vers l'électro (On your own, Death of a party), cet album est particulièrement rafraîchissant et annonçait des promesses immenses pour la suite, largement tenues dans "13" et "Think Tank".
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mars 2001
Après une guéguerre peu constructive avec Oasis, Blur a décidé de se remettre en question. Pari réussi: cet album semi-expérimental regorge de merveilles. A la fois très pop (beetlebum) et très rock (song 2, un titre incontournable), l'album "jaune" fait partie des références britanniques des années 90. Par ailleurs, il a été conçu en Islande, ce qui est plutôt un gage de qualité par les temps qui courent.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Arrivé au sommet de la pop et commençant à explorer des univers musicaux insoupçonnés jusqu'alors, cet album éponyme est en quelque sorte l'équivalent du 'Rubber Soul' des Beatles. Le groupe maîtrise tous les paramètres qui font sa force, la production est léchée sans être abusive et les compositions sont tirées au cordeau, en témoigne le gigantesque 'Song 2'. Avec cet alblum, Blur laisse en héritage tout ce que la pop anglaise peut faire de mieux et de plus intelligent. En dépit de bons albums par la suite, nul autre ne parviendra à égaler ce chef d'œuvre.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mai 2008
"Blur" a marqué le détachement du groupe par rapport à la Britpop, après la pseudo-guéguerre contre Oasis, orchestrée par les médias. D'ailleurs quelle idée bizarre d'avoir opposé (puis comparé) ces deux groupes, la musique d'Oasis étant d'une infinie monotonie, tandis que Blur nous surprenait à chaque nouvel album. Ce fut encore plus marquant avec "Blur", puis "13" et enfin "Think Tank" (et qui sait le 8ème album que nous attendons tous depuis 5 ans maintenant).
"Blur", en tant qu'album de transition remplit très bien son rôle, avec quelques sonorités des albums précédents (surtout "Parklife" et "TGE") qui reviennent (comme pour rappeler que c'est bien du Blur), même si le contraste reste assez net. Le changement est, à mon sens, encore plus flagrant avec "13". Passer directement de "TGE" à "13" n'aurait pas été possible, tant le style est éloigné. Pour les fans, le "choc" aurait été trop violent, certains trouvant déjà celui-ci beaucoup trop éloigné du style Blurien.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mars 2003
Cet album a marqué un tournant dans l'histoire de Blur. En effet, en s'éloignant des sentiers balisés de la Brit-pop, Blur a su se renouveler et produire un disque d'exception. Les pistes y sont très différentes, la cultisime "Song 2" (au son très rock) cotoie par exemple la torturée "Theme from retro" et la plus classique "Look inside America".
Le plus étonnant dans cet album éclectique, c'est que toutes ces chansons forment véritablement un tout et s'enchainent avec cohérence, malgré la surprise à la première écoute.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Tout arrive. Même l'achat d'un Blur, à la grande surprise de mes amis - j'avais encore réussi à les estomaquer, des fois je m'épate tout seul. Alors que je croyais ce groupe perdu pour le bon goût, leur Parklife mêlant trop d'influences anglaises pour ne donner qu'une poignée de jolies pistes, il vira de bord avec ce Blur bien nommé. Sans doute perturbés par l'écoute de Pavement, et sans doute usés par la tournée d'un Great Escape vendeur mais ô combien soporifique, nos quatre Anglais décident donc, en cette fin d'année 1996, de faire du lo-fi, avec titres sales et saturation omniprésente. Mais pas que.

Plutôt que de refaire le coup de Parklife et de parodier tout ce que l'Angleterre a engendré comme styles musicaux, Albarn et ses copains s'achètent une virginité et une sincérité : autant le punk Bank Holiday semblait anecdotique et figé, autant le Chinese Bombs ici présent ressuscite le Clash des débuts. Beetlebum s'impose comme un single étonnant au riff ni trop alambiqué ni trop classique, Song 2 le rageur finira d'imposer la nouvelle image d'un groupe qui a tenté le tout pour le tout. Aucun titre superflu, chacun dans son rôle (electro, hypnotique, quasi instrumental...), chacun donnant les clés de la nouvelle demeure de Blur, du côté des Etats-Unis : même celui qui sonne le plus britpop s'appelle Look Inside America.

Non seulement ce disque est très très bon, mais en plus, il est une leçon. Il n'en est pas le seul exemple, mais il illustre parfaitement ce courage qui paie, celui de se montrer sous son vrai visage. Quitte à être flou.
33 commentaires|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mars 2003
L'album éponyme est détonnant, varié, mélodique, déjanté, hypnotisant...à l'image de blur. C'est bien sur une remise en question apres la fausse querelle avec les freres Gallagher. C'est le genre d'album qui manque à oasis pour franchir un pallier et s'organiser de leur rock rébarbatif...
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 septembre 2002
Peu de mots pour traduire à quel point cet album est excellent ... Des mélodies accrocheuses ( "Death of a party" ); du bon son rock ( "Beetlebum", "song 2" ); plein de trouvailles sonores, un cd vraiment éclatant et très agréable. A posséder absolument !
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 juillet 2011
La plus réussie de toutes leurs galettes, le sommet des sommets, Blur à son paroxysme. Rien de plus à dire, j'en suis coi depuis dix ans.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 août 2015
Envoi parfait et album génial que je n'avais que sur K7 (le temps a bien changé)! Me voilà presque à jour des albums de Blur!!!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,40 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)