Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos undrgrnd cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
5
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:19,73 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1000 PREMIERS RÉVISEURSle 29 juillet 2006
Ce disque est un des plus fameux enregistrements live de Deep Purple. Les versions des morceaux présentés ici, sont sans doute les plus créatives jamais enregistrées. Musicalement, il est sans doute supérieur à "Made in Japan", ce qui est dire... L'enregistrement arrive après la sortie de "In rock" en 1970, le groupe est déjà célébre, mais pas encore prisonnier du succès planétaire de "Machine Head".

Le concert commence très fort avec une version de 36 minutes de "Wring that neck", instrumental boogie-rock endiablé. Jon Lord et Blackmore y improvisent copieusement, torturant leurs instruments (Lord nous fait le train à vapeur à l'orgue !) et s'amusant avec le public. Puis Lord donne dans la bluette, le classique, et commence un blues, aussitôt suivi par Paice à la batterie, très à l'écoute de son partenaire. Blackmore, lui, nous emerveillera avec un chorus très jazzy, tout en subtilité, rejoint par Paice et Glover, avec de déchaîner les ténèbres et de conclure le morceau. Stupéfiant !

Vient ensuite "Speed King". C'est la meilleure version de ce titre que je connaisse. 10 minutes d'énergie, de virtuosité... Ian Gillan, après les couplets, réclame le silence... On n'entend plus qu'un léger frémissement dans la salle, quand Jon Lord attaque deux notes à l'orgue, reprises par Blackmore, et le dialogue s'instale entre les deux solistes, montant en intensité jusqu'à l'explosion finale. Ian Gillan les rejoint au micro pour le dernier crescendo. On en reste baba !

On entend ensuite une version assez étrange de "Paint it black" des Stones, qui sert de tremplin au solo de batterie de Paice, puis "Into the fire" fidèle à la version studio. Arrive ensuite une version inédite de "Child in time", longue de 17 minutes, avec le classique solo de guitare, mais cette fois complété par un solo d'orgue, puis encore un solo de guitare avant le retour au thème.

Sur "Mandrake Root", (29 minutes) Ian Gillan s'époumonne comme un beau diable, hurlant comme jamais, puis Lord et Blackmore se lancent dans une impro, dont la structure sera reprise pour "Space truckin'" quelques années plus tard. Pour clore le disque, "Black night", leur tube du moment, avec un dialogue guitare / voix, qui sert de répétition à ce que deviendra "Strange kind of woman" plus tard...

Ce dique permet d'entendre Deep Purple en 1970, au meilleur de leur forme, en toute liberté. Encore une fois, on reste sidéré par le talent et la technique individuelle des membres du groupe, mais surtout de cette alchimie, cette écoute entre eux, qui leur permet de partir dans des impros jamais ennuyeuses, avec des morceaux de bravoures toujours passionnants. Précipitez-vous sur ce "Scandinavia nights". Même les connaisseurs les plus avertis seront bluffés par cette puissance, cette énergie, cette inventivité constante. Moins célèbre que "Made in Japan" mais tout aussi essentiel.
33 commentaires| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mai 2013
Dans la surabondante discographie live des Deep il y a boire et à manger...mais là vous pouvez consommer!Ce double cd live enregistré pendant la tournée In Rock de 1970 (Paice/Lord/Gillan/Glover/Blackmore) est passionnant à plus d'un titre(sans jeu de mots...).
En effet la setlist est peu banale ! Wring that neck (30mn), Speed King, Paint it Black, Mandrake Root, Child in Time et Black Night...
Le son est excellent et le public religieusement conquis.
Pour amateurs et connaisseurs du Deep c'est INCONTOURNABLE!!!!!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mars 2013
Ici on voit combien ce groupe pouvait s'amuser à partir dans des délires parfois osés et hasardeux sans se perdre pour autant ! Le premier titre en est une belle illustration : instrumental, il fait néanmoins 34 minutes, avec des passages plus expérimentaux que d'autres.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 octobre 2009
C'est dans ces concerts de scandinavians nights que ce joue les plus longs morceaux du groupe qui deviendront
par la suite des standars comme, space truckin et wring that neck. Blackmore et lord se joue à un jeu de je te
renvoie la balle, sur le même diapason, et d'une grande virtuosité dans leur improvisation.
On ne peut pas se lasser d'écouter des morceaux d'une telle qualité, parce que maintenant il y'en a plus.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 avril 2007
un live indispensable tout aussi bon que "made in japan" sinon meilleur.
à bon entendeur, salut!
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

17,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)