undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

4
4,0 sur 5 étoiles
Le Zenith de Gainsbourg
Format: CDModifier
Prix:9,99 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

6 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 décembre 2007
Ce live est effectivement trés bien produit avec un gros son style tendance funk qui balance bien. Sortie juste aprés l'album "you re under arrest" il en comporte les principaux titres, et il faut bien reconnaitre que ce n'est pas le meilleur de Gainsbourg. Heureusement certains classiques sont bien présents , Harley Davidson, Bonnie and Clyde.... Mais même ces titres n'arrivent pas à la cheville du précedent live , le génial Casino de Paris. Alors un conseil si vous n'avez pas ce dernier n'hesitez pas !!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Gainsbourg âgé de 60 ans nous offre ici ce qui est probablement ca meilleure prestation scénique, il démontre avec brio son génie, sa facilité a séduire un public jeune en remettant au gout du jour ses anciens titres et en faisant exploser les plus récents, gros bémol, il manque "Sorry Angel" qui est époustouflante dans ce live et qui aurait largement pue remplacée "Hey men amen", à préciser aussi que ce live contient 3 inédits qui sont "Hey men amen", "You but not you" et "Seigneur et saigneur", mais on se souviendras surtout de la version explosive de "Harley david son of a bitch" accompagnée d'un solo de batterie incroyable, merci a toi Serge
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 2 juillet 2014
Ce CD est le premier qu'on m'a offert, à Noël 1989. Je l'écoutais en boucle sur un Discman Sony qui m'avait coûté presque un mois de mon premier salaire. Cela faisait quelques années que Gainsbourg était plus connu pour ses frasques télévisées que pour sa musique, après deux derniers albums carrément lamentables.
Mais ce concert d'un artiste au bout du rouleau lave son honneur au pastis sans eau, avec d'excellents musiciens hip-hop qui mettent une ambiance jouissive et permettent au "fumeur de Gitanes" de reprendre son souffle pendant les râles orgiaques de "Harley-Davidson of a bitch". L’alcool conserve les fruits, la fumée les viandes, disait-il, quoiqu’il fît mentir son aphorisme en disparaissant à 62 ans.
Moi, pauvre spectateur, cela fait vingt-quatre ans que j'envie la copine de lycée qui avait traversé la France pour voir Gainsbourg au Zénith. J'ai usé trois platines laser à réécouter ce disque des centaines de fois sans m'en lasser.
Bien sûr, j'aurais préféré entendre "Initials B.B". plutôt que "You you but not you" et autres titres mineurs de "You're Under Arrest", mais quoiqu'à bout de souffle, il faut bien reconnaître que le grand Serge n'avait rien perdu de son flair musical en invitant des rappeurs new-yorkais à une époque où la chanson française se composait principalement de yéyés sur le retour et de chanteurs à texte accompagnés d'une guitare (Brassens) ou d'un piano (Barbara), rarement les deux.
Gainsbourg ne savait pas que piller les partitions de Chopin et faire chanter ses conquêtes, il avait déjà revampé la Marseillaise aux couleurs du reggae, s’attirant les foudres des vieux cons (battants), arrangé le portrait de la petite Melody Nelson – Qu’à part lui-même, personne, n’a jamais pris dans ses bras. Ça vous étonne, mais c’est comme ça!
Jane Birkin aurait fait une meilleure invitée surprise que le petit Lulu, mais on peut se consoler avec "Manon", "L'Homme à tête de chou", "Bonnie and Clyde", et le concert finit en fanfare avec le strip-tease des "Dessous chics" déshabillés sous l'œil salace de "Mon légionnaire".
Avec une cuite mémorable, on ne pouvait pas rêver de plus beaux adieux aux armes. (et caetera…)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
10 sur 14 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 31 août 2000
cet album live est tout bonnement renversant, il y a un rythme a couper le souffle, on sent que gainsbarg et sa bande de musiciens s'en donnent a coeur joie. le son est excellent, les chansons encore plus seduisantes que les versions studios. je regrette d'etre trop jeune pour ne pas avoir eu la chance d'assister a l'un de ses concerts.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Live
Live de Serge Gainsbourg (CD - 2008)

Love On The Beat
Love On The Beat de Serge Gainsbourg (CD - 2014)