undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles15
4,6 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 20 août 2006
C'est le 3è album que j'aie acheté, après "3" et "Paradize". Pour ainsi dire, la première fois que je m'aventurais hors du terrain connu d'Indochine, même la première fois que j'achetais des CD.

Je m'attendais à la suite logique de "3". Et pourtant, dès la première écoute, j'ai été soufflé. Ca décolle tout de suite, ça tient le tempo tout au long. L'alternance entre morceaux enjoués et plus calmes est très bien calibrée, pour reprendre son souffle et conserver l'attention tout au long.

De plus, il fait la part belle au saxophone de Mr Bodianski, plus discret sur les 3 albums précédents, mais que malheureusement l'on entendra ici pour la dernière fois. Entre les magnifiques et exotiques "Chevauchée des champs de blé" et "La bûddha Affaire", les entraînants "Les citadelles" et "Un grand carnaval", les cultes "Les Tzars" et "La Machine à rattraper le temps", le ton provocant de "Il y a un risque", l'album est couronné de l'explosif bouquet final "7000 danses", sans doute l'un des meilleurs morceaux, où le groupe s'investit au maximum et donne tout ce qu'il peut.

"Une maison perdue..." constitue une fin d'album idéale, dommage qu'on ne l'ait pas plus entendue.

Bref, un album à écouter et à réécouter, dont beaucoup de chansons pourraient à mon avis être avantageusement reprises par le groupe.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Fidèle d'Indochine depuis le début (j'ai découvert "l'aventurier" lors de sa sortie en 45T alors que j'étais en Cours Moyen première année), je n'ai donc JAMAIS lâché le groupe et il va sans dire que ce fut bien difficile de défendre Indochine pendant leur traversée du désert (Le Baiser / Un jour dans notre vie / Wax / Danceteria)... En effet, à cette époque, Indochine était devenu le bouc émissaire des neo-rockeux bien pensant préférant écouter les niaiseries que leur vendait la presse...
Au rang des critiques qui revenaient sans cesse, les gens s'acharnaient sur les textes de Nicola Sirkis, j'avais beau leur expliquer que pour comprendre lesdits textes il fallait un minimum de culture, que les paroles de l'aventurier relataient simplement l'univers de Bob Morane d'Henri Vernes ; que Léon Trotsky était un homme d'état russe mort assassiné ; que les camps de rééducation avaient bien existé en russie... Rien n'y faisait...
Ayant réécouté il y a peu cette merveille, qui demeurera pour moi le meilleur album d'Indochine, je me suis dit que j'allais profité de l'occasion pour en citer un cours extrait :
"Au son des 7000 danses, d'une décadence, un monde entier va exploser... A part la haine ou le mépris, il est trop tard en Barbarie, mais par pitié, arrêtez-les, un jour d'espoir au hasard."
Alors un grand merci à Indochine d'avoir traversé toutes les tempêtes pour continuer à nous livrer de merveilleux morceaux, je continuerai à vous suivre même quand la soudaine mode sera à nouveau finie !
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 août 2003
15 ans après, cet album d'Indochine n'a pas pris une ride ! On reste pantois devant des mélodies comme la "Buddha Affaire" ou une chanson méconnue dans sa version album, comme "La chevauchée des champs de blé". A retenir aussi, "La machine à rattraper le temps", nettement plus planante que sa version single. Curieusement, je crois que c'est l'album d'Indo qui s'est le moins bien vendu, réparons cette injustice et vite !
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juin 2009
Ah 7000 Danses ...
Il y aurait tant de chose à dire sur tout les morceaux qui te compose.

Je ne citerais pas de Morceau car ils sont tous somptueux à l'écoute, entraînant et envoutant.

Le Morceau le plus aboutis de cette Album, cela n'engage que ma personne, est et restera sans nul doute 7000 Danses.
Magique, mélodieux, envoutant et un soupçons de tristesse s'en dégage.

Un morceau digne de La Buddhâ Affaire, il est riche en Instrument, aboutis dans sa composition ainsi que ses textes.

Un magnifique Album, tous simplement Magique.

Nostalgie de cette Cassette qui comporté le morceau 7000 Danses et qui s'arrêter toujours après 2min car la face était tous simplement finis.
Dommage car la fin est un moment jouissif à l'écoute.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 décembre 2015
Avec "Le baiser" et "Un jour dans notre vie", "7000 danses" fait partie de ce que j'appelle "La trilogie maudite" d'Indochine : à savoir, des albums excellents mais qui correspondent à une période de désagrégation du groupe.
Sorti en 1987, cet album a la lourde tâche de succéder à "3", disque qui fut, avec le "Pop satori" d'Etienne Daho, la pierre angulaire de la pop française des années 80.
Moqués pour le côté candide de leur musique, les membres d'Indochine décident de livrer un disque résolument plus sombre et rock : Stéfane abandonne donc les synthés pour se concentrer à la guitare rythmique, les batteries sont désormais enregistrées avec l'aide d'un vrai batteur et non plus de boîtes à rythmes et les textes de Nicola se font plus politiques et contestataires.
Le disque est un pavé dans la mare, à tel point qu'il ne trouve pas vraiment son public : les amateurs de variété le trouvent trop rock, quant aux amateurs de rock, ils ont décrété qu'Indochine était un groupe de variété...
Alors que les prévisions pensaient que "7000 danses" allait dépasser le million d'exemplaires vendus, "seulement" 350.000 galettes trouvent preneurs...Et pourtant, ce disque est infiniment supérieur à ses prédécesseurs !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 avril 2013
Les opinions lues m'ont fait croire à un grand album de Indochine, mais après écoute, déception... peut-être que je suis moins fan de ce groupe que je ne le croyais, ou de la voix de Nicola Sirkis.... allez savoir ... mais je ne voudrais pas en dégouter les autres. C'est vous qui voyez.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Pour moi, il s'agit du dernier bon album du groupe Indochine, avec :
- "Les Tzars ;
- "La machine à rattraper le temps" ;
- "Une maison perdue... ;
- "La Bûddha affaire et Les tzars"
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mai 2013
j'adore tout ce que fait Indochine mais cet album est mon préféré surtout la chanson 7000 danses, que de bons souvenirs lorsque je l'écoute.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 octobre 2013
album assez differents de eux du debut mais interessant a decouvrir et joli

je le conseille aux fans d indochine
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 janvier 2013
super album de mon groupe favoris a recommander à tous les indochinois ou futur qui ne connaitrais pas encore ce groupe
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €
22,99 €
23,99 €