undrgrnd Cliquez ici Toys Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles12
4,4 sur 5 étoiles
5 étoiles
8
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: CD|Modifier
Prix:19,30 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Publié fin '83 après la tournée d'adieux du groupe, "Life/Live" est l'album testament d'un groupe pourtant loin d'être moribond. Une ambiance de feu et un feeling omniprésent, figurent sur cet ultime témoignage live officiel de Thin Lizzy.
Revigoré par de nouvelles recrues, comme Darren Wharton et John Sykes qui apportent leurs fougues, c'est l'intensité couplée au feeling de l'interprétation de son leader, qui sont les atouts de ce double live. Enregistré principalement lors de dates effectuées en support de leur dernier album, il parcourt la carrière de Thin Lizzy qui a sorti avec différents line-up, quatre dernières très bonnes productions, "Black Rose", "Chinatown", "Renegade" et "Thunder And Lightning". Sur le premier disque, défilent à vitesse grand V beaucoup d'extraits de ces albums, "Thunder & Lightning", "Baby Please Don't Go", "Holy War" mais aussi "Got To Give It Up" ou "Angel Of Death". Et hormis un "Renegade" (où c'est Snowy White qui est à la guitare sur une tournée antérieure, sur un des titres qu'il a composé pour le groupe), le quintet met le feu, comme sur cet "Are You Ready" toujours aussi tueur en live. Sur le second disque, "Boys Are Back In Town", "Cold Sweat" et "Killer On The Loose" attisent ce feu, avec ce nouveau guitariste déchaîné, tandis qu'un "Don't Believe A Word" dans sa version slow, et "The Sun Goes Down", apaisent ces braises incandescentes, avec un Lynott bourré de feeling. La suite appartient à la légende puisque Phil Lynott et Brian Downey, pour célébrer dignement leurs adieux, ont invité les anciens membres du groupe. Sur "Emerald" c'est d'abord Brian Roberston qui rejoint le groupe, et sur le celtique "Black Rose" c'est Gary Moore, après "Still In Love With You" déboule un historique "The Rocker", où Lizzy a invité toutes les fines gâchettes de guitaristes qui ont embrasées cette légende Irlandaise, et aux côtés de John Sykes et Scott Gorham, ce sont Eric Bell, Gary Moore et Brian Roberston, qui ensemble enterrent un étincelant Thin Lizzy, et achèvent ce live.
Avec ce "Life/Live" testament de feu, qui clôt l'oeuvre d'une légende du rock, Phil Lynott et Thin Lizzy peuvent reposer en paix et fiers.
22 commentaires|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 décembre 2009
Sans aucun doute, l'un des plus grands lives de toute l'histoire du rock : un son fabuleux, des compositions magnifiques, un public en or, des textes dégoulinant d'émotion. Emotion, c'est bien le mot qui vient en premier à l'écoute de disque majeur. Le regretté Phil LYNOTT y développe toute sa science de la basse couplée à une voix chaude et sensuelle qui se déchire sur des compos telles "THE SUN GOES DOWN" avec sa majestueuse ligne de basse. Sans oublier le fabuleux six-cordistes John Sykes (futur BLUE MURDER et WHITESNAKE) qui sera épaulé sur "THE ROCKER" par Gary MOORE et BRIAN ROBERSTON(MOTORHEAD), ex-membres du groupe pour ce concert d'adieu de THIN LIZZY.Ce qui explique cette émotion palbable sur "BLACK ROSE", "EMERALD" ou "BABY PLEASE DON'T GO". Un TRES grand live, pour l'éternité.
44 commentaires|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 septembre 2013
Cet album vaut plus pour la myriade de guests venus rendre hommage à Thin Lizzy sur sa tournée d'adieux que pour le son qui est vraiment trop grave et nuit à la qualité de l'ensemble; en effet une écoute de live and dangerous, album qui est dans le top 3 de meilleur album live de tous les temps montre que la production de Life a été ratée; néanmoins ne boudons pas nôtre plaisir, quel pied d'entendre les dernières compos de Philip, et ce final à 7 guitaristes sur scène est monstrueux.
Philip nous a quitté, je n'étais qu'un jeune homme et je n'ai jamais cessé de porter son deuil, puissent ses amis continuer à lui rendre hommage à travers les concerts ou les projets comme Black Star Riders.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 octobre 2014
Le meilleur des live du groupe. Voix de Phyl Lynnot unique. .. Guitares magnifiques ... A consommer sans modération et faire connaître aux plus jeunes.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 février 2010
Un live éternel, tant pour l'ambiance, les titres que pour les guitaristes qui se succèdent à l'invitation de Linott. Un pur moment de bonheur.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 août 2013
ECOUTEZ LE FINAL...PHIL CITE LE NOM DE TOUS LES MUSICIENS AYANT FAIT PARTIE DE L'AVENTURE THIN LIZZY ET A CHAQUE FOIS,J'EN AI LES LARMES AUX YEUX.C'ETAIT VRAIMENT UN PUTAIN DE GRAND BONHOMME...THE ROCKER !!!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 octobre 2000
ce n'est peut-etre pas techniquement le meilleur album de THIN LIZZY mais c'est emotionnellement le meilleur album de rock. Enregistré en 1983 pendant la tournée qui suivait l'album "Thunder & Lightning", il regroupe les 7 guitaristes qui ont sévi dans le groupe. les 20 dernieres minutes , de "Emerald" A "The Rocker", sont les meilleures mn jamais enregistrée avec un moment inoubliable dans "The rocker" qd les 7 grateux joue en meme temps. Pour qui ne connait pas Thin Lizzy c'est un incontournable!!!!
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mai 2008
Oui je confirme qu'il s'agit d'une bombe ce live !! surtout sur le plan émotionnel avec le recul quand on sait ce qui s'est produit ensuite (la séparation définitive, le décès de Phil) ... mais sacré bon sang qu'attends t on pour éditer la vidéo de ce concert culte ???? qu'il n'y ait plus de fan pour l'acheter ?
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 janvier 2007
- Voici le chant du cygne, le dernier album de Thin Lizzy, un véritable requiem puisque ce sera le dernier enregistrement du groupe. En effet peu après Phil quittera ce monde un peu à cause de ses abus, quel gachis-

Sur ce double album figurent tous les meilleurs titres du groupe, les chansons sont jouées avec un feeling différents des albums originaux- Phil s'esprime avec cette voix si particulière; chaleureuse et déchirée. Ecoutez holy war, sun goes down; angel of death, ces chansons dégagent une atmosphère lourde- Tous les membres du groupe, anciens et actuels apparaissent sur ce CDce qui n'est pas commun- Bref pour découvrir Thin Lizzy n'hésitez pas ce CD vous ravira...
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Mais pas le meilleur album live de la Fine Elisabeth.
Le débat ne date pas d'hier, il avait déjà lieu à sa sortie entre deux furieux journalistes de "Enfer Magazine" (pour ceux à qui cela rappelle des souvenirs) Philippe Touchard (fan absolu de Motörhead) et son ami Bruno "Tequilla" Khaled (amoureux de Thin LIzzy depuis sa tendre enfance).
A ce titre "Live and Dangerous" est inégalé même si le son a été un peu "retouché".
A mon avis même "UK Tour 75" sorti plus récemment détrone ce "Live/Life".
Pourquoi, parce que à mon avis le groupe n'en était déjà plus un et cette dernière tournée (avec Mama's Boys en Opening Act) il était temps qu'elle se finisse tant les musiciens ne s'entendait plus entre eux.
Non cet album n'est que le vivant témoignage live d'un des meilleurs groupes de rock (hard ou pas) de son époque, avec ses hauts et ses bas.
Les vieux standards sont inférieurs à leurs pendants sur "Live and D. "Emerald" malgré le retour de Brian Robertson ne tient pas la comparaison, même constat pour "The Boys are Back in Town", seul "Black Rose" porté à bout de bras par un Gary Moore en état de grâce donne le grand frisson.
Les nouveaux morceaux par contre, ceux de "Thunder and Lighning" sont transcendés par un incroyable guitariste : John Sykes.
Ses lames de feu sur "Angel of death", "Cold Sweat" "Killer on The Loose" et "Holy War" traversent l'espace et le temps, du coup Brian Downey double sa frappe et Phil Lynott se fait plus rageur, retrouvant le temps de ces nouveaux brulots l'agressivité d'antant.
Scott Gorham et Snowy White (qui apparait sur "Hollywood") semblent en retrait, il faut dire que lorsque vous êtes confrontés à un tel guitariste !
L"album se clot sur le merveilleux "Still in Love with You" où Sykes encore lui, nous gratifie d'un chorus absolument splendide (désolé pour Eric Bell) et "Rocker" totalement hystérique avec cinq guitaristes aux avant postes.
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

11,05 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)