undrgrnd Cliquez ici Bests nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

  • Visage
  • Commentaires client

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles7
4,4 sur 5 étoiles
5 étoiles
6
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: CDModifier
Prix:7,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 4 août 2007
"Supergroupe" formé par Steve Strange, M. Ure et B.Currie (tous deux d'ULTRAVOX), D. Formula, B. Adamson et J.McGeogh (de MAGAZINE) ainsi que R. Egan (RICH KIDS).
En 1980 Visage sortit leur premier 33T du même nom et sera l'un des fers de lance du mouvement néo-romantique qui consistait à se maquiller et se costumer le tout en jouant une musique bien souvent éléctronique (novateur à l'époque). C'est de ce dernier qu'est issu Fade to grey (#8 GB Dec.80), aux sonorités hypnothiques, au refrain imparable et aux bribes textuelles françaises, qui deviendra le tube de l'extatique été 81 en France (on a toujours eu un an de retard!).
Mais les autres titres ne sont pas inintéressants, pour preuve les deux sympathiques singles "Visage" et "Mind of toy" ont atteint le top 20 dans les charts anglais. "The Dancer" instrumental vraiment réussi grâce à la rythmique et la guitare rock de John McGeogh, "Blocks on blocks" petite trouvaille new wave à la basse funky et hormis "Moon over Moscow" un peu simplet, c'est donc un album précurseur de la musique élèctro qui doit trouver sa place dans votre mp3.
9/10*
0Commentaire9 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un haut fait new romantic/synthpop ?, avec de vraies stars en devenir dedans ? C'est Visage et son premier album éponyme !
En l'occurrence, mené par un Steve Strange quelque part entre Düsseldorf et Berlin, entre Kraftwerk et David Bowie, comprenant la participation de gens aussi recommandables que Midge Ure (futur Ultravox et également metteur en son de l'exercice), John McGeoch (ex-Magazine, futur P.I.L. mais surtout un extraordinaire guitariste), Dave Formula (ex-Magazine itou), Bill Currie (passé par Tubeway Army et évidemment Gary Numan) et Rusty Egan (alors ex-Rich Kids), mais aussi les apparitions de Barry Adamson (ex-Magazine et Luxuria, un garçon dont la carrière solitaire est chaudement conseillée) et Chris Payne et Cedric Shapley de chez une autre formation synthpop prometteuse, Dramatis, c'est du premier super-groupe du genre dont il s'agit.
Avec tant de talent réuni, pas étonnant que l'album soit le triomphe qui nous est offert. Evidemment, il y a l'imparable single, Fade to Grey, mais il n'est pas le majestueux arbre cachant la maigre forêt, simplement l'étendard, le maître-étalon des possibilités de la bande puisqu'on retrouve quasiment les mêmes qualités d'ambiance et de mélodie sur Blocks on Blocks ou Mind of a Toy, deux autres flamboyantes réussites d'électro-pop fin et frais. Mais si Visage sait faire rêver, voir ce qui précède, il sait aussi faire danser sur d'infectieux beats synthétiques ornés de synthétiseurs typiques mais pas toc (Visage, la chanson, The Dancer), amuser sur un hommage au grand Clint infusé d'influences western (Malpaso Man) ou réfléchir sur son hymne tabacophage (Tar), un si beau package qu'on oublie bien vite un instrumental final pas franchement affolant (The Steps).
Par la richesse de sa musique, par la qualité de sa production, par son côté si typique, si tellement de son temps, l'inaugural œuvre de Visage est devenu un classique de plein droit, ce n'est que mérité pour une si belle réussite, de celles qui permettront à l'auditeur débutant dans le style de savoir s'il vaut le coup d'aller plus avant parce que, francehment, si vous n'aimez pas Visage, c'est que la synthpop ne sera jamais votre affaire.

1. Visage 3:53
2. Blocks on Blocks 4:00
3. The Dancer 3:40
4. Tar 3:32
5. Fade to Grey 4:02
6. Malpaso Man 4:14
7. Mind of a Toy 4:28
8. Moon Over Moscow 4:00
9. Visa-age 4:20
10. The Steps 3:14

Steve Strange – lead vocals
Midge Ure – guitar, backing vocals, synthesizers
John McGeoch – guitar, backing vocals, saxophone
Dave Formula – synthesizer
Billy Currie – electric violin, synthesizer
Rusty Egan – drums, backing vocals, electronic percussion
&
Barry Adamson – bass guitar (1, 2, 4)
Chris Payne – synthesizer (5)
Cedric Sharpley – drums, electronic drums programming (5)
Brigitte Arens – voice (5)
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 juillet 2013
Album jubilatoire, que j'ai écouté des dizaines et des dizaines de fois cet album à sa sortie.
Le CD me permet d'écouter l'une de mes musiques préférées de l'époque dans la voiture, sans que les voisins cognent au mur...
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
VINE VOICEle 10 avril 2013
Cet album de Visage sorti en 1980 est vraiment incroyable ! En effet, il s'agit des débuts de la musique électronique et de la New Wave. On retrouve le tube planétaire : "Fade to grey" ; mais aussi d'autres très bons morceaux, comme : "Blocks on blocks" et "Moon over Moscou".
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2003
Visage est un groupe que j'ai découvert voilà 23 ans pendant l'été. Depuis, je suis resté fasciné par ses mélodies électroniques empreintes de mélancolie. Une avant garde de Ultravox et Depeche mode en quelque sorte et des souvenirs impérissables...
0Commentaire14 sur 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 décembre 2009
Une chance de toujours pouvoir trouver cet album qui a vu un de ses titres "Fade to grey" propulsé comme succès international. Dommage cependant que la numérisation n'ait pas bénéficié d'une remasterisation.
0Commentaire2 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 octobre 2006
Si on croit avoir sur ce cd des titres de la même trempe que "fade to grey" ou "moon over moscow", on est bien déçu par le résultat. musique parfois bizarre ...
0Commentaire1 sur 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,00 €