undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles4
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 janvier 2004
Parler de Pere Ubu, c'est comme essayer de décrire la première fois... Préambule, ne croyez pas que vous ayez affaire à un groupe intellobranchouillardnewaveux! Neni, ce disque est aussi vitale que la photosynthèse pour mes plantes vertes (ou que la litière pour mon chat...). Que dis-je, maillon (et loin d'être faible!) manquant entre Lee Perry et Television ce cd est.... VITAL, et pour tout le monde. David Crokus (ce nom!!!!), visionnaire et chanteur, a un timbre....timbré, quelque chose entre un David Byrne extatique et Mona Lisa aphone, entre bruit de verres et laryngite, entre le vrai et le faux abstiens toi.
Et pourtant, malgré un saxo totalement free (captain Beefheart jamais loin), une basse pachydermique (PIL version Dub), un guitariste punk (et dépressif), un batteur fébrile et des synthés (oui, oui des synthés comme dans Blanche Neige)rigolards, on n'arrête pas de danser en l'écoutant! IMPOSSIBLE DE PENSER, si c'est pas un monde! Bon, vous avez réussi à me lire jusqu'au bout, reste plus qu'à passer à la caisse, et au prix du machin j'vous fais gagner de l'argent, dites pas merci, c'est normal.
11 commentaire|17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Pere Ubu ont souvent été rangés dans le même sac que les Residents, Devo, voire Suicide... Un sac bien lesté et jeté au fond d'un puits par le public qui n'a guère suivi les méandres musicaux de ces groupes atypiques.
Evidemment, Pere Ubu, avec un nom pareil, auraient été volontiers classés dans la catégorie rock pataphysique, si celle-ci n'avait pas déjà existé, regroupant la queue de la comète Soft Machine ainsi que les 1ères parutions du « frère ennemi » Robert Wyatt, en solo ou avec Matching Mole ...
Quelques paresseux ont décidé de classer Pere Ubu dans le post-punk. Sauf que ... quand ils ont commencé à enregistrer « Modern dance » en 1976, il n'y avait pas encore la moindre crête orange à l'horizon, et quand il est sorti en 1978, rien ne ressemblait à ça ...
Ça, justement, ce sont ces guitares aigrelettes qui balancent des riffs très Chuck Berry retravaillés par Robert Fripp (King Crimson) avant de disparaître on ne sait où, une section rythmique qui pousse très fort mais que les autres s'entêtent souvent à ne pas suivre, des synthés fantomatiques qui ont beaucoup plus à voir avec le free jazz qu'avec ELP ou Genesis... Et par-dessus ce vacarme minimaliste, un (très) gros type, David Thomas, qui s'acharne à poser une voix dans un registre très proche de David Byrne des Talking Heads sur ce qui finit par ressembler à des funks cryogénisés.
Tous ces titres en lambeaux, donnant toujours l'impression d'être prêts à se désintégrer, se dressent tout démantibulés comme des immeubles éventrés après un bombardement nucléaire, (et cette ère nucléaire est un des thèmes développés dans ce disque) constituent l'oeuvre majeure de Pere Ubu, et ne peuvent pas laisser indifférent. « Modern dance » est un Cd difficile, tortueux, que tous les gens qui font du post-quelque chose essayent de copier et d'égaler.
Souvent en vain ...
44 commentaires|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juin 2007
rien à rajouter aux commentaires de 18259, juste une petite chose, lorsque j'en ai assez de la musique quelle qu'elle soit, pour me laver la tête, je fais un retour sur Pere Ubu en général et Modern Dance en particulier. Ca fait du bien, ça rafraichit.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Quoi de dire de plus que tout ce qui a déjà été écrit ? Cet album et le suivant, "Dub Housing", sont les classiques de ce groupe si original, iconoclaste, givré, symbole d'avant-gardisme et de liberté, toujours en activité aujourd'hui (avec aux commandes et seul membre historique restant son leader toujours aussi passionné David Thomas), et toujours le même niveau d'excellence (voire le dernier album paru en 2014).
De l'art brut et intelligent, punk, expérimental, indispensable. Originaires de l'Ohio comme Devo, autres déviants notoires ! Génial.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

18,77 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)