undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

  • 3
  • Commentaires client

Commentaires client

18
4,7 sur 5 étoiles
3
Format: CDModifier
Prix:6,99 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

6 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 8 juillet 2011
Il est très facile d'attaquer Indochine... Les Inconnus ne s'en sont pas privés (Isabelle a les yeux bleus). On leur a reproché la faiblesse de leurs textes. Et alors? Le rock n'est-il pas la musique adolescente par excellence? Ceux qui exigent de grands textes peuvent toujours lire René Char, Aragon et Paul Valéry, ou éventuellement écouter Brassens, Ferré ou Barbara. On a fustigé la voix de Nicolas Sirkis... Peut-on dire que Robert Smith ou Johnny Rotten sont d'excellents chanteurs? En France, on se méfie toujours du succès et la jalousie est une constante. En l'occurrence, ce troisième album d'Indochine, dès sa sortie en 1985, fut un véritable raz-de marée, avec pas moins de sept tubes recensés sur les neuf titres qui composent l'album. La mythologie adolescente est parfaitement exploitée à travers ces textes bien sentis: le thème de l'ambiguité sexuelle (sur lequel surfera plus tard Mylène Farmer) apparaît dans "Troisième sexe", "Canary bay" et "Hors-la loi"... L'imagerie BD aux couleurs orientales chère au groupe imprègne "Salombo" et "A l'assaut". Enfin, "Tes yeux noirs" et "Trois nuits par semaine", laissent planer un mystérieux érotisme. Musicalement, difficile de résister à l'évidence mélodique de ces bombes punk-électro, mélange des Ramones et des Cure, soutenues par une guitare à la Shadows.
Indochine, tel le Phénix, se réinventera plusieurs fois par la suite, jusqu'à la renaissance inespérée de "Paradise" en 2002, album de tous les records qui conquérra un nouveau public et emmènera le groupe vers une tournée des stades. On est en droit de préférer "Indochine 3", où le quatuor alors emmené par les frères Sirkis et le guitariste Dominique Nicolas, avait encore la grâce de l'innocence et de la spontanéité.
33 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Voici un incontournable de la discographie indochinoise de presque 30 ans. Le monde attrayant de ce groupe ne peut se réduire aux quelques pépites présentes sur ce troisième album, et pourtant cet opus apparaît toujours bien comme l’un des plus fédérateurs de leur carrière foisonnante. A juste titre peut-être d’ailleurs, car il dévoile sur une musique subtile, minimale, aboutie et riche en gimmicks entêtants des titres nimbés d’érotisme (l’hymne transgénérationnel « 3ème Sexe », l’addictif « 3 nuits par semaine »). On y découvre également des paysages discrètement mélancoliques évocateurs d’un Orient idéalisé (le très beau « Salombo ») et des titres à la recherche d’un imaginaire incertain (les accrocheurs « Monte Cristo » et « Hors La Loi »). On n’évite cependant pas le superficiel (le très énervant « Canary Bay » et l’incongru « Le Train Sauvage » et son fameux compartiment couchette…). Ces quelques défauts sont bien vite oubliés lorsque l’album se clôt sur le splendide « Tes Yeux Noirs ». L’émotion est portée à son paroxysme sur ce morceau, peut-être le plus beau de toute l’histoire d’Indo.
Indochine n’a probablement jamais été un groupe de rock (au sens anglo-saxon), il est un groupe de pop-rock de qualité, et ceci, c’est déjà beaucoup.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 octobre 2006
Certainement l'un des meilleurs albums d'Indochine. On y retrouve les titres phares "3ème sexe", "3 nuits par semaine", "les yeux noirs", "canary bay" qui ont fait le succès du groupe, mais le reste de l'album est tout aussi bon à écouter. On est tout de suite plongé dans l'ambiance d'indo première époque, avec son ambiance et ses arrangements reconnaissables entre mille... Un must.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 décembre 2000
Cet album est, pour moi, le meilleur d'Indochine. De nombreux tubes sont nés de cet album et ceux qui n'en sont pas le mériterait pourtant. Il contient la plus belle chanson du groupe : Salombo, récemment réapparu dans les bacs en version acoustique dans le maxi intitulé "Justine"
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 mai 2003
Cet album est certainement le plus célèbre d'Indochine sans être mon préféré. Je pense que les titres, rock à l'époque, apparaissent plutot comme pop, et il est navrant qu'un titre comme "3 nuits par semaine" qui est excellent avec la voix actuelle de Nicola soit sorti dans chaque bonne fête en souvenir des années 80 au milieu d'Emile et Images ou Mylène Farmer...Cet album reste un des plus homogènes du groupe, la seule chanson m'ayant un peu déçu étant "Le train sauvage". Un petit plus personnel pour "Salombo", "3ème sexe", "Hors-la-loi".
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 janvier 2004
Ce cd m'a d'abord attiré par sa pochette qui est magnifique.D'indochine, je ne connaissais que le dernier cd aussi j'avais un peu peur de ce que j'allais découvrir.J'ai été surprise en bien.Les chansons "3ème sexe","salambô" et "tes yeux noirs" sont tout simplement superbes.L'intro de "3ème sexe" nous plonge tout de suite dans l'ambiance indochine. Les autres chansons ne sont pas mal non plus.Bref, un album pour tout ceux qui ont envie de (re)découvrir les anciennes chansons d'indochine!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 novembre 2007
L'album culte de l'Indomania des années 80. Il suffit de l'écouter une fois pour comprende pourquoi autant de morceaux de l'album sont encore aujourd'hui connus des plus jeunes.
Excellent
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 décembre 2002
Excellent cet album d'Indochine, avec une Intro de "3 eme sexe" et un final de "Trois nuits par semaine" qu'on ne retrouve sur aucun autre album, ainsi que d'autres titres comme Hors la loi, Tes yeux noirs et Salombo. Leur meilleur disque.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Je trouve que cet album d'Indochine est plus "superficiel" que les deux premiers : "L'aventurier" et "Le péril jaune", avec de bons titres malgré tout :
- "Salombo" ;
- "Canary bay" ;
- "A l'assaut (des ombres sur l'O)" ;
- "3e sexe" ;
- "Trois nuits par semaine".
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Grand album mais à quand la remasterisation des premiers Indochine (L'Aventurier,Péril Jaune, 3,7000 Danses)??? ils le méritent vraiment!!! Imaginez le titre "la sécheresse du mécong" remasterisé...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Birthday Album
Birthday Album de Indochine (CD - 1991)

Black City Parade
Black City Parade de Indochine (CD - 2013)

Le Péril jaune
Le Péril jaune de Indochine (CD - 1990)