undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,9 sur 5 étoiles
21
4,9 sur 5 étoiles
5 étoiles
20
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:11,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 9 novembre 2008
Ce commentaire, je l'espère, rassurera ceux qui ont aimé non seulement ce disque mais aussi cet artiste.
J'ai entendu toute ma jeunesse ma mère écouter Ferrat 91 et les dernières chansons de d'Aragon qu'il avait adapté. Je n'aurais jamais pensé écouter ses chansons par moi même un jour. A 17 ans, je découvre Léo Ferré et ses adaptations d'Aragon. J'en suis bouleversé et le côté contestataire de Ferré me plait. Puis je redécouvre les deux cds de ma mère et là... je tombe sous le charme de cette voix de basse et de ses mélodies à la fois tendres et entrainantes. Un pas chez ma grand mère me fit découvrir une véritable anthologie de Ferrat en vinyl !... dont ce disque des chansons d'Aragon. Ferré sitôt enterré, je n'ai d'oreilles que pour Ferrat, son terrifiant "Un jour Un jour", son Potemkine gorgé d'espoir et de justice, sa Montagne nostalgique, son passionné Autant d'Amour Au tant de Fleurs !... aujourd'hui, j'ai 25 ans et je continue à le chanter à voix haute. Je n'en ai pas démordu d'une once. Combien de fois avons-nous fondu, moi et ma fiancée, sur des chansons comme "C'est si peu dire que je t'aime", "Que serais-je sans toi", et comme nous avons brulé lorsqu'à la fête de l'Huma, lors d'une conférence où Jean était présent, nous avons chanté tous en coeur avec lui "Ma France". Il a été mon maître lorsque je me suis mis à écrire des poèmes, sous la coupe bienveillante et abondante d'Aragon, avec ce Robert le Diable, ces clameurs désespérées dans "J'entends, J'entends", son indignation dans Nuit et Brouillards qui m'a inspiré un poème hommage aux déportés que je lui ai envoyé, et qui l'a touché. C'est dire : j'ai même dans ma chambre, affiché un autographe qu'il m'a renvoyé en réponse de ce poème.
C'est homme est le Jacques Tati de la chanson française. On l'ignore, mais il ne sera jamais oublié. Et nos enfants auront le droit de connaître ces chansons d'amour et d'histoire.
0Commentaire| 35 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 novembre 2015
MERCI MONSIEUR FERRAT D'AVOIR REPRIS LES POEMES DE MONSIEUR ARAGON
EN CES TEMPS OU LE MONDE VA DE PLUS EN PLUS MAL ECOUTEZ CE DISQUE
OU L' ETRE HUMAIN N'A TOUJOURS RIEN COMPRIS A LA VRAIE HUMANITE
JE SAIS CE DISQUE DATE MAIS J'ESPERE QUE DES JEUNES ECOUTERONT
CE FORMIDABLE ALBUM
LA CHANSON UN JOUR UN JOUR EST UN BIJOU OU JEAN FERRAT ESPERAIT QU'UN
JOUR LES GENS S'AIMERONT UN REVE UTOPIQUE VU COMMENT SE COMPORTE L'ETRE HUMAIN
JE DIS CHAPEAU A QUAND DES POETES DE CETTE ENVERGURE
JE CONSEILLE BONNE ECOUTE
88 commentaires| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mars 2007
Personne ne parle mieux d'amour qu'Aragon, personne ne le chante mieux que Jean Ferrat. Deux talents exceptionnels conjugués, un CD à découvrir absolument... Précipitez-vous !
0Commentaire| 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Bien peu de commentaires sur ce disque... Ben oui, le temps passe... et comme dirait l'autre (Aragon encore...) "le temps d'apprendre à vivre, il est déjà trop tard". Je sais bien que ce disque ne fait pas kiffer les jeunes générations.Ça me rajeunit pas de commenter ce CD... mais ça fait rien. A vrai dire, je l'ai racheté récemment... alors que je m'étais séparé depuis longtemps de la version vinyl. Retrouvailles, donc, avec Ferrat et Aragon. Alors évidemment, difficile d'évaluer l'effet potentiel de ces chansons sur une oreille vierge de la voix Ferrat et un cerveau vierge des vers d'Aragon... Moi, j'avais tellement écouté ce disque "à l'époque" que le réentendre a été un incroyable voyage dans le passé. Cela dit, en laissant au placard les oripeaux vieillots de la nostalgie, je crois tout de même que l'on peut apprécier ces perles poétiques. Peut-on dire que la poésie d'Aragon ne nous parle pas aujourd'hui ? Peut-on penser que Ferrat est un chanteur d'hier ? Oyez, oyez, braves jeunes gens, écoutez tout de même un peu ce disque culte. Ne serait-ce que pour quelques vers que vous n'oublierez plus jamais et que vous garderez comme un trésor... Ce détour en vaut la peine... C'est pas plus mal, par exemple, que le slam de Grand Corps Malade... Il faut savoir varier les plaisirs...
11 commentaire| 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 septembre 2015
Pourquoi le chanteur Allain Leprest - c'était en 2011 je crois - a décidé de descendre en Ardèche, dans le village où avait vécu celui qui était devenu son ami, Jean Ferrat, pour accomplir le suicide qui abrégeait le cancer irrémissible dont il était atteint.En hommage à quelqu'un de plus ancien et qui l'avait inspiré?On ne saura jamais.
De ce disque de Jean Ferrat chantant Louis Aragon, émouvant, fort beau, je n'ai envie de n'évoquer qu'une chanson (un poème), ce qui me permettra de parler un peu d'Aragon.
Beaucoup de gens, n'aiment pas ou même exècrent Aragon, le jugeant un homme surestimé.Pourtant sans l'avoir beaucoup lu -faudra que je pense à lire un ou deux de ses romans- j'ai une forte estime pour lui.Pourquoi ?
Hors de ses beaux poèmes, c'est un homme ayant su reconnaître sans tapage, mais avec constance, courage ou franchise, ayant su revenir sur certaines de ses erreurs tout au long de la fin se sa vie.
Dans les années 30, Aragon a été fort violent, dur, insultant pour le choix de vie de Robert Desnos.Querelles terribles entre poètes de ces années-là.Hors, le poème "Robert le diable" mis en musique par Ferrat, est un très bel hommage, sincère je souligne, à Robert Desnos.
Ma prof de français fatiguée, lorsque j'étais encore au lycée, avait sans doute raison de nous inciter à lire le"Paysan de Paris ou "Les passagers de l'Impériale"...
Madame Bérenger d'Ivry sur seine, soit vous êtes très vieille, soit morte.Je salue votre amour des élèves et votre mélancolie.Votre mémoire.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 octobre 2011
Publié en Vinyle en 1971, cette réédition nous vaut le rajout de deux titres qui ne font qu'agrémenter l'interet même du CD ... et personne ne va soupirer ! Alors que la même année sortait des titres aussi mémorable que "Imagine" de John Lennon, "Avec le temps" de Léo Ferré ou bien encore "You've got a friend" de James Taylor et Carole King, ce disque est sans doute la plus belle réussite artistique de l'artiste. Les poèmes d'Aragon qui font la parfaite jonction entre profondeurs, beauté et réflexions. Les magnifiques mélodies qui se fixent au dires pour mieux qu'ils resplendissent. Comme si l'incroyable richesse de textes avait fait ressortir chez l'Ardéchois une inspiration de compositeur inégalée depuis. Les orchestrations classiques, entre instruments à vents et à cordes toujours au devant comme les meilleurs accompagnements sans comparaison possible. Et des titres à jamais inscrit dans le patrimoine de la grande chanson. "Que serais-je sans toi", "Le malheur d'aimer", "Nous dormirons ensemble", "Aimer à perdre la raison", "Heureux celui qui meurt d'aimer" ("D'aimer si fort se lèvres closes, qu'il n'ai besoin de nulle chose, hormis le souvenir des roses à jamais de toi parfumées") Ferrat frise ici la perfection et son hommage au grand Louis fait sans nul doute parti des plus belles productions Françaises de année soixante dix. Indispensable !
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 septembre 2010
"Je ne sais ce qui me possède
Et me pousse à dire à voix haute
Ni pour la pitié ni pour l'aide
Ni comme on avouerait ses fautes
Ce qui m'habite et qui m'obsède..."

Ce qui m'habite et qui m'obsède, c'est bien cette chanson-là ("Les Poètes") et toutes les autres, toutes les 12 sans exception, de cet album miraculeux. Le genre d'album qui respire en altitude, et uniquement en altitude. Merci Ferrat, grâce à toi (et à Léo), je me suis offert toute la poésie d'Aragon dans la Pléiade; la beauté n'a pas de prix.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 janvier 2012
Aragon et Ferrat : une merveille ! On oublie que tous deux ne sont plus là... De plus, avec une superbe orchestration, ce DVD chasse
les coups de blues !
C S
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 février 2014
la rencontre du poète et de l'artiste nous fait aimer la poésie - on adore écouter ces textes magnifiques avec de superbes musiques
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 novembre 2013
Mon homme l'écoute en boucle depuis que je lui ai offert ce CD,... . . . . . . .
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,68 €
6,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)