Commentaires en ligne


16 évaluations
5 étoiles:
 (8)
4 étoiles:
 (6)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un très grand de la chanson française et du rock Français.
Je ne vais pas vous raconter l'histoire d'Alain Baschung que beaucoup d'internautes connaissent, mais surtout parler de sa musique.
Depuis "Gaby oh Gaby", en passant par "Vertige de l'amour", ce formidable chanteur m'a toujours touché.
Au début des années 1990, il sort ce fantastique album "Osez Joséphine" avec des morceaux...
Publié le 6 mars 2010 par Adanson

versus
Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 c'est du Bashung
Un album aux tonalités folk avec quelques morceaux différents. On se laisse porter par la musique. Puis on s'attache aux paroles. Bashung joue avec les mots. Une sorte de tradition française, ces (ses) jeux de mots. Alors, on ne l'écoute plus de la même manière. De façon plus intense et profonde.
Publié le 9 mars 2011 par bubu22


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un très grand de la chanson française et du rock Français., 6 mars 2010
Par 
Adanson "Marco" (Poitou.) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Osez Joséphine (CD)
Je ne vais pas vous raconter l'histoire d'Alain Baschung que beaucoup d'internautes connaissent, mais surtout parler de sa musique.
Depuis "Gaby oh Gaby", en passant par "Vertige de l'amour", ce formidable chanteur m'a toujours touché.
Au début des années 1990, il sort ce fantastique album "Osez Joséphine" avec des morceaux géniaux comme "Volutes", "Happe", "Madame rêve" ou encore les reprises de "Well all right" de Buddy Holly et de "Night in white satin" des Moody Blues.
N'oublions pas les géniaux: "Blue Eyes Crying In The Rain" et bien sur le hit "Osez Joséphine".
Pour moi Baschung est une icône et sa disparition a laissé un grand vide dans la chanson et le rock Français.
Il apportait une grande originalité.
Je vous conseille vraiment ce disque, un des incontournables d'Alain Baschung .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Sans commentaires, on aime ++++ ou pas ...., 1 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Osez Joséphine (CD)
Que dire de plus ?
Si on connait pas alain Bashung, il est encore temps de ne pas mourir idiot...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Osez Joséphine, 10 octobre 2014
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Osez Joséphine (CD)
He bien je l'ai fait et suis très heureux de réentendre ce disque
c'est parfait d'autant qu'après une séparation toute ma collection de CD d'AB était disparue !!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Comme tous les albums de Bashung !, 4 septembre 2014
Par 
Dominique Jouanne (Chalon sur Saone) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Osez Joséphine (CD)
Pour moi un des meilleurs artistes Français. C'était un mec superbe, sympathique, adorable et sa musique restera longtemps dans nos cœur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Sombre maturité, 3 janvier 2011
Par 
Miedj (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Osez Joséphine (CD)
J'avoue avoir toujours été plus sensible au BASHUNG des années 70/80 qu'à celui des années 90. "Osez Joséphine" est un album qui alterne le rock (Osez Joséphine) et des chansons plus sombres tels que "Madame Rêve" qui préfigurent la suite de sa carrière et le très noir et dépressif "Fantaisie militaire". Ses reprises de standards américains ne m'ont pas convaincues et peut être nuisent à la cohérence de l'album. "Osez Joséphine" est l'album de la maturité et du compromis qui préfigure le basculement de BASHUNG vers le côté sombre de son oeuvre (fantaisie militaire et L'imprudence). Personnellement le préfère le BASHUNG de "Gaby Oh Gaby" ou de "Ma petite entreprise" ou encore du très superbe et cynique "Je fume pour oublier que tu bois".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bashung le père spirituel des artistes authentiques., 7 août 2012
Par 
Leroy Bruno "Bruno LEROY" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Osez Josephine (Téléchargement MP3)
Ses textes nous plongent dans la profondeur des océans. Sa voix savourait chaque mot comme pour en extraire la quintessence. Bashung demeure unique dans l'univers magique de sa musique.
Il deviendra certainement, s'il ne l'est déjà, le père spirituel des artistes authentiques.

Ceux qui cherchent inlassablement la note bleue, celle qui n'existe qu'à l'intérieur de nous mêmes. Il faudra bien que quelques-uns suivent le maître pour nous chanter leur part de vérité.

Bashung avait su extraire de son silence méditatif des joyaux et des lumières poétiques. Son rôle fut de nous indiquer le chemin de la création libre.

Pourquoi ne pas prendre exemple sur son souffle métaphorique. Il savait parler de lui avec pudeur et dans son art, il maniait souvent l'imprudence faute de ne point aimer ce qui immobilise. Tout ce qui n'allait pas selon un certain tempo ou une mélodie des mots, ne l'intéressait guère. Il aimait le vent qui respire dans les arbres les senteurs du printemps. Il aimait la vie dans toutes ses cadences, ses splendeurs et ses sens. Il n'aimait que sa musique, comme un mystique qui interpréte le cantique des cantiques.

Il avait ce sourire de la douceur qui fait l'humilité. L'élégance de ses gestes transcendait sa présence scénique. Bashung est désormais dans les volutes éternelles comme une fumée blanche immaculée sur laquelle il nous faudra écrire.
Osez...osez l'écouter par plaisir et pour perpétuer sa mémoire.
Bruno LEROY.
Éducateur Social.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un grand voyageur enfin consacré, 7 novembre 2000
Par 
Pommeray "Denis" (Paris) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Osez Joséphine (CD)
Bashung est un grand voyageur qui du Rio Grande au tour de France n'avait cessé de surprendre son public. On avait pu entendre de temps à autres des essais audacieux et discrets rassemblés par exemple dans l'album "Reservé aux indiens". Bashung a osé cette fois assumer son imagination fertile, sensuelle, sans limite. C'est parfait, rien en trop pour révolutionner le monde de la chanson française.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Libertinage Rock, 1 avril 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Osez Joséphine (CD)
De Figure Imposée en passant par le Rio Grande, jusqu'au baiser glacé de Novice, Alain Bashung a depuis longtemps réussit à imposer un style, une respiration qui n'appartient qu'à lui. Et si son credo de toujours peut être résumé en un mot, audace, reste que son amour du blues et de la country se devait d'avoir un jour ou l'autre un plus large écho. Alain, l'a souvent déclaré, chacun de ses albums s'est toujours profilé suite à une rupture, un désordre affectif ou un déménagement. En l'occurrence, pour faire court, on placera ce disque sous le signe de cette dernière indication. Plus précisément, du voyage. Un peu comme si notre lézard avait eu besoin de se rapprocher du soleil, pour revenir à des textes un peu plus explicites. Ainsi, mis en mots avec Jean Fauque, à l'arrière des berlines vont se croiser, entre autres, Bob Dylan, une femme à la recherche de formes oblongues, Buddy Holly, ainsi que de grands voyageurs peu respectueux des consignes. Néanmoins, que l'on ne s'y trompe pas. Car si les textes ont légèrement perdu de leur hermétisme ambiant, l'implicite qui excite les sens est toujours aussi présent.

Divisé en deux volets. Deux levés de rideaux dans lesquels le verbe devient illicite lorsqu'il chevauche à cru ou premier degré lorsqu'il s'agit de rendre hommage aux plus grands, Osez Joséphine aime alimenter les fantasmes. Principalement, l'imaginaire érotique. Celui qui flirte avec nos sens. Dérape et se drape dans une royale indifférence face au qu'en-dira-t-on. Madame Rêve, et alors ? Tant qu'on est loin des amours de loin, que la destination est intime, pourquoi faire simple lorsqu'on peut faire imagé ? Écrit en seconde main avec Pierre Grillet, pour la postérité c'est ce titre qui révèle définitivement le Bashung séducteur. L'incitateur au sensuel qui ne mâche pas ses maux. Bien sur, d'autres séquences (Volutes, Happe) livrent également leur pesant d'écume. Cependant, c'est bien avec ses évocations grand angle que Madame remporte la mise et ce, malgré une Joséphine en quête de plaisirs interdits. Encore une fois. Une fois de plus, pourrait-on dire. Bashung ose. Se libère de la pesanteur pour mieux décliner la volupté. Quitte à le faire au travers de séquences country, folk, blues ou dopées bottleneck.

Manifestement, question fantasme, si l'on vient d'être servi, il semble qu'il existe d'autres tentations pour notre voyageur. Des attractions plus terre à terre. Surtout lorsqu'il s'agit de poser sa voix sur des titres qui, de son enfance alsacienne à aujourd'hui, lui permirent de se construire. Ainsi, contrastant délibérément avec une première salve dédiée à l'ivresse des sens, c'est à la rencontre des grands espaces américains que nous invite l'artiste. Une rencontre toute en sobriété. Presque un pèlerinage. On ne le dira jamais assez, mais Bashung a du naître du côté de Memphis dans une autre vie. Par conséquent, rien d'étonnant à ce que ses références soient Bob Dylan, Buddy Holly, Willie Nelson, les Moody Blues. Rien d'étrange non plus, à ce qu'il retrouve sa vraie nature de chanteur country sur Blue Eyes Crying In The Rain et revisite avec classe le blues amer de She Belong To Me. Résultat des courses épiques : un drôle de mélange pour une étonnante chimie. Un album a deux facettes qui, sans vraiment se compléter, partagent le même espace créatif sans cultiver le même jardin. En quelque sorte, lorsque Alain rencontre Bashung.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 En souvenir, 8 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Osez Joséphine (CD)
Je le découvre et c'est un très bon cd , je le recommande sans hésiter à tous ceux qui ne le connaissent pas encore.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 parmi les meilleurs album francais, 22 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Osez Joséphine (CD)
Le talent exprimé à la française. Personne n'a su faire ça comme Bashung. un album a écouter sans interruption. du bon, du très bon.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Osez Joséphine
Osez Joséphine de Alain Bashung (CD - 2009)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit