Commentaires en ligne


4 évaluations
5 étoiles:
 (4)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

17 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La classe pub rock à son incandescence : indispensable, 7 mai 2006
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Stupidity [Papersleeve] (CD)
Donc votre vynil est tellement usé et vous voulez le racheter (pas de besoin de vous convaincre). Donc, vous avez vécu sans "Stupidity" jusque là… Comment dire … Immaginez une pure leçon de Rock n'Roll où la classe émane de la simplicité, où l'énergie n'a d'égal que l'interprétation impeccable, serrée, énervée mais pleinement mature : LA section rythmique de rock n' roll (rigueur, minimalisme et précision diabolique), quant à Wilko Johnson c'est une école à lui tout seul. La voix de Lee Brillaux chaleureuse, habitée, mais comme celle du type d'à côté croisé un soir de virée au Pub du coin. Les standards speedés s'enchaînent, la Telecaster excitée lamine tout et l'on sent le rire de Brilleaux quand il entonne slide au poing son hymne "Back in the night". Les standards de Feelgood pleuvent car ils écrivirent une séries de classiques de rêve (des doutes ? : prenez l'anthologie de leur singles et vous verrez). Un des meilleurs moyen de démarrer une journée à l'énergie ou de la finir : c'est pour cela que Stupidity possède cette tendance des très grands disques à ne pas quitter la platine (cf. la première phrase de ce commentaire). GET IT.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le meilleur du Pub Rock, 12 novembre 2009
Par 
Adanson "Marco" (Poitou.) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Stupidity (CD)
Ce groupe légendaire de pub rock est formé principalement pour les quatres premiers albums (Down by the jetty - Malpractice - ce live Stupidity et Sneakin'Suspicion) de Lee Brilleaux et du guitariste Wilko Johnson.
En 1976 (époque Punk), j'ai découvert ce fabuleux groupe et au fil des ans j'ai acheté tous les albums.
Après Sneakin'Suspicion, Wilko part. Il est remplacé par John Mayo qui joue notamment sur Be seeing you et Private practice ou l'on trouve le fabuleux morceaux : Milk and Alcohol.
En 1994, Lee Brilleaux meurt d'un cancer. Le groupe continue et nous offre des albums fantastiques.
Pour moi ce groupe de pub rock est avec Les inmates (le top du top du rock n'roll des années 1976 - 1982) une légende vivante.
Bien sur on me dira, il y a eu Creedence et Les Flamin Groovies, Je suis ok.
Après il y eu les Fleshtones et bien d'autres.
Dr Feelgood restera à tout jamais gravé dans ma mémoire.
Tout ce que j'espère c'est que les jeunes de 16-20 ans découvrent aujourd'hui ce fabuleux rock.
Long live Rock.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Plus de titres et plus de plaisir avec le cd, 14 octobre 2010
Par 
Tchichou "tchichou" (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Stupidity (CD)
Quand on a vu l'original sur scène une fois dans sa vie on comprend mieux ce que Dr. Feelgood pouvait réaliser sur un LP "Live". Dans le genre, ils étaient les meilleurs et même si on les accusait d'avoir plagié Mike Green et les Pirates, on ne peut que constater la présence phénoménale de Lee Brilleaux sur scène au chant et à l'harmonica, la dextérité de Wilko à la guitare et son fameux jeu de jambes.
"Stupidity", à ma grande surprise, est le premier album "Live" de l'histoire du Rock anglais à s'installer dès sa sortie à la première place des charts anglais pendant une semaine. Il restera dans les charts au total 9 semaines. Pas étonnant lorsqu'on regarde de près les titres: du Chuck Berry, Salomon Burke, Bo Didley, Mike Green, Sonny Boy Williamson et les compositions originales du feu-d'enfer " She does it right", "Back in the night", "Roxette"...
Pour une fois, le CD comportent des titres qui ne figurent pas sur le vinyl mais qui malheureusement ont été enregistrés après le départ de Wilko en 1997 "take a trip", "Every Kind of Vice", "She's a wind up", " No mo do Yakamo", "Love hound", "Shotgun blues", "King of the day", " Milk and alcohol"," Down at the Doctors".
En plus des groupes cités par mes compères, n'oublions pas dans le même genre 9 Below Zero et Mike Green & the Pirates en Live.
Du bon vieux rock sans fioriture qui flirtait avec les années 60.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Feels good tousjours!, 2 août 2010
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Stupidity + (Téléchargement MP3)
C'est comme je me souviens de quand j'ai achete le disc en vinyl a l'epoque - sauf que les mp3 manques les griffes! Superb hardbeat R&B avec Wilco Johnson - legend!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Stupidity
Stupidity de Dr. Feelgood (CD - 2009)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit