Commentaires en ligne


6 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un disque pour Audiophile Mélomane
En 1990, Pieter Wispelwey alors tout jeune musicien, enregistrait les Suites pour violoncelle sur instrument d'époque et déjà sa vision suscita un vif intérêt. Huit ans plus tard, et sur le même instrument du XVIIe siècle, il s'attaque de nouveau à cette aeuvre majeure pour tout violoncelliste. On y décèle une...
Publié le 7 juin 2007 par HERVÉ Thierry

versus
Aucun internaute (sur 3) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Impossible de lire 1 CD
1 des 2 Cd est impossible à lire !! j'ai appelé l'editeur qui m'a demandé de renvoyer le cd pour echange.
Publié il y a 23 mois par alquier


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un disque pour Audiophile Mélomane, 7 juin 2007
Par 
HERVÉ Thierry "Audiophile Mélomane" (France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : 6 Suites pour violoncelle seul (CD)
En 1990, Pieter Wispelwey alors tout jeune musicien, enregistrait les Suites pour violoncelle sur instrument d'époque et déjà sa vision suscita un vif intérêt. Huit ans plus tard, et sur le même instrument du XVIIe siècle, il s'attaque de nouveau à cette aeuvre majeure pour tout violoncelliste. On y décèle une évidente maturité confirmée par la richesse et la générosité de son jeu. Des nombreuses versions de qualité disponibles, je considère celle-ci comme la plus profonde et la plus lyrique. La prise de son nous restitue le naturel des timbres de ce superbe instrument ainsi que l'acoustique du lieu dans lequel ces pièces ont été captées. Sans pour autant occulter la concurence, voici donc un disque vers lequel on revient souvent et sans que la magie ne cesse d'opérer.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une interprétation à découvrir, 7 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : 6 Suites pour violoncelle seul (CD)
Atypique est sans doute le qualificatif le mieux adapté à la présente gravure. Le commentaire écrit par P. Wispelwey lui-même est digne d'un grand intérêt et a le mérite de poser quelques jalons sur ces oeuvres parfois énigmatiques. Selon Wispelwey, l'interprétation de ces chef d'oeuvres est vouée à une grande liberté. A vrai dire pourquoi pas ! Etant un inconditionnel de ces pièces, j'ai souvent été ému par des interprétations aussi différentes les unes des autres telles celles de Queyras ou de Gastinel pour ne citer que deux exemples. La version de P. Wispelwey n'est ni celle d'un chanteur, ni celle d'un danseur, elle est SA vision de l'oeuvre, une recherche d'originalité qui peut paraître systématique à la première écoute mais qui se justifie peu à peu lors d'écoutes prolongées et répétées. A noter enfin une prise de son réussie car respectueuse du timbre de l'instrument et qui évite la noyade dans une réverbération trop souvent facheuse. Une interprétation à découvrir, atypique, exceptionnelle.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Plus complexe et fouillée que la version précédente, 8 mai 2012
Par 
Nicolas - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : 6 Suites pour violoncelle seul (CD)
Dans cette seconde version, deux grandes différences sont notables par rapport à celle de 1990:
1) L'évolution de sa technique vers plus de variations et une exploitation plus optimale des capacités sonores de l'instrument
2) La vision plus complexe et plus fouillée de l'oeuvre oscillant entre lyrisme, jeu, humour, dérision voire désillusion.

Ces évolutions sont d'autant plus notables que l'instrument choisi est le même (Barak Norman 1710) que pour la première version. Alors qu'on entendait quasiment une viole de gambe en 1990, le violoncelle sonne ici presque comme un violoncelle moderne.

Tous ces changements, que l'on peut aimer où regretter selon sa sensibilité, sont en tout cas clairement le fruit d'un travail profond et réfléchi et ne sauraient être critiqués en tant que tels. Après tout, pourquoi réenregistrer les suites pour en faire la même version que la précédente?

L'intérêt de cette version c'est aussi la facon dont Wispelwey absorbe et sublime l'influence de la seconde version de Bylsma. Il tranforme les récitatifs extrêmements rapides et brusques de Bylsma en figures stylisées bondissantes, maitrisées et plus variées que les coups de hache du maître, comme si l'èlève avait compris l'intérêt de cette approche rhétorique, théatrale et peu tendre avec l'oeuvre mais l'avait transformée en des enchaînements hautement stylisés.

Ceci donne une version fascinante et intéréssante du début à la fin où l'on découvre et savoure une par une les trouvailles que Wispelwey nous distille dans une maîtrise totale.

C'est aussi à mon avis une des limites de cette version qui fouille, innove et démontre au lieu de séduire et d'hypnotiser l'auditeur par des danses chamaniques pour l'emporter dans un monde magique, comme la première version, plus simple mais rythmiquement très fine, sait le faire.

Je pense aussi que la troisieme version de Wispelwey est aussi théatrale, encore plus baroque (avec un diapason plus bas), plus apurée et plus aboutie que cette seconde version finalement assez classique dans son originalité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Interprétation au sommet, 19 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : 6 Suites pour violoncelle seul (CD)
Les versions des suites pour violoncelle de Bach sont très nombreuses. Des 3 enregistrements de Pieter Wispelwey, celui-ci est le plus abouti. Par l'usage alerte, inventif de son archet, la sonorité pleine et ronde de son violoncelle baroque, l’œuvre de Bach retrouve du nerf, du délié, une souplesse élastique. Difficile ensuite, de ne pas trouver toute autre version empâtée, oppressante. Tout semble naturel : les courantes courent mais ne galopent jamais. C'est simplement superbe.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Unique, 31 janvier 2010
Par 
a (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : 6 Suites pour violoncelle seul (CD)
Ne vous laissez pas eventuellement derouter par cette interpretation stylee et originale lors de la premiere ecoute. Simplement magnifique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 3) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Impossible de lire 1 CD, 24 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : 6 Suites pour violoncelle seul (CD)
1 des 2 Cd est impossible à lire !! j'ai appelé l'editeur qui m'a demandé de renvoyer le cd pour echange.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit