undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles1
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ce CD propose quatre célèbres pages de la musique américaine.

A l'instar du tableau "Springtime" de Missouri Jenkins reproduit sur la pochette, "Appalachian Spring" est une évocation naïvement émouvante : « les noces d'un couple de pionniers, au printemps autour d'une ferme nouvellement bâtie dans les collines pennsylvaniennes au début du XIX° Siècle » tel que Copland décrivit cette oeuvre scénique commandée par la chorégraphe Martha Graham.
"American festival Overture" de William Schuman fait irruption avec tonitruance, avant d'organiser une fugue qui mène l'orchestre à un train galopant.
On ne présente plus l'ondoyant "Adagio" de Barber, tiré de son Quatuor à cordes en si mineur.
L'ébouriffante Ouverture de "Candide" provient de l'opérette que Bernstein composa en 1956 d'après le conte de Voltaire.

Inspirée par son charismatique maestro, la Philharmonie de Los Angeles livre une prestation charnue, chaleureuse et virtuose.

On doit finalement savoir que le programme de ce CD un peu bref est repris dans cet indispensable coffret : Leonard BERNSTEIN dirige les compositeurs américains
review image
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)