undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4
4,3 sur 5 étoiles
Schubert : Les Symphonies
Format: CDModifier
Prix:21,84 €+2,49 €expédition

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

6 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
De sa tragiquement courte carrière, István Kertész nous laissa entre autres de splendides Dvorak, de somptueux Mozart (dont une "Clémence de Titus" insurpassée), une intégrale Brahms et la présente intégrale des Symphonies de Schubert enregistrée au début des années 1960 avec la Philharmonie de Vienne.

Contrairement à des chefs comme Lorin Maazel ou Igor Markevitch qui tentaient alors de révéler l'écriture angulaire et drue du compositeur, Kertész desserre la tension des oeuvres et nous présente un discours décomplexé, chaleureusement romantique.

Les symphonies de jeunesse s'en trouvent considérablement épaissies, tout en bénéficiant de l'opulente palette des instrumentistes viennois qui abusent de leur pouvoir de séduction.

L'Inachevée n'est pas dénuée d'emphase et cède à la grandiloquence.

La plus séduisante réussite demeure cette Neuvième éclatante de santé et de couleurs, qui égale les exploits de Rudolf Kempe ou Joseph Krips.

L'ensemble sonne avec une "Gemutlickkeit" typiquement idiomatique, constamment aimable, fraternelle, charmeuse quoique parfois trop simpliste.

Voilà un Schubert qui n'échappe pas à ses clichés, à réserver à ceux qui mettent trois sucres dans leur thé.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 28 janvier 2015
Cette bonne intégrale des symphonies de Schubert, malgré quelques lourdeurs et d'assez nomlbreux "tunnels" dans lesquels on a l'impression que le chef est un peu absent, vaut par les belles sonorités de l'orchestre, rendues de manière réaliste dans une acoustique boisée par la prise de son...

Hélas, au téléchargement, le second mouvement de l'Inachevée est interrompu quelques instants avant la fin : numérisation scandaleusement indigne d'une compagnie comme Decca.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 décembre 2012
Excellente interprétation par un chef trop tôt disparu épaulé par un orchestre hors pair. A conseiller aux amateurs de Schubert
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 15 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 novembre 2011
Tout un programme , la grande époque , des grands chefs et des orchestres magiques au service des grands compositeurs : comment voulez-vous que ce soit autre chose que grand ?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé