undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 juin 2011
On attend Karl Böhm dans la musique des XVIIIe et XIXe (j'ai écouté et ré-écouté ses enregistrements des symphonies de Mozart avec la Philarmonie de Vienne à tel point qu'elles sont devenues ma norme d'interprétation), moins dans la musique du XXe siècle.
Mais le traitement vocal et orchestral des œuvres dans cet enregistrement (surtout dans Wozzeck) laisse place au drame (il y aurait beaucoup à écrire sur le personnage de Wozzeck) dans un ensemble équilibré et, contrairement à ce que j'ai pu lire une fois ailleurs (je ne me rappelle plus où), la direction n'est pas du tout à côté de la plaque.
Et puis il y a Dietrich Fischer-Dieskau qui rattrape des passages peut-être moins convaincants d'autres personnages et rend bien l'esprit de la première moitié du dix-neuvième siècle d'une pièce pourtant si moderne et somme toute unique en son genre.
Je préfère cette version à celle de Pierre Boulez (que j'ai depuis vingt-cinq années au moins) même si en termes d'expression pure et de rendu orchestral, cette dernière est insurpassée (insurpassable ?).
11 commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

13,41 €
21,08 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)