undrgrnd Cliquez ici Toys Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles7
4,6 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:52,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 24 septembre 2010
Vous souvenez-vous de la fin des années 60 et suivantes, où, au moment des fêtes de fin d'année, les éditeurs de disques proposaient les souscriptions d'oeuvres à des prix défiant toute concurence ? Et bien c'est à ce moment là que j'ai eu l'immense plaisir de m'offrir l'intégrale des symphonies de Mahler sous la direction de Bernard Haitink. Ce fut le choc, l'extase, le bonheur, j'en passe et des meilleures. Et aujourd'hui je retrouve cet immense plaisir à l'écoute de ce petit coffret de 10 cd . C'est vrai qu'à l'époque voir tourner les 30 centimètres noirs avec étiquettes rouges avaient beaucoup plus de charme que le cd actuel, et les livrets qui accompagnaient les disques étaient de vrai petits bijoux. Mais il nous reste un formidable chef d'oeuvre, dirigé par un maestro extraordinaire et le Concertgebouw d'Amsterdam au top niveau. En fait, il ne l'a jamais quitté ce top niveau !
Merci pour ce bonheur retrouvé.
11 commentaire|27 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 avril 2015
Cette intégrale des symphonies Mahlériennes des années soixantes par le chef Haitink à la tête du Concertgebouw reste encore aujourd hui hautement recommandable , de part la beauté de l orchestre et la rigueur de la direction .Le son est superbe en plus ...
Comme toutes les intégrales , des hauts et des bas , les points forts en sont la 3eme , qui reste une référence pleine de majesté et d éclat , la 4éme , toute de rigueur et d 'enthousiasme ; à la battue sans faille , ce qui nous laisse entendre donc voir une certaine gaité souriante trop souvent oubliée par la concurrence ; la 5éme est au même niveau d ' interprétation tout comme la 7éme , splendide paysage nocturne , à la mise en place parfaite , ca respire , c 'est fabuleux d 'aisance . Dommage pour la 8éme , mal enregistrée et pour la 6éme , maillon faible de cette intégrale ....les autres restent de bon niveau .
Haitink renouvelle son coup de maitre avec les berliner mais le charme de cette intégrale est indéniable . a ce prix ( alors que la spéculation fait rage pour Berlin ) , l ' hésitation n 'est pas de mise !
Pour la 1ére , allez chercher le sommet que représente la version Bruno Walter avec le columbia et avec new york . jetez aussi une oreille sur la version ancerl / philarmonique tchéque , véritable torrent lyrique et dionysiaque autant qu 'un hymne a la nature ( qui a dit qu 'on pleurait tout le temps avec mahler ? ) , ainsi que Solti avec le LSO , beaucoup plus aboutie et sensible qu 'avec chicago et déja avec un gros son ...mais guilini(EMI) et Kubelik(DG) sont également de grands intérprètes qui vous raviront .
La 2éme pour moi c 'est Klemperer chez EMI sans réserve , tellement impressionnant d 'architecture , mais aussi chez Decca , avec Kathleen Ferrier , dans un son plus pauvre ( un document ) ......on fait un concert de louange a metha / decca / Vienne ; c 'est mérité .
Si vous trouvez la version d ' Horenstein pour la 3éme avec le LSO , ne vous privez pas ! :) ...avec celle d 'abbado bien sur pour qui aime le drame et une certaine violence , rudement efficace ! Dans un registre plus ancien , mais de toute beauté , la version de Charles Adler avec l 'orchestre de la société des concerts de Vienne est une pépite ....
Bon la 4éme : Walter en concert avec les Wiener ou en studio avec New york , mais aussi Fritz Reiner ( RCA ) ....
la 5éme ? Karajan a laissé une version magnifique ( DG) ; Walter toujours , sans l opulence sonore du précédent mais une émotion palpable et une direction inspirée , ne ratez pas non plus Chailly avec le concertgebouw , qui passe la partition au scanner , une merveille !
La 6éme , karajan encore , une de ses réussite ; mais aussi Bernstein( sony) et Solti ...
la 7éme , Bernstein encore dans toute sa démesure , toute sa folie ! ( DG) , l 'exact opposé d ' haitink si limpide et cohérent , faite votre choix ! On peut aussi écouter Solti avec le chicago et le son Decca ....
La 8éme , plus que difficile a mettre en place a peu de sommet . Ozawa avec Boston ( phillips ) en est un , precis , chaleureux , prise de son aérée , une réussite ! Solti , plus froid , mais un son ! ! ! ! ....et Kubelik tellement vivant ! ! !
Pour la 9éme on retrouvera le concertgebouw avec Berstein ( DG ) , Karajan de toute splendeur et de toute rigueur , sans oublier le leg de Walter ( sony ) et de Klemperer ( EMI ) ....la version Guilini ( DG) , trés virtuose , est empreinte d 'une grande émotion ( l ' adagio ...) , c 'est également plus que recommandable...tout comme la version Ancerl , grandiose !
Si vous avez du temps , je vous laisse vous faire une idée des interprétations de Inbal , qu 'on a d 'abord encensé pour sa clarté d 'analyse avant de le detester pour un manque de sensibilité ....a vous de voir ....je le préfère à Tennstedt , qu on cherche absolument a nous vendre alors qu il est le parfait exemple de ce qu il faut éviter pour Mahler selon moi ...la aussi a vous de juger , moi je déteste !
Par contre , je ne dirais que du bien de Kondrashin et du philarmonique de moscou , mais attention on est plus du tout chez haitink ou bernstein , c 'est un autre monde fascinant à découvrir mais qui ne plaira pas à tous . Clarté , fulgurance , des cuivres et des bois qui ne laissent pas indifférent , à mettre aux cotés de Neumann et de la philharmonie Tchéque , tellement dépaysants dans ce répertoire et moins " tranchant " que Kondrashin.....
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Pas grand chose à rajouter à ce qui a été dit.
(et pourtant il va le faire !!)
Si on excepte les deux intégrales que Leonard Bernstein a gravé pour Sony et ensuite DG, vous tenez là l'INTEGRALE.
Certes d'autres chefs ont superbement réussi certaines (Furtwangler (4), Karajan (5 et 9), Boulez plus récemment, mais personne n'a réussi à être aussi constant dans ce Grand Oeuvre.
Toutes les symphonies de Mahler sont différentes, certaines sont très longues et très élaborées, d'autres plus faciles d'accès, de ce compositeur viennois jusqu'au bout des doigts qui a pourtant su révolutionner les principes mêmes de la symphonie, Haitink a su en tirer le meilleur, accompagné par le superbe Concergebouw D'Amsterdam.
Au vue de la complexité de l'oeuvre le pari n'était pas gagné d'avance.
Une occasion de découvrir ou redécouvrir ce grand compositeur et ce grand chef qui n'a pas "raté" grand chose, voir à ce sujet ses intégrales Brahms (symphonies et concertos avec Claudio Arrau), Schumann ou même Beethoven (symphonies et concertos avec toujours le grand Arrau.
11 commentaire|18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 janvier 2013
Bonjour,

Cet enregistrement est à conseiller à tous ceux qui aiment, ou vont découvrir Mahler..mais je ne comprend toujours pas , comment on peut écouter du "classique " en mp3...c'est une faute de gout..cette compression démolit cette musique...quand aux voix n 'en parlons pas...SVP , Amazon,laissez tomber..
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 janvier 2005
Il y a actuellement de nombreuses intégrales disponibles des symphonies de Mahler, dont plusieurs d'excellente qualité; celle-ci est certainement parmi les meilleures. Elle se caractérise surtout par une grande maîtrise des immenses structures de ces oeuvres et des couleurs orchestrales.
11 commentaire|25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 novembre 2011
Désolé d'émettre une opinion dissidente ici. Je sais à quel point ce chef est vénéré en France parmi les fans de Mahler, mais force est de constater que cette intégrale des années 60 a bien mal vieilli. Certes tout est bien joué, mais on s'ennuie la plupart du temps; le chef assure, sans ambition,lit les partitions avec respect et scrupule, sans faute de goût mais il ne se passe pas grand chose!...
Ce qui me gêne le plus ici, c'est surtout la raideur du discours, en particulier dans les symphonies 5, 6 et 8. Même la fameuse 3ème manque de souffle.
Le fabuleux orchestre du Concertgebouw semble bridé ici, ne respire pas et joue sans plaisir ces merveilleuses partitions.
Le chef fera bien mieux, ira bien plus loin dans son intégrale avortée des années 80/90 à Berlin (manquent la 8 et 9).
Il reste la 9ème, absolument superbe, simple et pudique; pour cela je vous la recommande plutôt en album double CD couplée avec un magnifique Chant de la Terre.

Pour les amateurs du Concertgebouw, je ne peux que vous recommander d'aller à la rencontre du véritable monument gravé par Riccardo Chailly (chef malheureusement trop sous-estimé en France!) avec ce même orchestre chez Decca - la grande intégrale moderne avec celle de Michael Gielen et dans l'absolu les deux seules intégrales dont vous aurez besoin!
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 avril 2012
MAHLER par haitink , cela aurait pu etre par berstein ou meme abbado , mais tous ces grands chefs ont en commun une mahlerienne , c'est a dire une fievre insensèe de ne voir dans sa musique que le cote sombre et burlesque de la vie,ou en etait mahler de sa nostalgie de la vie;il prenait tout pour lui,les evenements heureux de sa vie avec ALMA se terminent en heros terrasse(symphonie 6 )les joies de la nature en un poignant adagio , fin du monde, et plus encore la deusieme symphonie ( joies de la nature en un brouhaha de jugement de la creation tout entiere);donc une mahlerienne: l art de transformer tous les evenements de la vie en tragedie .cet homme n etait pas heureux ni serein quand il est mort et pourtant tous les chefs ,grands ou petits , nous proposent des enregistrements et des reenregistrements de ces oeuvres ; ou est le bon sens ,va t on vivre une vie triste a souhaits: comme c etait beau mais comme c etait triste, un pompier en laissait tomber une larme dans son casque ..........
22 commentaires|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)