undrgrnd Cliquez ici KDP nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

  • Brave
  • Commentaires client

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles21
4,2 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:9,68 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 2 décembre 2005
N'en déplaise aux nostalgiques de Marillion époque Fish (que j'adore et en solo également !), Brave est un concept album prog original aussi flamboyant et rock qu'intimiste et émotionnel. Il met en évidence toutes les qualités de Marillion avec Hogarth qui signe là une galette de la trempe de "Misplaced Childhood" (sans faire de comparaison).
Holidays in Eden nous donnait l'impression d'un regrettable virage pop...de qualité supérieure mais pop. Brave remet les pendules à l'heure : Marillion sans Fish c'est du très grand progressif qui évolue et ne nous ressert pas le même plat à chaque fois. Ayant vu le concert peu après la sortie de l'album, j'avais été enthousiasmé et reconforté pour la suite !!!
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 décembre 2003
Cet album n'est pas facile d'accès : plusieurs écoutes sont nécessaires pour commencer à l'apprécier réellement : il délivre ensuite peu à peu ses secrets.
A des moments intimes succèdent des mouvements d'emphase électriques dans la pure tradition du rock progressif (Runaway, Living in the big lie) qui rappellent les précédents opus de Marillion avec toutefois une impression d'unité et de cohérence et de perfection rarement atteinte auparavant (sauf peut être dans Misplaced Childhood).
Des chansons très rock (Hard as love), plus pop (Alone again in the lap of luxury) voire même presque folk/traditionnel (Brave) s'enchaînent à la perfection.
0Commentaire|18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 janvier 2014
Je suis fan de Marillion avec Fish, mais je peux dire que cet album est une pure merveille. Steve Hogarth est un chanteur extraordinaire, dans un style différent de celui de Fish, mais je l'admire aujourd'hui tout autant. Pour ce qui est de la période Marillion après 1987, je recommande vivement les albums "Brave" et "Marbles".
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mars 2004
marillion avec steve hogarth atteignait son apogée avec ce concept album de rock progressif tout y est des sonorités modernes pour un genre que l'on dit pompeux et figé dans un passé glorieux des melodies tres travaillées des changements de rythmes incessants nous laissant a peine le temps de tout memoriser la reussite est totale et hogarth s'impose comme un grand grand chanteur certains grincheux regretteront la tonalité particulierement sombre voir depressive de cet album mais en vérité marillion est grand et s'imposait comme le leader incontesté du rock prog a ne pas manquer si vous ne connaissiez pas encore......
22 commentaires|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"Season's End", premier album d'après le départ de Fish, même si ce qu'il comporte avait tout pour caresser dans le sens du poil, aura surtout permis au groupe de vérifier si il serait capable (lui et ses Fans) de survivre à son ex Leader. "Holidays in Eden", quant à lui, commençait à montrer les limites que Marillion semblait avoir de plus en plus de mal à dépasser. En d'autres termes, en plus de flirter avec des choses plus immédiates (plus commerciales), le groupe, en manque d'une vraie inspiration, nous semblait condamné à ressortir jusqu'à la fin ses mêmes recettes: A ce stade là, ça ne sentait plus le réchauffé, mais le trop cuit. Encore un troisième album de cette trempe et c'était l'indigestion (la mort) assurée du combo Britannique.

Le très "Bodelairien" Steve Hogart, interpellé par un curieux fait divers entendu à la radio, voit là pour lui une occasion en or de s'embarquer dans un récit au combien sombre et torturé. C'est ainsi que naquis "Brave", premier album concept de l'ère Hogarth.

Ce qu'il faut d'emblée souligner, c'est que ce disque se démarque singulièrement du catalogue du groupe et ne ressemble donc en rien à ce que Marillion avait pu produire jusque là (période Fish incluse).
L'autre point marquant, c'est que les guitares incandescentes de Steve Rothery se font cette fois bien plus discrètes, beaucoup plus nuancées, laissant une place nettement plus importante aux claviers de Mark Kelly. Ce dernier est véritablement le grand architecte de "Brave". Ce réinventant par la même occasion aux travers de sa maîtrise et de l'ajout de ces nouvelles technologies que son les samples et l'enregistrement numérique, il est pour beaucoup dans la réussite et la mise en relief de ce concept album. Ainsi, "Bridge", "Living With the Big lie" et "Runaway" laissent d'entrée augurer du meilleur.
Malgré cela, l'heure dix que dure "Brave" ne me séduit pas toujours dans une même constance. D'abord à cause de sa durée justement ! Pas facile de maintenir son attention de la même façon durant 1 Heures 10. Et puis je le concède, la moue d'Hogarth (je sais c'est physique ... Mais ça s'entend aussi malheureusement) doublée à ses fréquents murmures à peines audibles, m'horripiiiile !! On me rétorquera que cet effet de voix fait partie intégrante du concept ... D'accord !! Mais justement, en ce qui me concerne, vous aviez compris, j'ai du mal.
Le dernier point qui ne me permet pas d'adhérer pleinement à "Brave" (en DVD ça passe bien mieux), c'est que la production léchée de Dave Meegan manque à mon sens de relief: Trop propre et trop "Clinique". Je ne doute pas cependant que "Brave" est pu (et su) combler, bien au delà du raisonnable, tous les accro de ce genre d'exercice. Pour ma part, j'en resterai cependant là (et ce pour quelques temps), avant de replonger plus tard, plus épisodiquement aussi, dans ce vaste univers que celui de ce groupe, dans un plaisir parfois bien supérieur à celui de ces premières heures d'avec Hogart.

14,5/20
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
S'il y avait un seul album de Marillion à emporter sur l'île de Jupiter, ce serait celui-là : somptueux et éreintant de beauté sombre d'un bout à l'autre, jusqu'à l'éclaircie finale, petite éclaircie...
Une recherche, des sons, des enchaînements prodigieux pour un périple de pics en abysses tout à fait somptueux. Quel disque !
Le chef-d'oeuvre du groupe.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mars 2016
Comme le suggère le "mode d emploi" , a l intérieur du livret, éteignez les lumières et poussez le son...ou alors avec un super casque...car il y en a, des choses à entendre !!! Brave est sans aucun doute la plus belle claque musicale de ma vie... Concept album de grande classe, histoire singulière et quelque peu flippante, émouvante, tout est magnifique...Steve hogarth est impérial, et les musiciens formidables...rien à analyser, il faut écouter... D'une traite... Personnellement, je ne m en suis jamais remis... Le groupe est venu enregister en Dordogne, (chez moi !) dans un vieux château... Ce qui donne cette atmosphère pesante et sombre...absolument fabuleux.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 août 2015
énorme fan de marillion refaire le nouveau chanteur que fish et pour moi cette album fait vraiment parti du must de marillion
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 août 2001
C'est sûr tout le monde ne pourra pas apprécier ce concept album à sa juste valeur étant donné le niveau musical et la variété des styles ! C'est un album à réserver à des oreilles averties. La première écoute est difficile, voire même pénible (comme une poésie que l'on lirait trop vite !) mais plus vous revenez sur cet album, plus il semble bon et hyper mature. Le groupe est revenu à des structures de morceaux plus alambiquées. Musicalement c'est très riche et très aérien (beaucoup plus que le précédent). D'ailleurs, le conseil « Play it loud with the lights off » des artistes eux-mêmes est sans ambiguïté. On se sent envahi par la musique, c'est une expérience musicale unique ! Pas de titres à conseiller en particulier, il faut découvrir l'album !
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 août 2002
Hogarth et ses 4 compères prouvaient ici leur génie et leur savoir faire. Incomparable...
Album très très noir, traitant une histoire non moins sombre. A écouter d'urgence. Brave est vraiment l'un des chefs d'oeuvre du siècle dernier..
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)