Commentaires en ligne 


12 évaluations
5 étoiles:
 (12)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

11 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un belle symphonie, 12 septembre 2001
Par 
Elvis (St-Etienne-les-Remiremonts, Vosges) - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Mort D'Orion (CD)
Manset n'en finit plus d'étonner. Ce disque est surprenant à la première écoute et envoutant dès la suivante. Je suis complétement accro de ce cd. Génial.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Written in French language, rien que pour vous..., 25 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Mort D'Orion (CD)
"Ils ont des horizons"
"Plus haut que des maisons"
...Dis, Maman, comment c'était avant ?
Gérard Manset nous écrit des chansons pour nous souvenir d'un temps que les moins de 10 000 ans ne peuvent pas connaître : le temps où la Terre était un jardin.
Cela est illustré par Georges Moustaki :
"Entre l'acier et le bitume"
"Entre le béton et l'asphalte"
"[...] et qui ne sauront peut-être jamais"
"Que la terre était un jardin"
"Il y avait un jardin qu'on appelait la terre"
"Il brillait au soleil comme un fruit défendu"
"Non ce n'était pas le paradis ni l'enfer"
"Ni rien de déjà vu ou déjà entendu"
"Il y avait un jardin une maison des arbres"
"Avec un lit de mousse pour y faire l'amour"
"Et un petit ruisseau roulant sans une vague"
"Venait le rafraîchir et poursuivait son cours"
"Il y avait un jardin grand comme une Vallée"
"On pouvait s'y nourrir à toutes les saisons"
"Sur la terre brûlante ou sur l'herbe gelée"
"Et découvrir des fleurs qui n'avaient pas de nom"
"Il y avait un jardin qu'on appelait la terre"
"Il était assez grand pour des milliers d'enfants"
"Il était habité jadis par nos grands-pères"
"Qui le tenait eut même de leurs grands-parents"
"Où est-il ce jardin où nous aurions pu naître"
"Où nous aurions pu vivre insouciants et nus ?"
"Où est cette maison toutes portes ouvertes"
"Que je cherche toujours et ne retrouve plus ?"
("Il y avait un jardin")
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

La Mort D'Orion
La Mort D'Orion de Gérard Manset (CD - 1996)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit