Commentaires en ligne 


9 évaluations
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

24 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellence, 14 janvier 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Slow Riot For New Zero Kanada (CD)
À vos mouchoirs ! La puissance instrumentale vous fera pleurer, parce que c'est trop beau, trop exquis, trop puissant. La première écoute vous cloue au sol, on ne peut bouger, on attend la catastrophe, comme un médium qui saurait que c'est inévitable. Crescendo fou, puissance de deux batteries, neuf membres et un son mélancolique à souhait. Avec violon, violencelle. Deux chansons. À peine 30 minutes, mais tellement de puissance qu'on a l'impression que cet oeuvre est un infini, qu'elle tourne et se boucle. À écouter à répétition, malgré les souffrances.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 effrayant, 4 mars 2009
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Slow Riot For New Zero Kanada (CD)
complètement unique, une oeuvre bouleversante.
un son qui meurtrit les oreilles, et quand au bout de 30 minutes ça s'arrête, une seule envie, repartir si il reste encore des forces.
A noter une description de l'amérique dans une conversation enregistrée très enflammée.
Apocalyptique, certes, mais que du bonheur musical.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Merveilleux., 10 novembre 2007
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Slow Riot For New Zero Kanada (CD)
C'est le premier album de Godspeed You ! Black Emperor que j'ai écouté, et je me suis prit une énorme claque !

Cette musique monte petit à petit et atteint une puissance incroyable qui nous touche au plus profond.

Les qualificatifs manquent pour décrire une telle musique. Laissez vous tentez, vous serez séduits.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Merveille musicale noire, 20 mars 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Slow Riot For New Zero Kanada (CD)
Moya, si on ne compte pas Sigur Ros, fut ma première expérience de post rock, et dans un sens, de rock tout court s'il était possible de le classer dans cette catégorie. J'ai découvert cet album après les commentaires élogieux sur l'album ici même. Je l'ai donc "testé", sans a priori, comme une page blanche ou presque. J'ai découvert le format, perturbant pour un néophyte, des 2 pistes longues. J'ai découvert la guitare électrique, qui en 25 ans ne m'avait jamais plu.

1 an après cette découverte, je peux affirmer que Moya, la première piste, est très sincèrement et sans abuser de superlatif, une des musique les plus émouvantes que j'ai eu le plaisir d'entendre. Tout cela est bien subjectif me direz vous. Un fait, et ce qui me pousse à rajouter un commentaire sur cet album : aujourd'hui j'ai pleuré mécaniquement à son écoute, pour la première fois. Je l'ai redécouvert. Il n'y avait que le concerto pour piano n°23 de Mozart pour me faire ça. J'ose, oui, la comparaison, mais elle s'arrête peu après.

Après un an d'écoutes incessantes, comment cela a pu me venir? J'ai d'abord été séduit au bout de 3 écoutes, pour m'habituer à la sonorité du rock, par la mélodie de fin, au violon, aux sonorités entre la musique de chambre et aux cordes irlandaises. Puis en peu de temps c'est la structure, que je pensais en 3 parties, la complexité d'évolution de l'œuvre qui m'a séduit. J'ai ensuite trouvé infiniment plus de séparations, pour n'en plus trouver aucune au final. J'ai ensuite attentivement apprécié le jeu de batterie, puis la structure instrumentale, la cohérence des uns cachés derrière les autres, les entremêlements. Et puis j'ai trouvé aujourd'hui les mots pour la décrire.

Moya est une œuvre abyssale, qui peint le noir avec plus de variété que toute l'œuvre de Soulage réunie. Le noir, dans toutes ses immenses variétés, est ici peint magnifiquement avec une cohérence superbe, sans être une collection, mais une démonstration. D'abord la boue, la fusion, d'imperceptibles mouvements distincts de vie, des lueurs de néant, de cosmos. Quand au bout de quelques minutes, on se rend compte que de la mélodie a germé de rien, comme la vie de la terre, une rupture narrative intervient : des gouttes d'encre de chine tombent en pluie fine, une calligraphie noire sur une page noire. Le papier se plie, se déplie, se replie, se froisse, la musique rythmée démarre. C'est l'espoir déchu, les tourments, la tristesse, qui montent. L'énergie de la colère arrivent sans qu'on s'en rende compte. Dans son éclatement digne du big bang, c'est l'âme baroque, l'âme humaine, la noirceur de l'âme, la souffrance, qui sortent de cette musique vivante. Des tourbillons, des anges qui tombent, oui, tout cela se ressent profondément. Et là, mécaniquement, j'ai pleuré, crispé, recroquevillé, sans savoir pourquoi, la musique a éclatée. La colère contre rien, juste le noir qui ressort, et puis cet abaissement (apaisement) final, quand les yeux fermés si fort se rouvrent baignés de larmes, on se rend compte qu'on a été pris par quelque chose de plus puissant que soi. Et la musique finit, sans vous laisser aucune douleur post-traumatique, mais pas sans cicatrice non plus. Et on n'a alors qu'une envie, y retourner, y rester, ne plus bouger, isoler, seul, tout seul, avec cette musique qui parle tellement à son âme. Je suis passé de la page blanche à la page noire.

Trop subjectif? Trop intime? Sans doute. J'écris ce commentaire différemment des autres parce que trop peu de musique m'avait remué à ce point, aucun autre art d'ailleurs, aucune autre création humaine. J'oublie la seconde piste, par indifférence. J'oublie les autres albums de Godspeed You Black Emperor, de Thee Silver Mount Zion, par indifférence. Aujourd'hui, moi aussi, je n'ai plus que ça. Et là, réellement, j'ai trouvé cela digne d'être écrit.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Moya, 24 novembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Slow Riot For New Zero Kanada (CD)
Moya, Moya, mais Moya, quoi! Ce titre est certainement ce que GY!BE a fait de mieux dans sa carrière et connaissant Yankie UXO par exemple, ce n'est pas peu dire. Moya me file des frissons, même par 40° à l'ombre. Ce titre te choppe par les tripes et te fait voir le monde. Moya, c'est la quintessence de GY!BE. Blaise Bailey Finnegan III est juste là pour panser les plaies. Parce qu'après Moya, on a qu'une envie, le réécouter, se reprendre cette baffe énorme. Beau!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Superbe, 4 avril 2013
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Slow Riot For New Zero Kanada (CD)
A ecoutez si vous aimez le genre post rock. Leur musiques sont egalement sur you tube. Un groupe solide !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 plus rien d'autre, 15 mars 2008
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Slow Riot For New Zero Kanada (CD)
Il n'y a plus rien d'autre après Godspped.
En tout cas, pour moi.
Je ne cherche plus.
Tout s'est arrêté là. C'est un autre monde, celui où je peux vivre. Pourquoi sortir?...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 matricule des anges, 1 juillet 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Slow Riot For New Zero Kanada (CD)
Que dire, que dire de Godspeed, je pourrais passer des heures a batir une eloge de cet album, qui est, a mon sens, le meilleur de leur discographie mais le silence est le meilleur homage qu'on puisse leurs faire, il pleut des anges qui tourbillonnent...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 efficace, 20 février 2010
Par 
Fournier Geoffrey (troyes, france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Slow Riot For New Zero Kanada (CD)
excellent ep, bon son bonne monté, un peu cours 30 minutes de son, mais on s'ennui pas une seul seconde. bravo
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Slow Riot For New Zero Kanada
Slow Riot For New Zero Kanada de Godspeed You ! Black Emperor (CD - 2006)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit