undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles10
3,8 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:8,47 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 28 décembre 2005
Un album sublime d'un Michel Polnareff au sommet de son art, des chansons peu connues et comme souvent meilleures que certains tubes...Un son seventies qui n'a pas vieilli très loin des synthés des années 80...et la preuve que Polnareff savait faire des albums cohérents et excellents du début à la fin..
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2006
Enfin un album complet et peu connu. C'est une excellente idée et ça change de l'infinité de compilations reprenant sempiternellement les mêmes titres avec des pochettes différentes. Indispensable aux amateurs!
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 5 octobre 2012
Bon album mais avec des morceaux de qualité hétérogène. Je n’apprécie pas le premier titre « La fille qui rêve de moi » malgré un bon début, je n’aime pas le refrain (qui me fait penser à « Na Na Hey hey kiss him goodbye » de Steam en 1970 mais en nettement moins réussi). Les morceaux suivants sont meilleurs avec le mélodieux « Le prince en otage », le délicat « Rosy » ou l’original « La vie, la vie m’a quitté ». La version musicale de « La fille qui rêve de moi » ne convient pas non plus tout comme « Le grand chapiteau » ou « Il est gros » dont je n'apprécie pas le style. Après c’est de nouveau du plaisir avec « I love you because », « Polnareve » un bon instrumental, l’amusant « Tibili » et enfin avec le magnifique « L’homme qui pleurait des larmes de verre ».
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2006
Album méconnu et comportant pourtant quelques perles comme " la fille qui rêve de moi" et "le prince en otage". la production est médiocre dans la version non remasterisée. A quand une réédition ?
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 décembre 2002
L'album de Polnareff que je préfère! Tout est bon, et on ne se lasse pas de certains titres comme "Le Prince en otage", chez d'oeuvre à mon sens, sublime mélodie! Que dire de "Rosy", "Il est gros","L'homme qui pleurait des larmes de verre", génial!
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 octobre 2015
on aura beau faire, on aura beau dire, mais jusqu'en 73, polnareff restera un maitre incontestable dans son étrange domaine : entre la pop, le jazz, le rock et la variété française... c'est vraiment triste ce qu'il advint de lui ensuite; laissez moi, je vous prie, sur un beau souvenir; puisque de 66 à 73, c'était lui le roi, le roi des fourmis bien entendu !!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juin 2014
;;;;;;;;;;; ;;;; ;;;;; ;;;;; ;;;;;;; ;;;;;; ;;;; ;;; ;;;;; ;;;;;;; ;;;;; ;;;;;;; ;;;;; ;;;;;; ;;;;;;; ;;; ;;;; ;;;;;;;;;; ;;;;;;;; ;;;;;;
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mai 2009
Curieusement réévalué par les fans, Polnareff n'avait pas de mot assez durs pour cet album qu'il qualifiait à sa sortie de "très mauvais".
Il exagérait un peu, car il contient tout de même de belles mélodies ("Le prince en otage", "L'homme qui pleurait des larmes de verre"). Mais sans surprise : dans le train-train, Polnareff n'est jamais bon. Les arrangements (pourtant signés de Jean-Claude Vannier) sont convenus, la prise de son est une catastrophe, et l'énergie n'y est pas. Il faut dire que ce disque fut enregistré pendant les catastrophiques représentations de son Olympia 1973 : "Polnarêve".
Des titres comme "I love you because" ou "Tibili" trouvèrent le succès : mais rien dans ce disque n'arrive à la cheville de ce qu'on trouve, par exemple, sur l'extraordinaire "Polnareff's" (1971). C'est la fin du Polnareff première période ; la meilleure.
Déprimé, escroqué, Polnareff s'exile en 1973 ne voulant pas faire face à ses problèmes fiscaux. Le disque sort l'année suivante : il annonce qu'il n'enregistrera plus en français.
En 1975 il sortira un disque remarquable : "Fame à la mode", injustement méconnu, où l'on retrouve des compositions dignes de lui.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juillet 2009
Un Cd de qualité à un prix très correct, le seul hic c'est le temps de réception (20 jours) c'est un peu long, mais le produit est superbe.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 août 2001
Un album en demi-teintes de Michel Polnareff qui aloigne cependant de très bons titres comme : La fille qui rêve de moi, I love you because, L'homme qui pleurait des larmes de verre ou Rosy.
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,00 €
17,99 €
6,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)