Commentaires en ligne


13 évaluations
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


30 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le dèbut de la saga DIO...
Premier album de la saga RAINBOW , c`est aussi le début de l`ère avec RONNIE JAMES DIO grand vocaliste devant l`eternel .L`ambiance générale de l`album donne un aperçu de ce que sera cette période epique du groupe et son orientation dans le monde des elfes et des dragons...Quelques standarts du groupe font leur apparition comme MAN ON...
Publié le 16 août 2002 par Bianchimani Michel

versus
24 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 L'apparition de l'arc en ciel.
En 1975, le tenebreux guitarise Ritchie Blackmore quitte le navire Deep Purple qu'il ne controle plus et dont la nouvelle orientation musicale plus funk ne lui convient pas. Il s'en va recruter le chanteur Ronnie James Dio, officiant alors dans Elf, dont il a pu apprecier le talent lors d'une tournee de Deep Purple. Ne voulant pas perdre de temps, il ira meme jusqu'a...
Publié le 28 juin 2003 par Alexandre


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

30 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le dèbut de la saga DIO..., 16 août 2002
Par 
Bianchimani Michel (le luc , France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 1000 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ritchie Blackmore's Rainbow (CD)
Premier album de la saga RAINBOW , c`est aussi le début de l`ère avec RONNIE JAMES DIO grand vocaliste devant l`eternel .L`ambiance générale de l`album donne un aperçu de ce que sera cette période epique du groupe et son orientation dans le monde des elfes et des dragons...Quelques standarts du groupe font leur apparition comme MAN ON THE SILVER MOUNTAIN ,STILL I`M SAD ou encore SIXTEEN CENTURY GREENSLEEVES ce qui ne signifie pas que le reste de l`album soit moins bon car le magnifique TEMPLE OF THE KING ou encore la ballade CATCH THE RAINBOW sont 2 veritables joyaux dans le repertoire du groupe...Bien sûr ,la production n`a rien à voir avec le son des groupes actuels et sonne vraiment fin 70`s mais la magie de cet album réside dans son atmosphère et la qualité de ces morceaux épiques...Un sacré bon album de HARD ROCK que je conseillerais vivement à ceux qui n`ont pas eu la chance de connaitre ce groupe majeur des années 70/80...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


24 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 L'apparition de l'arc en ciel., 28 juin 2003
Par 
Alexandre (CORMONTREUIL, France) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ritchie Blackmore's Rainbow (CD)
En 1975, le tenebreux guitarise Ritchie Blackmore quitte le navire Deep Purple qu'il ne controle plus et dont la nouvelle orientation musicale plus funk ne lui convient pas. Il s'en va recruter le chanteur Ronnie James Dio, officiant alors dans Elf, dont il a pu apprecier le talent lors d'une tournee de Deep Purple. Ne voulant pas perdre de temps, il ira meme jusqu'a recruter Elf dans son integralite hormis bien entendu le guitariste ; et le duo Blackmore/Dio sera le moteur de Rainbow jusqu'a leur separation apres la tournee de Long Live Rock And Roll en 1979.
Ce premier album, enregistre peut etre un peu trop rapidement, est musicalement dans la suite logique du Burn de Deep Purple. Il contient quelques classiques du groupe comme Man On The Silver Mountain (dont le riff evoque etrangement celui de Burn au tempo plus lent), la ballade Catch The Rainbow, l'envoutant Temple Of The King et Sixteenth Century Greensleeves. Le reste de l'album est plus basique mais sans etre veritablement decevant.
Une bonne entree en matiere pour qui veut decouvrir ce groupe car il donne un bon apercu musical de ce que celui-ci est capable de produire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 L'homme sur la montagne d'argent, 12 mai 2011
Par 
DUNCANIDAHO "DUNCANIDAHO" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ritchie Blackmore's Rainbow (CD)
Enregistré en 1975 ce disque voit maitre Blackmore entamer une carrière solo dès son départ de Deep Purple.
Pour se faire il ira débaucher l'intégralité du groupe ELF (sauf le guitariste éjecté) qui a fait la majorité des "opening act" du DP mark III.
Groupe efficace mais sans génie dont on retiendra le clavier chaloupé de Mickey Lee Soule et bien sûr Ronnie James Dio.
Les grands classiques "Man on the Silver Mountain", "16th Century Greenleeves" et "Catch the Rainbow" bénéficieront ensuite d'une présence plus forte sur le live "On Stage", on retiendra plutôt le très lyrique "Temple of the King" transcendé par la voix emphatique de Dio et "Snake Charmer" assez rock n'roll. Mais ce disque est avant tout un disque de guitare, et quelle guitare, avec "Stormbringer" nous avions oublié à quel point Ritchie Blackmore était un GRAND guitariste, on a l'impression d'enfoncer des portes ouvertes en disant cela mais on a tellement glosé sur son caractère exécrable (ce qui est vrai) et sa misanthropie que quelques fois on oublie qu'il fut avant tout un des plus grands guitariste de 70's et des 80's, hard rock ou pas.
On redécouvre avec ce disque à quel point ses constructions rythmiques étaient originales, elles sont la plus belle preuve de l'influence de la musique classique sur Blackmore, le "Kashmir" de Jimmy Page mis à part, je ne connais pas beaucoup d'autres exemples de l'assimilation de ce genre musical dans le hard rock.
Quant à sa vélocité insolente, ses coups de vibratos assassins, son lyrisme de tous les instants et son art du chorus explosif, ils sont la marque des plus grands.
Même si Blackmore doit beaucoup à Jeff Beck, il a su très tôt se démarquer de son glorieux ainé par un sens du drame que Jeff n'a jamais osé aborder.
Le disque se clôt sur une très belle version du "Still I'm Sad" des Yardbirds.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 "Ritchie Blackmore's Rainbow" : If You Like Rock 'n' Roll, It's Not Too Late., 28 mai 2012
Par 
Voodoo (Just South of Witches Valley.) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ritchie Blackmore's Rainbow (CD)
C'est lors des sessions d'enregistrements d'un "Stormbringer" que (lassé d'un Deep Purple qui ne répond plus à ses exigences), le guitariste va penser à un nouveau projet, et fonder le Ritchie Blackmore's Rainbow.
Profitant d'un break de son groupe durant une tournée Américaine en '74, Blackmore va d'abord enregistrer la reprise "Black Sheep Of The Family" avec au chant Ronnie James Dio et son groupe Elf, qui servaient d'Opening Act aux Deep Purple. Les sessions se déroulant parfaitement, ils produiront un premier album (avec Martin Birch) qui sera publié en '75, et ce "Ritchie Blackmore's Rainbow" en est le résultat. L'album composé par Blackmore et Dio, va poser les bases de ce groupe qui deviendra Rainbow par la suite. Un hard-rock mélodique aux ambiances baroques et médiévales de son guitariste, mélangé à l'univers de Dio (emprunt de Fantasy et de fresques héroïques). Quelques compositions se détachent du lot. L'énorme "Man On The Silver Moutain", l'éblouissant "Catch The Rainbow" (où l'on distingue un chanteur racé et bluffant), et un superbe titre épique "Sixteenth Century Greensleeves" (même si ces versions n'ont pas le rendu qu'elles auront en live où elles seront transcendées). On peut y ajouter la poignante complainte "The Temple Of The King" et l'enjoué "If You Don't Like Rock 'n' Roll" au piano irrésistible, qui ferait danser un cul-de-jatte. La reprise "Black Sheep Of The Family" (des Quatermass) trahie quand même l'époque où elle fut enregistrée, les autres titres du duo les "Self Portrait" et "Snake Charmer" sont des tempos lents mélodiques, et l'autre reprise (l'excellent) "Still I'm Sad" des Yarbirds figure ici en version instrumentale (alors qu'elle sera chantée en live), et servira aux longues improvisations des musiciens qui traverseront ce Rainbow.
Car aussitôt ce "Ritchie Blackmore's Rainbow" enregistré, son leader va recruter d'autres musiciens, ne conservant que son chanteur un certain Ronnie James Dio.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 de l'excellent pour un premier jet, 4 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ritchie Blackmore's Rainbow (CD)
pour ceux qui ne connaissent pas ronnie james dio, je conseille vivement cet album! beaucoup d'entre nous ,a sa sortie, ont pensé que ce groupe était du "sous" deep purple! que nenni! rainbow ,tout en continuant à creuser le sillon du hard comme le faisait le purple avant , a ajouter plus de mélodie moins "dures" que son aîné."man on silver mountain" aurait très bien pu figurer dans "machine head" ou "in rock";self portrait" quand à lui aurait été très bien dans "burn";"catch the rainbow" a un je ne sais quoi de "scorpions" d'avant "still loving you". pour le reste ,le mieux est d'écouter vous même pour vous faire une raison. dio n'a jamais cherché à faire du gillan et c'est tant mieux!ce n'est certes par le meilleur du groupe,mais déjà cela donne une idée de la suite à venir...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Plutôt live., 11 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ritchie Blackmore's Rainbow (CD)
Je connais la plupart des morceaux en live, étant venu très, très tard à cet album studio. Ben, je les préfère live, la, je trouve que ça rame un peu. A côté de ça, des parties de guitares absolument dantesques, ce qui rend l'acquisition de l'objet obligatoire...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Dio au top !, 11 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ritchie Blackmore's Rainbow (CD)
J'aime beaucoup Rainbow, surtout avec Ronnie James Dio. Ce premier opus est donc une machine à tube Heavy tant la qualité du chant de Dio et le jeu de Blackmore sont excellents ! A posséder !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Coup de maître de l'homme en noir, 4 août 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ritchie Blackmore's Rainbow (CD)
Pour un premier essai après Deep Purple, on peut dire que Ritchie Blackmore ne s'est pas trompé en recrutant le regretté Ronnie James Dio.
En effet, excepté "Still I'm sad" reprise des Yardbirds et "Black Sheep of the family" (composé par Steve Hammond), tous les titres sont signés Blackmore et Dio.
Le reste du groupe est lui aussi excellent (d'anciens Elf) mais serons remerciés pour le suivant et plus puissant "Rising".
En ce qui concerne la production de Martin Birch (qu'on ne présente plus) épaulé par Ronnie et Richie, on peut dire qu'elle est très bonne, et ce même lors d'une écoute quelques 36 années plus tard !
Seuls deux titres sont pour moi en dessous du reste : "Snake charmer" et "Black sheep of the family", justement.
Par ailleurs, le resultat est diablement efficace et même magique ("Catch the Rainbow" et "Temple of the king").
Album à posséder donc pour tout amateur de rock et de hard rock.

Mes titres préférés : "Sixteenth century greensleeves", "Catch the rainbow", "The temple of the king", "Man on a silver mountain".

Note : 19/20
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Le must de rainbow, 4 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ritchie Blackmores Rainbow (Album vinyle)
Le combo envoie les cachuètes du début à la fin, on s'emm**** pas une seconde et on a qu'une envie remettre le disque sans arrêt.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 féérique, 16 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ritchie Blackmore's Rainbow (CD)
Un album magnifique de bout en bout. Subtilités, envolées, tout y passe . Plus la voix inoubliable du petit lutin.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit