undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,6 sur 5 étoiles
12
3,6 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:3,16 €+ 2,49 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 août 2011
"Straight between the eyes" contient effectivement des morceaux plus faibles que d'autres mais ce disque reste quand même une valeur sûre du Hard Rock, comme tous les albums de Rainbow d'ailleurs !!
Je retiens surtout dans les morceaux faibles "Power" et "Rock fever", mais que dire des majestueux "Death alley driver" et "Stone cold" contenant tous deux des solos de très grande classe.
(d'ailleurs pour faire référence à d'autres commentaires, je voudrais bien voir un petit groupe composer de tels morceaux).
Le reste va de moyen plus à excellent mais dans tous les cas on trouve ici un Ritchie Blackmore toujours au top niveau avec la classe qu'on lui connait.
Joe Lynn Turner confirme son talent de chanteur d'exception, Bobby Rondinelli martèle toujours autant ses fûts, Roger Glover reste efficace.
Quant au petit nouveau David Rosenthal en remplacement de Don Airey aux claviers, il s'en sort avec les honneurs bien que discret, mais il s'affirmera davantage sur le suivant : "Bent out of shape".
Alors bien sûr certains peuvent faire la fine bouche et penser que ce disque est trop ceci ou pas trop cela, mais tenant compte de tous les disques de Hard Rock qui sont sortis depuis toutes ces années, "Straight between the eyes" reste parmi ceux que j'écoute souvent.

Mes tires préférés : "Death alley driver", "Stone cold", "Miss mistreated".

Note : 18/20
22 commentaires| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Pour son deuxième opus avec le remplaçant de l'irremplaçable (Joe Lynn Turner en lieu et place du divin Ronnie James Dio), c'est dans une direction moins radio-compatible que sur le prédécesseur du présent, Difficult to Cure, que le Rainbow de Richie Blackmore part chasser n'oubliant, ravivant même, des racines qu'on serait, en vérité, peiné de ne pas retrouver ici. De fait, si Straight Between the Eyes se caractérise par quelques excellentes chansons qui paraissent avoir été conçues pour la band FM (l'évident single Stone Cold mais aussi le très classic rock Tite Squeeze, tous deux joliment réussis), l'affaire commence par un Death Alley Driver qu'on pourrait aisément qualifier de Spotlight Kid #2 dont il égale d'ailleurs presque la splendeur bastonnante et se développe en excellentes saillies (Bring on the Night, Miss Mistreated, Eyes of Fire et même la power ballad Tearin' Out My Heart) où puissance et mélodie, et évidemment les toujours classieuses intervention solistes du leader (particulièrement en verve ici), feront le bonheur, peut-être pas du fan du groupe période Dio mais certainement du taciturne Mister Blackmore indéniable cerveau de l'exercice. Un cerveau bien secondé donc, déjà avec Joe Lynn Turner qui offre ici la plus belle performance vocale de sa carrière, mais aussi par son vieux complice Roger Glover (bassiste mais aussi producteur ô combien efficace de la galette) et de deux membres "de complément" en la personne de Bobby Rondinelli (batterie) et David Rosenthal (claviers) qui semblent avoir été choisis pour leurs ressemblances stylistiques respectivement avec Cozy Powell et Tony Carey. Bref, avec un titre tout à fait approprié et une pochette qui ne l'est pas moins (Storm Thorgerson l'a faite), c'est à un bon Rainbow bien hard et bien classe auquel nous sommes conviés, un plaisir que les connaisseurs ne laisseront pas passer.

1. Death Alley Driver 4:42
2. Stone Cold 5:17
3. Bring On the Night (Dream Chaser) 4:06
4. Tite Squeeze 3:15
5. Tearin' Out My Heart 4:03
6. Power 4:26
7. MISS Mistreated 4:27
8. Rock Fever 3:50
9. Eyes of Fire 6:37

Ritchie Blackmore - guitar
Roger Glover - bass, producer
Joe Lynn Turner - vocals
Bobby Rondinelli - drums
David Rosenthal - keyboards, orchestral arrangements
&
Francois Dompierre - orchestra conductor
Raymond Dessaint - orchestra lead
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 octobre 2013
"death alley driver","bring on the night","rock fever" & "eyes of fire"...cela aurait pu faire à l'époque un bon super 45t! pour le reste, la mode étant aux groupes fm, il fallait bien que rainbow fasse comme tout le monde (toto,foreigner,journey,boston,bon jovi et bien d'autres encore...) quel dommage que ritchie blackmore se "vautre" dans la muzack radio télécommandé! lui qui fut un maître incontesté du hard avec deep purple,est tombé bien bas avec les derniers rainbow...mais ,parcequ'il y a toujours un mais, en écoutant "eyes of fire" on peut entendre des relents de "kashmir"(led zeppelin) ,mais surtout cela donne un avant gout d'un morceau du purple qui marquera sa rentrée dans la cour du hard, j'ai nommé "perfect strangers"...donc ,a ce moment là ,rien n'était tout a fait perdu! maintenant quand on voit la direction musicale prise par le guitariste,on comprend mieux sa période fm. on le savait changeant ,mais a ce point là!bref, pour ceux qui aiment le "hard" ,il vaut mieux écouter les trois premiers albums studio,voir "down to earth" et laissez de coté ceux qui suivirent: "difficult to cure",straight between the eyes" & "ben out of shape" (un très bon album de musique fm quand même!)les puristes m'en voudront en pensant surement que je n'ai rien compris, mais je suis sur que si les "stones" (mon groupe préféré) avait à l'époque ou plus tard, fait un album de cet acabit,j’aurais eu la même critique à leur égard!!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Rainbow a souvent eu ce problème après le départ de Dio : Blackmore produit un mélange inégal de morceaux excellentx et d'autres un peu plus poussifs sur le plan mélodique.
"Straight Between The Eyes" commence pourtant très bien avec la fulgurant "Death Alley Driver" et son solo de guitare époustouflant, suivit du très mélodique "Stone Cold", à la mélodie entêtante et classieuse, puis l'épique "Bring On The Night" qui se situe entre les deux premiers. "Tearing out my Heart" est aussi une bonne ballade avec un solo de guitare somptueux. Joe Lynn Turner est un bon chanteur à l'époque (voix grave et plutôt claire en général) mais il ne vaut pas Dio...
A part ça, le morceau le plus marquant est sûrement le long et orientalisant "Eyes Of Fire" (avec orchestre !), lui aussi riche en solos virtuoses du génie qu'est Ritchie Blackmore.
Dommage que quelques morceaux lourds et peu mélodiques gâchentle tableau : Tite Sqeeze, Power et Miss Mistreated...
Un bon album dans l'ensemble, cependant. Le remaster vaut le coup pour le son nettement plus dynamique.
11 commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 avril 2016
Straight Between The Eyes ...
Bjr, bien je connaisse quand même un peu, je découvre les albums de Rainbow sur le tard. J'apprécie plutôt bien celui-ci … Joe Lynn Turner à une belle voie, j'ai quand même un faible pour celle de DIO …
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Encore un changement de line up pour le groupe fait à la démesure de sa majesté Ritchie Blackmore, David Rosenthal (prof au Music Institute of Technologie comme Bob Rondinelli) remplace Don Airey.
Sans ça quatre morceaux sauvent la mise "Death Alley Driver" "Stone Cold" "Bring On The Night" et "Tearin Out My Heart".
Le reste est du petit Rainbow même si ça et là on a droit à un chorus de guitare plutôt bien foutu et que le groupe assure en vrais pros qu'ils sont.
C'est peut être cela le problème, Rainbow (comme MSG à pareille époque) est plus devenu une réunion de salariés, certes talentueux, qu'un réel groupe de rock.
22 commentaires| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 décembre 2004
2éme opus Fm avec Joe Lynn Turner au chant, même recette que sur difficult to cure mais les chansons sont moins réussies. Peut être est-ce du à l'incéssant changement de personnel dicté par le tenebreux guitariste. A retenir tout de même 2 supers titres (Stone cold) et (Bring on the night) le reste est honnête mais pas transcendant d'où la note!!!!!
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 décembre 2011
Sorti en 1982, ce Rainbow, un peu comme "Difficult to cure" (1981) est inégal. Dans un style plus commercial que les premiers albums (années 80 obligent!) et avec l'excellent Joe Lynn Turner au chant (mais n'arrivant quand même pas à égaler Dio, une des plus grande voix du hard-rock), cet album alterne donc le bon, voir l'excellent mais aussi le moyen.
5 morceaux valent le détour, les pêchus "Death alley driver" (un des must du groupe) et "Bring on the night", les 2 titres mi-tempos "Stone cold" et "Miss Mistreated" (magnifiques tous les deux) et la superbe ballade "Tearin'out my heart". Les 4 autres titres sont corrects mais sans plus, car moins inspirés et plus linéaires.
Pour ceux qui ne connaisse pas ce groupe, je conseillerais plutôt le célèbre "Rising" (1976) avec Dio au chant mais également "Bent out of shape" (1983) dans un style beaucoup plus FM (pour ceux qui aiment).
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mai 2013
après un difficult to cure de haute volée, voici le deuxième album de l'homme en noir avec son arc en ciel et Mister Turner qui a eu la lourde tache de remplacer Ronnie james Dio et Graham Bonnet!!!

et je n'aurais que ces mots a vous dire : vous n'avez pas cet album? et bien vos oreilles vous diront merci une fois que vous aurez réparé cet oubli!
moi c'est fait! 30 ans après sa sortie! et oui, j’étais passe a cote!!!! erreur réparé!!!!
et j'ai fait pénitence en achetant toute la discographie de Rainbow!!!!!

et confidence pour confidence, j'ai du mal a m'en remettre!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 août 2013
cd a écouter .Ritchie blackmore s dans tout son art . a découvrir pour certain et a redécouvrir pour d autre.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)