Commentaires en ligne 


17 évaluations
5 étoiles:
 (15)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 UN PUR REGAL, PUISSANT MAIS PAS LOURDINGUE., 20 janvier 2008
Par 
Luc B. - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Strangers in the Night [Live] (CD)
1980. J'ai 14 ans, et grâce à la super chaîne Hi fi du père d'un copain, j'enregistre trois albums live sur cassette : Whitesnake, Johnny Winter et STRANGERS IN THE NIGHT de UFO. 28 ans plus tard, je les écoute toujours !

Cet album commence par quatre morceaux d'une efficacité redoutable. Dans un album live l'accroche est essentielle. Mais là, quatre d'affilé, c'est renverssant. "Doctor doctor" ferait bouger un cul-de-jatte ! Alors tout n'est pas de cette qualité, deux ou trois titres sont plus moyens ensuite ("Mother Mary"), mais c'est pour mieux repartir à l'assaut, avec " Light out" et "Rock bottom" suivi de "Too hot to handle" ! Ces trois-là c'est de la dynamique ! Ce que j'aime chez ce UFO live, c'est son petit côté indéfinissable. La guitare de Michael Shenker sonne heavy métal, comme on dira plus tard, avec cette Flying V. qui faisait rêver tous les apprentis hardeurs à l'époque. Mais le chant de Phil Mogg, lui ne flirte pas avec le hard. Pas de hurlement strident, de grognement de bête, mais un juste équilibre, mélodique et incisif. Et puis il y a ce clavier. Encore une fois, pas l'orgue hammond attendu, mais un piano électrique, plutôt léger, cristalin parfois, qui vient en contre point d'un duo rythmique puissant (avec double grosse caisse). Ca donne du rock, parfois boogie, parfois hardeux ou progressif, des morceaux assez courts, mais à la construction inventive, jamais ennuyeux, il s'y passe toujours quelques chose, avec changements de tempo, et quelques solos fulgurants ("Rock bottom").

STRANGERS IN THE NIGHT est un disque addictif ! Dès la première écoute, les chansons vous imprègnent, et on a envie de le réécouter. C'est de la très très très bonne musique, tout simplement, et qui n'a pas vieilli d'une double croche en 30 ans ! Un pur régal.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LA GRANDE EPOQUE DES DOUBLES LIVES, 6 novembre 2004
Par 
Ramone the Snake (France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live+2 (Japan) (CD)
"Hello Chicago, will you please wellcome from ENGLAND : U...F...O...", et puis on pousse les meubles, on prévient les voisins, et c'est parti !!!! C'est comme çà que devraient être tous les lives : Best of de versions un peu remaniées, choix judicieux des morceaux, ambiance bien retransmise, photos de publics... C'étaient l'époque des fameux "double live obligatoires", qu'il fallait sortir au bon moment. Tous ceux de cette période sont à classer dans le panthéon du hard : "Live and Dangerous" (THIN LIZZY), "One night at BUDOKAN" (MSG), "Ain't no love in the heart ..." (WHITESNAKE), "On Stage" (RAINBOW), les deux live de SCORPIONS (avec ULI ROTH pour le premier). Ces albums étaient attendus par les fans comme la preuve audible et palpable des concerts de folie auxquels ils avaient assistés. C'était grâce à ces disques que se reconnaissaient les vrais performers scéniques. Celui-ci n'a pas pris une ride. Le bonheur communicatif du groupe est évident, même si SCHENKER allait partir vers d'autres cieux au décours de cette tournée. M. CHAPMAN est d'ailleurs crédité sur la pochette, la relève est prête... Ce qui force l'admiration et le respect de ces gars là, c'est la QUALITE GLOBALE de ce disque : pas de temps morts, pas de délires (solos de batterie inutiles, verbiages incompréhensibles ...), non juste du ROCK, de magnifiques "songs" enchainés par la machine à tube du hard british. Dans la discothèque idéale bien sûr, que vous aimiez ou non le hard, cette version remasterisée étant d'une qualité exceptionnelle. C'est juste de la " musique bien jouée, donc bonne " comme dit Didier Lockwood.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un grand guitariste oui mais pas seulement, 31 juillet 2010
Par 
DUNCANIDAHO "DUNCANIDAHO" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Strangers In The Night (CD)
Considéré à juste titre comme un des meilleurs live des années 70 toutes catégories confondues avec "Live and Dangerous" de Thin Lizzy, cet album reste pour beaucoup LE disque de Mickael Schenker.
Certes le blondinet germain n'a jamais été plus à son aise que sur ce disque, déjà "Lights Out" et surtout "Obssession" nous avait prouvé qu'il était un bien talentueux guitariste mais sur ce live emblématique il explose littéralement.
Ses chorus sont magnifiques, tendus à l'extrème, nerveux et pourtant d'un lyrisme rarement entendu, le tout servi par une virtuosité insensée pour l'époque malgré le fait que monsieur ne joue qu'avec quatre doigts de la main gauche.
Mais le beau Mickael ne peut être aussi bon que parce qu'il est entouré de musiciens aussi complets que Pete Way et Andy Parker, bassistes et batteur de leur état, et du multi instrumentiste Paul Raymond (que Schenker s'empressera d'aller débaucher pour son MSG)
Cette imparrable rythmique et les accompagnements de Raymond tissent un écrin de velour (c'est joli ça !) où Schenker peut étancher sa soif de virtuosité et de lyrisme (on n'est pas allemand pour rien !!) sur les merveilleux "Lights Out" et "Love to Love" le morceau préféré de Steve Harris (Iron Maiden).
Quant à Phil Moog, c'est la voix d'UFO, pas un blues shooter à la Plant ni un hurleur à la Gillan, seulement une voix terrible qui influencera les Lou Gramm (Foreigner) et autres John Lynn Turner (Rainbow).
Un album superbe qui s'écoute encore avec plaisir et qui n'a pas pris une ride
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 I N D I S P E N S A B L E - Chef d'oeuvre !, 19 septembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Strangers In The Night Expanded Edition (CD)
Des albums j'en ai écoutés, des concerts j'en ai vu, je suis un boulimique de rock, metal , blues... et bien d'autres genres musicaux... Et là: chef d'oeuvre... Je ne sais pas comment une telle alchimie a pu naître lors d'un concert, mais là c'est du parfait à 400%.
Cet album m'accompagne depuis 20 ans, il est indémodable, il fait parti du panthéon du ROCK. C'est joyeux, entraînant, puissant, bref on pourrait user et abuser de beaucoup de superlatifs mais aucun mot ne traduit réellement la magie délivrée au fil des morceaux par des musiciens au top de leur forme. Et pour ne rien gacher le son est excellent ! Ca frise l'orgasme musical.
Cet album fait parti de mon top 100 dans les 10 premières places et en 1ère place des lives de rock pour sur !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


19 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 1 Live oublié mais inoubliable!!!!!, 25 novembre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Strangers In The Night Expanded Edition (CD)
Eh oui à l'époque on est tous passé à côté. Il y en avait que pour Deep Purple, Scorpions, Rainbow, Whitesnake, Thin Lizzy et pourtant cet opus fait parti des bijoux à mettre dans la valise sur une île deserte. Evidement les 2 hits monstrueux que sont "Doctor, doctor" et "Rock Bottom" sont présents. Mais il y en a d'autres et à vrai dire presque tous les morceaux sont fabuleux (le riff d'intro de Natural things!!!!!) Voilà à posseder et à ranger entre les "live" préxcités. 25 ans aprés ça n'a pris une ride et le shenck était au top....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 "Strangers In The Night" : A Star In The Night !!, 16 juillet 2012
Par 
Voodoo. (in the south of witches valley.) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Strangers In The Night Expanded Edition (CD)
Originellement publié en '78 (à une époque où sortiront de grands double live dont il fait assurément partie), ce "Strangers In The Night" de UFO ne comportait que treize titres.
Cette Expanded Edition se voit rehaussée de deux morceaux supplémentaires, et la set-list a été complètement bouleversée (et disposée dans l'ordre où elle était réellement interprétée). "Hot 'n' Ready" en ouverture du disque ne gâche rien, l'autre bonus track étant "Cherry" (tous deux extraits de l'album "Obssession"). A l'image d'un Thin Lizzy et des productions datées de leurs albums, les UFO via ce double live vont exploser leurs versions studio. Le chanteur Phil Mogg assure dans son registre sans en faire des tonnes, accompagné depuis les origines du groupe par la section rythmique besogneuse des Pete Way et Andy Parker, mais c'est soutenu par Paul Raymond aux keyboards (et à la guitare rythmique) que brille la véritable star de cet album, Mickael Schenker leur (mélodique) lead guitar. Le hard rock de UFO prend toute son ampleur dans ce live, la production servant particulièrement les interventions (brillantes) de Schenker. On se régale à l'écoute des "Let It Roll" (et de son passage oriental), de la ballade "Love To Love" à la tension qui monte crescendo, des mélodiques "Natural Thing" et "Out In The Streets". Les standards du groupe les "Only You Can Rock Me" et "Lights Out" ou "Too Hot To Handle" et "Doctor Doctor" côtoient des titres plus obscurs, comme "Mother Mary" et "This Kids" (aux guitares superbes). Un des (nombreux) temps fort de l'album étant ce "Rock Bottom" alors, que (comme sur la version originelle) le live se termine sur "Shoot Shoot".
Ce "Strangers In The Night" (une référence dans la discographie du groupe), est à classer dans une collection des grands double live, s'il ne faut posséder qu'un album de UFO c'est celui-ci.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un MUST, 6 juin 2007
Par 
Frederic Marie "Fred MarieSnake" (france 77) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Strangers In The Night Expanded Edition (CD)
Schenker au TOP !

Ecoutez "Mother Mary" !

Ca claque de partout, c'est tendu, ca transpire, c'est graisseux a souhait..

Quitte à passer pour un vieux grincheux, je l'affirme : des live comme celui là ça ne ce fait plus ! Le son est "coupant" et ne vous laisse aucune chance ! Le répertoire est parfait et il n'y a aucun temps mort. Schenker m'a donné goût pour la guitare à cette époque. J'écoute toujours ce disque régulièrement et ma guitare n'a jamais eu le temps de premdre la poussière depuis...Merci Messieurs. A vous d'essayer !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Et pourtant, c'est un bon live, 26 janvier 2007
Par 
Lester Gangbangs - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Strangers In The Night Expanded Edition (CD)
Rarement disque en public aura vu le jour sous des auspices aussi défavorables. Car avant même d''écouter la moindre note, on sait déjà que :

- les musiciens sont alcoolos, drogués, et se battent régulièrement entre eux tant ils se détestent

- « Strangers in the night » (clin d''œil à Sinatra) est présenté sous le visuel le plus moche jamais créé par Hypgnosis, les graphistes auteurs des pochettes précédentes du groupe et des magnifiques visuels de Pink Floyd dans les 70''s.

Et pourtant la mayonnaise prend. Les haines réciproques qui minent le groupe entraînent une tension et une envie de se surpasser, ingrédients indispensables pour une bonne prestation live.

Et surtout, il ne faut pas oublier que le répertoire de UFO est un des tous meilleurs du hard anglais des années 70, qui comptaient quand même de sacrés clients dans le domaine. Les talents d''auteur de Mogg, Way, et Schenker, les géniales parties de guitare du même Schenker, l''indiscutable qualité intrinsèque de chansons comme « Doctor, doctor », « Lights out », « Love to love », « Too hot to handle », « Rock bottom », et le final explosif (« Shoot, shoot ») contribuent à faire de ce Cd un des sommets (le sommet ?) de la carrière de UFO.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 hello chicago...won't you please welcome from england..............U...F...O., 22 octobre 2012
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Strangers In The Night (CD)
cet album qui a été enregistré en grande partie à chicago durant leur tournée US de l'automne 78
est a mon humble avis le meilleur live de hard rock des seventies devant live & dangerous de thin lizzy,
made in japan de deep purple ou encore if you wan't blood...d'ac/dc.

en effet, ce soir la l'ovni s'est élevé très haut au firmament de la planète rock...hors de portée de leurs semblables.
d'abord, la liste des 15 morceaux joués ( 13 sur le vynil de 79 )est idéale...que des musts.
un véritable "best of" du groupe en version live..!!

ensuite juste deux mots sur l'interprétation...la plupart des titres présents sur l'album (pour ne pas dire tous)sont supérieurs en tous points à leurs versions studios..!!!

s'il y a des enregistrements live qui font regretter a l'auditeur de n'avoir pas été présent au concert, cet album fait assurément partie du lot...et pour cause, les cinq artistes présents sur scène sont au sommet de leur art et livrent une performance époustouflante, je dirait meme...dantesque et le public américain n'en croit pas ses oreilles et communie de bonheur entre chaque chansons.

phil mogg, le chanteur est particulièrement en forme et nous fait profiter de sa voix magnifique tantot
énergique, tantot de velours (à la manière crooner) mais en restant claire et émouvante.

la section rythmique est assurée par pete way (à la basse) et andy parker (aux drums)et ces deux là nous offrent
une prestation de tout premier ordre.

ajouter a cela un multi-instrumentiste de génie en la personne de paul raymond (ex savoy brown)qui se charge
de la seconde guitare et des parties de claviers exécutées tout en finesse, notamment sur une version de "love to love" d'anthologie...le toucher au piano...tout simplement divin.

enfin, que dire de la prestation du virtuose de la six cordes, sinon qu'elle égale les performances guitaristiques des plus grands,à travers des titres comme "doctor doctor","let it roll","only you can rock me","this kids","shoot shoot" et surtout l'énormissime "R O C K B O T T O M"...la cerise sur le gateau et ses 11 minutes d'extase musical...bref,il nous régale tout au long du show avec ses solis venus d'ailleurs...les spectateurs américains sont aux anges et en redemandent...délire dans la salle.

ce soir là ufo a emmené le hard rock vers de lointaines contrées que peu de groupes ont réussi a atteindre sur scène.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un objet bien identifié, 3 mai 2010
Par 
Tchichou "tchichou" (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Strangers In The Night (CD)
je n'irai pas jusqu'à dire que c'est le meilleur album Live des années 70' comme le prétend Slash, mais on ne doit pas être bien loin. Pour commencer c'est le dernier enregistrement en public du génial Michael Schenker qui a force d'abuser de tout ce qui se fume et s'avale a fini par créer des tensions au sein du groupe et à la fin de la tournée US de 1978 mit un terme à cette fantastique épopée.Cela n'éclipsera pas la carrière commerciale de ce LP qui devait atteindre la 7ième place des Charts UK et la 42ième place du Billboard US: une performance pour un groupe qualifié de New Wave of British Heavy Metal. Il faut dire que les morceaux choisis sont ceux que l'on préfère et leur nombre est important pour qu'ils soient tous cités mais "Rock bottom", "Lights out", "Love to love","Shoot, shoot" "Let it roll" sont devenus des références en matière de hard surtout lorsque Schenker consent à extraire de son instrument les meilleurs solos jamais entendus. Phil Mogg n'est pas en reste, on peut évaluer ses qualités vocales chaudes et puissantes sur des titres plus cool qui en ferait presque un crooner. J'ai souvent trouvé qu'il y avait des similitudes entre sa voix et celle de Paul Rodgers mais dans un registre différent. Et comble de bonheur, Pete Way bassiste de son état (normal) était le jour de l'enregistrement de ce Live dans un état sein de corps et d'esprit, ce qui ne fut pas toujours le cas par la suite. Andy Parker, batteur-bucheron de profession assure parfaitement son rôle en compagnie de Paul Raymond, le nouvel homme à tout faire aux claviers et guitare.Le tout est carré, fidèle à l'enregistrement original, avec parfois deux titres supplémentaires sur la version remasterisée "Hot'N'ready" et "Cherry" enregistrée à Cleveland et Youngstown.
Si ma mémoire ne fait pas défaut, à l'époque ils devaient tourner avec Blue Oyster Cult et par conséquent la médiocrité n'était pas de mise dans ce bas monde.
Imaginons un instant un boeuf entre Michael Schenker et Buck Dharma...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit