undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

  • Bitter
  • Commentaires client

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles6
4,2 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: CD|Modifier
Prix:14,73 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Cet album de la polyvalente Meshell ( elle écrit, compose, chante, et joue magnifiquement de la basse ) est assez difficile à classer dans telle ou telle catégorie. A la manière d' un Prince ( dont elle a débauché pour cet album Wendy Melvoin et Lisa Coleman, anciennes complices de l' époque Purple Rain ), M.N. a su se créer un univers très personnel et original, mélange délicat de différentes saveurs et influences.
Des samples orchestraux et ensembles à cordes utilisés à bon escient et sans surcharge, un dosage subtil entre instruments acoustiques et amplifiés... le tout servant d' écrin à des textes ultra-sensibles et poétiques.
Il faut savourer, en détails, cette reprise sublime du "May this be love" de Hendrix, ou les propres compositions de la dame : "Bitter" ou "Fool of me", superbes ballades mélancoliques... "Satisfy" et "Sincerity" et leurs grooves entêtants.
Globalement, l' ensemble reste très doux, à la limite du relaxant, une soul majoritairement acoustique, très raffinée et surprenante.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 avril 2001
franchement il est impossible de définir cet album tellement il a de facettes différentes : jazz, blues , folk le tout saupoudré d'une sensibilité à fleur de peau et un feeling incroyable propre à ndegeocello.A mon avis cet album est unique : plus à vivre qu'à écouter
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Carrément à part de ses aguicheuses consœurs de soul, Meshell Ndegéocello (née Michelle Johnson) a tapé dans l’œil de Madonna qui l'a prestement engagée sur son Maverick de label. Présentement, après deux albums très réussis mais passé plutôt inaperçus, destin hélas partagé par le Bitter présent, Meshell continue de tracer son chemin dans une soul qui pour moderne qu'elle soit n'en oublie pas ses racines ancestrales. Album de rupture amoureuse, c'est un album à fleur de peau où la Dame, hantée qu'elle est par son sujet, est nettement plus "focus" que les deux fois précédentes. Majoritairement peuplé de chansons lentes et feutrées, parfait velours pour la belle voix noire d'une interprète très au-dessus de la moyenne, Bitter est une merveille caressante et organique (parce que ce sont de vrais musiciens, et pas des moindres !, qui accompagnent Meshell ici) qu'on écoutera volontiers au coin du feu en méditant sur les petits tracas du cœur.

1. Adam 2:24
2. Fool of Me 3:30
3. Faithful 4:46
4. Satisfy 4:05
5. Bitter 4:15
6. May This Be Love 5:17
7. Sincerity 5:30
8. Loyalty 4:20
9. Beautiful 2:44
10. Eve 1:23
11. Wasted Time 4:55
12. Grace 4:27

Meshell Ndegéocello - vocals, electric bass, additional instruments
Lisa Coleman - piano, keyboards
Wendy Melvoin - guitar
Chris Bruce - guitar, bass
Doyle Bramhall II - guitar
Ronny Drayton - electric guitar
Greg Leisz - pedal steel guitar
David Torn - guitar
Abraham Laboriel Jr. - drums, percussion
Daniel Sadownick - percussion
Biti Straug - background vocals
Arif St. Michael - background vocals
Joe Henry - vocals, keyboards
Sandra Park - violin
Sharon Yamada - violin
Robert Rinehart - viola
Alan Stepansky - cello
Steve Barber – string arrangements
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 février 2010
Me'shell Ndegeocello est connue en particulier pour son habilité à faire revivre la soul et le funk comme peu d'artistes en sont capables. Bien qu'il soit difficile de classifier l'artiste dans une catégorie.
Ses deux premiers albums, "Plantation Lullabies" et "Peace Beyond Passion" mêlaient savamment sa voix rauque et envoûtante avec un son basse trés élaboré et des arrangements sonores éclectiques au possible pour donner deux opus originaux, le deuxième proche de la perfection mélodique.

C'est ce même savoir faire musical que l'on retrouve sur "Bitter" mais appliqués à la guitare acoustique et au piano. Me'shell chante l'amour déçu, les faux sentiments et l'infidélité avec une sincérité excluant toute mièvrerie, autour de mélodies épurées et sans concessions.

Si cet album peut paraître un peu trop "pastel" pour les fans de la première heure, il reste que rares sont les albums qui peuvent parler d'amour sans lasser ni horripiler. Car dans "Bitter", comme son nom l'indique, il y a bien plus de noir que de rose. Si l'espoir reste permis, le ton est particulièrement sombre... sans être pleurnichard. Chose encore une fois trés rare.

Une oeuvre trés différente des deux premières mais dont la beauté et la richesse demeurent indéniables. On notera en particulier "Faithful", où le piano s'envole sur un riff de guitare électrique imparable, "Bitter", à l'ambiance intimiste et dépouillée, et "Loyalty", peut être la plus optimiste de l'album.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 novembre 2004
un disque envoutant. Une voix suave, des rythmes lents comme une berceuse soul, d'autres plus groovy. chaque chanson à son univers, même si l'album garde une homogénéité.
Dans le même style qu'India Aries. A découvrir pour les amateurs de soul tranquille.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mai 2004
J'ai acheté ce CD parce que l'artiste apparaît sur plusieurs autres CD que j'ai beaucoup apprécié (Mlle Ndegeocello joue sa basse sur le disque "Hard Groove" de Roy Hargrove, par exemple). Je m'attendais à un album avec un son plus "Jazz" ou "Nu Soul", je le trouve plus "folk" (les mélodies de Me'Shell me rappelle le style de Tracy Chapman). "Bitter" (amère) porte bien son nom - c'est un album très personnel, dont les chansons racontent les déceptions d'amour. Très sombre et un peu déprimante. Je ne peux que souhaiter des meilleurs jours à l'auteur interprète - bon courage Meshell!
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,99 €
11,00 €
10,94 €
9,52 €