undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles4
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:10,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Enregistré dans les années 60, ce disque est un véritable pilier de la discographie bartokienne. Il illustre fièrement l'âge d'or de la stéréophonie analogique à la Decca : le but de produire un continent de sensations sonores passe avant celui de reproduire une prestation acoustique : les effets de couleur, de matière et d'espace existent en soi, sans référence réaliste. En l'occurrence, l'Orchestre symphonique de Londres a ici une étoffe, une rondeur (dans les cordes en particulier), une luxuriance qu'on ne lui connaît certes pas en concert... et qui rend justice aux splendeurs encore post-romantiques de l'orchestration de Bartok. Kertesz Istvan, s'il n'était mort accidentellement, aurait sans doute été un des grands chefs d'orchestre de la deuxième moitié du vingtième siècle. S'il n'a pas atteint la pleine maturité dans le "grand" répertoire, il a laissé quelques témoignages majeurs dans Mozart et Schubert, et aussi chez son compatriote Bartok. L'Orchestre symphonique de Londres, rompu aux musiques russe et tchèque, a également pratiqué Bartok avec Solti et Dorati. Il est parfaitement à l'aise pour suivre Kertesz dans ses crescendi, pour créer les climats qu'il inspire.
Walter Berry trouve ici un rôle qui lui va comme un gant, ce qui n'est pas arrivé souvent. Plus pathétique que tragique, il est impliqué et ne fait ressentir aucune insuffisance. Christa Ludwig est immense. Son magnifique mezzo au médium et au grave chaleureux, doté d'une belle extension dans l'aigu lui permettant d'aborder certains rôles de soprano dramatique, et sa composition frémissante donnent au rôle de Judith une dimension extraordinaire. On peut imaginer que la jeune épouse de Barbe-bleue est moins mûre, moins maîtrisée, mais quelle splendeur...
22 commentaires|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2013
J'ai peu à ajouter au commentaire de Eartlingonfire qui décrit parfaitement toutes les qualités que je trouve aussi à cet enregistrement.
Outre les qualités propres au chef Kertesz et au couple Ludwig/berry, la qualité sonore de cette version est exceptionnelle pour un enregistrement des années 60.
De plus le prix de ce CD constitue à lui même un dernier argument s'il en fallait encore un...
55 commentaires|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 septembre 2015
Une excellente version de cet opéra de Bartok en un acte. L'enregistrement est précis, spacialisé quand il le faut; les chanteurs sont parfaits et dramatiques. La musique de Bartok est prenante et très belle. Un livret de l'opéra malheureusement sans version française permet de suivre cependant l'intrigue.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 décembre 2013
Une œuvre rare servie par un orchestre et des interprètes émouvants. Très beau moment musical. Une découverte a recommander aux amateurs de musique
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)