undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

23
4,5 sur 5 étoiles
Scary Monsters
Format: CDModifier
Prix:9,98 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

12 sur 13 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 13 janvier 2004
Apres la trilogie berlinoise, on se demandait ce que Bowie allait bien pouvoir nous pondre...Scary Monsters est en dehors de toute attente, il marque la fin de la periode new-wave de l'auteur (alors que d'autres y entrent a peine) avec un retour a des rythmiques rock (It's no game - Scary Monsters), un avant gout de Let's Dance (Fashion) et des melodies sorties on ne sait d'ou (Teenage Wildlife *** - Scream like a baby - Because you're young). Bowie a condense dans cet album 10 ans de sublime creation (Space Oddity 1969 - Scary Monsters 1980).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 8 février 2007
Je connais deux façons de faire halluciner des amis qui aiment la musique sans connaître à fond les légendes du rock :

1/Helter Skelter sur le Blanc des Beatles (qui fait passer la reprise de U2 pour une berceuse)

2/Scary Monsters de Bowie avec sa violence inouïe (It's no game part 1), des voix à fleur de peau (Screaming like a baby), de la tendresse (Because you're youg) les délires de Fripp dont le jeu reste à ce jour un mystère pour les gratteux de tous bords (particulièrement sur le titre éponyme) en bref pour TOUT.

L'album d'un mec qui a les nerfs qui lâchent face à la société des années 80 qui se dessinent... mal ! L'asile (Ashes to Ashes) avant la boîte de nuit (Let's Dance).

Réaction générale de ceux qui ne connaissent que peu le Thin White Duke : mais...c'est Bowie, ça ??? Mer%£$ alors, c'est GENIAL.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 novembre 2009
Bonjour,
Je ne suis pas d'accord avec le précédent commentaire sur deux points. Le premier concerne la qualité intrinsèque de l'album ! il est excellent qu'il s'agisse de la première ou deuxième face. Le "tube" était Ashes to Ashes mais j'avoue avoir un faible pour "Teenage wildlife". le second point est la qualité du son !! hallucinant ! je ne sais pas avec quoi écoute mon prédécesseur mais croyez moi, si vous avez un lecteur SACD et un ampli casque par exemple, la qualité est stupéfiante ! j'ai comparé avec le précédent cd et la spatialisation des sons, la précision de la scène sonore est très au-dessus du CD classique.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 20 août 2015
Je n'écrirai pas de commentaire sur le disque lui-même, car, comme beaucoup de fans de Bowie de la (presque) première heure, je le considère comme le dernier chef d'oeuvre qu'il ait fait, même si, par la suite, il retrouvait un esprit créatif avec "Outside" (mais qu'est-ce qu'il était long! Il aurait pu être amputé du tiers au moins!....), "Earthling" (pour moi son dernier trait de génie, même s'il n'égale pas ceux des années 70, il est plus qu'intéressant et colle bien à son époque) et enfin le dernier,certes très intéressant aussi,mais je me demande parfois si le jugement n'est pas faussé par les 10 ans d'attente d'un..."nouveau" disque de Bowie! Non, c'est pour le format SACD que j'écris ce commentaire, il s'agit d'un stéréo! Faut vraiment être un fan écervelé pour mettre une telle somme (plus de 130€!!!, quand j'y repense, plus qu'écervelé, décérébré, oui!) pour un cd que je m'attendais à sortir de toutes mes enceintes, dans toute la pièce après l'avoir fébrilement inséré dans mon home cinema, et qui, en fait, n'apportait rien de plus que celui que j'avais déjà!!! J'avais lu un commentaire sur le SACD "Heathen", qui n'est pas un chef d'oeuvre mais comporte tout de même de belles pièces, surtout "Sunday", où la personne disait que celui-ci était vraiment en 5.1. Evidemment, je l'ai acheté, je peux vous confirmer que ça, c'est un SACD qui vaut le coup de mettre un peu plus d'argent... Mais pour celui-ci, si vous possédez déjà le CD "normal", ne vous laissez pas avoir! En plus une des deux charnières était cassée!!!
It's no game!......
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 2 décembre 2013
Un album au delà des descriptions, il faut l'écouter pour réaliser à quel point en 80 Bowie avait adopté un style qui résume ce qu'allait être le paysage musical d'une décennie...des sons parfois à la limite de l'expérimentation, toujours innovants.
A posséder absolument, ne serai-ce que pour le mythique "Ashes to ashes" ou la tonitruante intro de "because you're young".
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 7 novembre 2011
Album charnière de Bowie qui préfigure un changement de style dans sa carrière, "Ashes to ashes" un excellent tube funk qui annonce "Let's dance", "modern love" , un Bowie plus classique qui s'assagit...après une période rock'n'roll intense et créative sur le plan musical pendant toutes ces années 70. A noter que c'est le dernier album sur lequel Bowie se déguise et se farde...un signe ?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 4 août 2012
Dernier album de M. Jones avant sa traversé du désert des années 80 (hormis le dansant "Let's Dance" en 83, pour certain dont moi). Il faudra attendre 1995 pour retrouver sa folie et son audace dans l'étrange "Outside". "Ashes to ashes", "Fame" ou encore "Teenage Wildlife". Une album à ne pas rater !!! (Mr.Jones vous nous manquez depuis 2003.)
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 6 juillet 2015
Bowie a toujours su surprendre tout en restant dans son "rôle", ses "rôles" créés au fil des années ( Ziggy, Thin white Duke ...) . Super album autant par sa musicalité ( comme toujours accompagné par de super musiciens ... Rythmique d'enfer et autres ) que par ses vocals / lyrics ! .... Grand cru de mister David B' !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 6 mai 2014
Dans ce disque figure "Ashes to Ashes", tube des Juke-Box en 1980. Le clip tiré de ce morceau a aussi été abondamment diffusé dans les télés et les cafés disposant de projecteurs vidéo.Le disque a été remastérisé en 1999 et c'est une réussite.Les autres titres sont aussi de qualité.
Jean-Marie Regimbeau
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 16 mai 2015
Même si la critique a mal accueilli cet album trop commercial, dit-on, il est très bon.
Il figure parmi ses plus grosses ventes et a permis d'élargir le public de l'artiste. Bowie est tellement polyvalent artistiquement que cet album s'inscrit bien dans son parcours.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
The Man Who Sold The World
The Man Who Sold The World de David Bowie (CD - 1999)

Let's Dance
Let's Dance de David Bowie (CD - 1999)

Hunky Dory
Hunky Dory de David Bowie (CD - 1999)