undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles26
4,5 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:9,49 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 juillet 2015
Bowie a toujours su surprendre tout en restant dans son "rôle", ses "rôles" créés au fil des années ( Ziggy, Thin white Duke ...) . Super album autant par sa musicalité ( comme toujours accompagné par de super musiciens ... Rythmique d'enfer et autres ) que par ses vocals / lyrics ! .... Grand cru de mister David B' !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mai 2014
Dans ce disque figure "Ashes to Ashes", tube des Juke-Box en 1980. Le clip tiré de ce morceau a aussi été abondamment diffusé dans les télés et les cafés disposant de projecteurs vidéo.Le disque a été remastérisé en 1999 et c'est une réussite.Les autres titres sont aussi de qualité.
Jean-Marie Regimbeau
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 août 2015
Je n'écrirai pas de commentaire sur le disque lui-même, car, comme beaucoup de fans de Bowie de la (presque) première heure, je le considère comme le dernier chef d'oeuvre qu'il ait fait, même si, par la suite, il retrouvait un esprit créatif avec "Outside" (mais qu'est-ce qu'il était long! Il aurait pu être amputé du tiers au moins!....), "Earthling" (pour moi son dernier trait de génie, même s'il n'égale pas ceux des années 70, il est plus qu'intéressant et colle bien à son époque) et enfin le dernier,certes très intéressant aussi,mais je me demande parfois si le jugement n'est pas faussé par les 10 ans d'attente d'un..."nouveau" disque de Bowie! Non, c'est pour le format SACD que j'écris ce commentaire, il s'agit d'un stéréo! Faut vraiment être un fan écervelé pour mettre une telle somme (plus de 130€!!!, quand j'y repense, plus qu'écervelé, décérébré, oui!) pour un cd que je m'attendais à sortir de toutes mes enceintes, dans toute la pièce après l'avoir fébrilement inséré dans mon home cinema, et qui, en fait, n'apportait rien de plus que celui que j'avais déjà!!! J'avais lu un commentaire sur le SACD "Heathen", qui n'est pas un chef d'oeuvre mais comporte tout de même de belles pièces, surtout "Sunday", où la personne disait que celui-ci était vraiment en 5.1. Evidemment, je l'ai acheté, je peux vous confirmer que ça, c'est un SACD qui vaut le coup de mettre un peu plus d'argent... Mais pour celui-ci, si vous possédez déjà le CD "normal", ne vous laissez pas avoir! En plus une des deux charnières était cassée!!!
It's no game!......
11 commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 22 février 2014
Et David Bowie entra triomphalement dans les années 80... Dernier album réalisé avec la fantastique section rythmique qui l’accompagne depuis STATION TO STATION (Carlos Alomar, Dennis Davis et George Murray), marqué à nouveau par l’empreinte indélébile d’un Robert Fripp revenu en renfort dissonant, SCARY MONSTERS est généralement considéré comme la dernière grande œuvre créative et influente de David Bowie. A juste titre.
Réalisant-là le parfait crossover entre les expérimentations de l’époque berlinoise et un son plus commercial pour les radios, Bowie atteint le nirvana sur toute la première face du disque avec quatre singles à l’impact dévastateur : ASHES TO ASHES (un de ses plus fabuleux hits avec son entêtant motif de guitare-synthé), FASHION et son funk cancéreux et chaloupé, UP THE HILL BACKWARDS et sa dynamique à la Bo Diddley qui se mute en refrain pop, et surtout le morceau-titre, fabuleux exercice de hard rock post-moderne aux sons inouïs, qui annonce le métal industriel avec dix ans d’avance. Le morceau en deux parties IT’S NO GAME, qui ouvre et clôt l’album, vaut lui aussi le détour contrairement à une seconde face franchement ennuyeuse. Peu importe, l’artiste venait d’atteindre ici l’alliage difficile du gros succès et de la crédibilité artistique conservée.
Tops : ASHES TO ASHES, SCARY MONSTERS (AND SUPER CREEPS), FASHION, UP THE HILL BACKWARDS, IT’S NO GAME
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2015
Même si la critique a mal accueilli cet album trop commercial, dit-on, il est très bon.
Il figure parmi ses plus grosses ventes et a permis d'élargir le public de l'artiste. Bowie est tellement polyvalent artistiquement que cet album s'inscrit bien dans son parcours.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juillet 2013
Très bon album de Bowie, je ne suis pas particulièrement fan, mais celui-ci est assez funk, basse bien présente, batterie en évidence, et le reste est bien ficelé comme à l'accoutumée avec cet artiste. Un album à avoir dans sa collection.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mars 2006
Bien que Bowie ait sorti quelques morceaux intéressants par la suite, il ne fit jamais plus paraître d'album aussi intense et cohérent après "Scary Monsters" en 1980. Les tubes ("Ashes To Ashes" & "Fashion") comme les titres moins connus sont tous du même niveau, et 26 ans plus tard ils n'ont pas pris une ride!
l'un des 'Must' dans la carrière du Thin White Duke.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 avril 2015
Un bon Bowie à revisiter. et x mots en plus pour amazon. Les fans connaissent la qualité de ses disques, donc pas de déception! Musique et arrangements au top!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 novembre 2003
Voici le dernier album de Bowie avant sa transformation en cadre dynamique formaté, dernier album d'une longue période prolifique qui saura toujours excuser ses errances dans la médiocrité. C'est un album complexe et déroutant (ce qui explique certains malentendus dans les commentaires - ici pas de niaiseries 80) qui demande plusieurs écoutes pour être compris. On peut y voir deux qualités de chansons: d'un côté des chansons brillantes, claires et efficaces (presque la première partie de l'album); de l'autre des chansons a priori repoussantes (je rappelle que l'album s'appelle Scary Monsters), poussives mais qui s'avèrent en fait les véritables bijoux de l'album tant par leur univers glauque, traduit par un magma sonore halluciné qui tient du génie, que par la voix de Bowie qui n'a jamais été aussi expressive et aussi folle : ainsi les perles que sont "Scream like a baby","Kingdom come" et "Because you're young" à l'image de son personnage de clown blanc junkie. Après ça Bowie est mort, vive Bowie.
22 commentaires|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mars 2013
Peut-être le meilleur Bowie... je n'ai jamais été un grand fan de Bowie mais ce disque est incontournable. A conseiller.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,99 €
10,99 €
10,36 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)