undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

  • 2001
  • Commentaires client

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles30
4,5 sur 5 étoiles
Format: Album vinyle|Modifier
Prix:32,81 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Cet album est moins une tentative pour renouveler le gangsta rap que l'affirmation par Dre de la domination tranquille qu'il exerce sur ce genre et ce style. Suge Knight en prison, 2pac mort : seul reste Dre. Par rapport à The Chronic, les inflexions G-Funk et les claviers 80es ont disparu au profit de basses énormes et de claviers diaphanes, parfois de cuivres ronflants. L'affirmation identitaire de The day the niggaz took over (sur les émeutes de L.A.) ou de Lil Ghetto boy a cédé la place aux problèmes de nouveau riche de Dre qui constate, amer : "I moved out of the hood, you blame me? If niggaz wanted you killed, you'd probably move to a new house on a new hill". Du coup, et au delà des rodomontades sexistes (Fuck you - réplique au Aint no fun if the homies cant have none du premier album de Snoop Doggy dogg, Housewife, Pause for Porn), l'image qui transparaît est celle d'un ancien mauvais garçon dont la vie est aujourd'hui entièrement dédiée à la composition de "beats to vibe with". Compétence dont à l'écoute de Still Dre, Bitch Niggaz ou What's the difference ?, personne ne doute qu'il ait acquis une maîtrise définitive.
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 octobre 2010
Alors que tout le monde pense que le docteur est définitivement passé de l'autre côté de la console, Dre sort en 1999 l'album 2001, plus souvent appelé Chronic 2001. Il signe évidemment les productions de ce disque, mais rappelle aussi qu'il sait rapper notamment avec le titre « Still Dre », véritable ode à lui-même. Accompagné de son éternel compère Snoop Dogg, il règle ses comptes avec ceux qui le croyaient retraité du micro. Comme à son habitude, il fait appel à ceux qui l'ont accompagné par le passé, notamment Nate Dog, ainsi qu'à sa nouvelle garde parmi lesquels Eminem et X-Zibit. Les radios ont l'embarras du choix vu la qualité des morceaux contenus sur le disque : « Still Dre », « Forgot about Dre », « What's the difference » ou encore « The next episode » pourraient faire office de premier single. Le son s'est modernisé même si le style reste le même que dans The Chronic. Des rythmiques laidback et des mélodies chauffées au soleil de Californie, la bouteille de Southern comfort dans une main, le joint dans l'autre. De nombreuses interludes plus ou moins humoristiques plantent ce décor peuplé de « bitch » et de « niggaz ». Un album calibré pour les platines .
11 commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 décembre 2014
On ne présente plus Dre, le producteur le plus influent des années 90/2000. Son parcours, sa discographie en groupe, "solo" (bien qu'il ne le soit jamais vraiment) ou comme beatmaker sont une référence du genre. Avec 2001, Dre était rentré de plein fouet dans une nouvelle ère, et avait réussi le pari de renouveler son style. Un pari plutôt osé en fait, pour lui qui croulait sous les lauriers acquis aux manettes de quelques uns de plus grands classiques du gangsta rap. Le son de ce 2001 est plus clinquant, les basses toujours plus lourdes, les samples moins funk, mais toujours aussi efficaces. La liste des tubes et des classiques est trop longue à énumérer, comme celle des collaboration qui mettent magnifiquement les beats de Dre en valeur. Du grand art, qui n'a pas pris une ride.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 décembre 2000
Le subtil alliage Dre/Snoop Dog fait de 2001 l'album rap incontournable de cette fin de siècle. Mentions spéciales a The Next Episode et Still Dre qui sont vraiment LES chansons du CD.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 janvier 2016
Très bon vinyle de Dr. Dre à écouter les yeux fermés.
Pour les nostalgiques des vieilles platines qui veulent se faire plaisir sans passer par les nouveaux formats numériques.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juin 2015
je kif réellement cette album;..pour le RAP US il fait partie des albums a avoir,chez soit ,et dans sa voiture,car les sons,les bruitages,et les voix,le tout nous conduit dans l'univers du RAP US en direct,et on fini par oublier que l'on est en france,surtout si vous rouler en caisse US comme votre serviteur...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 novembre 2015
Un produit de grande qualité, le talent est évident et surprenant à chaque nouvelle écoute.
Un des albums les plus importants du son west coast.
Pas grand chose à dire de plus, des featuring de l'infini, des prod mythiques, du grand Dre!
Bonne écoute !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mars 2014
un classique à écouter et posséder
il est excellent, beaucoup de hits mais du début à la fin excellent
la piste 18 est un délire, le sample est bon et le reste est délirant
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 septembre 2014
La West Coast dans toute sa splendeur. Un album mythique du pas moins mythique Dr.Dre qui nous envoie des flows et instrus qui resterons en mémoires pour toujours.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juillet 2014
Un classique, un monument bref un des meilleurs album de hip hop de la fin des années 90 et le redecouvrant en vinyle c'est un vrai régal
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)