undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles6
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
6
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:20,75 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 31 octobre 2002
L'album le plus méconnu du groupe pour cause de distibution très limitée et pourtant: une pleyade de chef d'oeuvres, classiques du groupe en live; Ebonny dressed for sunset, the forest whispers my name et surtout le morceau gargantuesque Queen of Winter throned, qui clot habituellement les concerts du groupe. Des ambiances sombres et malsaines à souhait, une batterie déjà phénoménale de fureur et de précision et les hurlements de Dani. Enorme. Et bien plus intéressant musicalement que les derniers albums du groupe: Midian et consorts...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 octobre 2008
Possédant cet album depuis environ deux ans, aucun album de black/death metal ne m'a fait un tel effet. Mélodique, Malsain à souhait,avec la voix de Dani plus inquiétante que jamais, il est de loin ce que Cradle Of Filth a fait de plus grandiose.
Voici un rating qui en dira plus long.
1. L'intro: puissante, malsaine 19/20
2. The Forest Whispers My Name : une sublime reprise de la piste eponyme du "principle of evil made flesh" avec une sensation d'infini en plus. 20/20
3.Queen Of Winter, Throned : un autre morceau qui ne sera pas sans rappeler certains passages du premier album 18/20
4.Nocturnal Supremacy : jouissif et tellement sombre 20/20
5.She Mourns A Lengthening Shadow : une douce interlude 17/20
6. The Rape And Ruin Of Angels (Hosannas In Extremis): Un morceau, surtout la deuxième partie vers 4:30 où puissance et mélancolie se rencontrent 18/20

Notons néanmoins que cet album EP possède un caractère particulier n'est pas forcément le meilleur pour découvrir le groupe; Midian ou encore Cruelty and the Beast seront dans ce cas mieux appropriés.
Notons finalement qu'un matériel audio puissant et de qualité est nécessaire pour pouvoir apprécier ce sublime album à sa juste valeur.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 janvier 2007
Je crois que ce mini album (6 morçeaux pour près de 45min) est l'acte de naissance du black metal symphonique des 90's.Les morçeaux sont surpuissants.Dany change de registre vocal (moins défini sur le 1er album) et est en pleine forme du début à la fin.Ce disque est moins connu que le suivant qui les a révélés à la scène internationale mais la flamme est déjà là.Un de leurs meilleurs disques.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mai 2003
Ce cd-là est relativement peu connu et c'est pourtant une excellente démonstration du (sombre) talent de Cradle Of Filth.
Les morceaux sont profonds, intenses, sombres, maléfiques, mais très bien rythmés, c'est le mélange parfait de l'atmosphérique et du black sous un aspect plus speed. Vraiment un très très bon cd, à posséder absolument, mon préféré parmi tous ce que je connais de Cradle. Fabuleux.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mai 2015
Cradle of filth intègre les éléments symphoniques que l'ont retrouvera à un niveau supérieur dès l'album suivant à savoir dusk and her embrace. Album a posséder pour tout fan de black symphonique .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 avril 2007
Ex-amateur de speed made in eighties, j'ai beaucoup de mal avec les groupes de black metal. Mais je dois avouer que cet album ainsi que le suivant « Dusk... and her embrace » sont à la hauteur de « Melissa » de Mercyful Fate et de la première face (pour ceux qui ont connu les vinyls) d'« At war with Satan » de Venom. Des sortes d'albums concepts qui s'écoutent d'une traite, pendant des années sans se lasser.
Ce n'est d'ailleurs pas une coïncidence si le groupe a repris un des titres de Mercyful fate et si Cronos, le chanteur de Venom participe à « Dusk... » La parenté est évidente.
Leurs compositions sont variées, alternant passages rapides et phases d'une grande beauté sans tomber dans la facilité du « Beyond the veil » de Tristania.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,00 €
7,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)