undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

5
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
52nd Street
Format: CDModifier
Prix:6,95 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 18 décembre 2012
Marre des balivernes ?
fatigué des soirées entre amis qui vous expliquent les tracas de la crise et vous forcent à aimer leurs apéritifs ?
Envie de vous changer les idées ?
Marre de jouer au loto ?
Marre des musiques fades ?
Vous trouvez que le monde est dur ? Vous avez raison !
Vous pensez que ...
Vous aimeriez que ...
Vous pleurez quand un Ami !? vous demande de choisir entre Bob S. David G. ou bien, de vous décider pour Lady G. ou encore justin B. ???
... Bon , vous vous demandez , quel bon disque ( de 40 minutes chronos ) il vous faut ? : Eh bien , LE VOILA ! HERE IT IS ! HERE IT COMES !

52nd Street !!!!!!
Comme je l'aime celui là !
comme je me sens bien , bercé par la douce mélodie de "Honesty" ...
Rappelez vous :
" If you search for tenderness
it isn't hard to find
you can have the love you need to live
but if you look for truthfulness
... "
Ah !!! inaltérable mélodie , inoubliables harmonies , voix et piano par Billy Joel .

Dès le premier titre vous êtes emballé , convaincu , c'est super ! Génial Extra Génial !
Vous êtes heureux ! c'est du bonheur , de la joie , de la sincéritée ,le piano , du talent , une belle voix ,

Et vous avez : "BIG SHOT" en Song One ! et ça fait :
" Well you went uptown riding in your limousine
With your fine park Avenue clothes ..." ...

Et tout est si naturel , si beau et agréable , et vous vous dîtes AH ! Ne tergiverssons pas ,... qu'est ce que c'est BON !

Les arrangements sont blindés en or massif , les enchainements , les harmonisations , la mise en forme , la dynamique générale de l'album est exceptionnelle !!!
Enregistré en 1978 , à New York city , enregistré par Jim Boyer , produit par Phil Ramone et Jim Boyer , cet ALBUM DE BILLY JOEL EST UNE PERLE !!! UN TRESOR D'esthétique,d'inventivitée , et de dynamique .. .. Avec quelle insolente élégance , la voix de billy Joel porte cet album ,... immense ,... la Classe totale .
Quand on pense à des compositions aussi élaborées et dynamiquement miraculeuses ... écoutez donc : Zanzibar ! Rosalinda's Eyes ! ou encore "Half a mile away" !
Quelle pêche ! ... le bonheur est certes dans le pré ,mais aussi avec une bonne Sono et cet album par exemple et d'énormes enceintes dans le jardin ...( bon j'ai pas de jardin ... , mais bon , ça le fait ! ... ) ...

Et Quand Vient :... UNTIL THE NIGHT ...
"When the sun goes down
and the day is over
When the last of the light has gone..."...

52nd Street , C'est MAGIQUE , C'est BEAU , C'EST MELODIEUX et VIVE LA VIE !!!

Mais qu'est ce que vous attendez ???,... si vous ne l'avez pas encore ... foncez !!! c'est du bonheur pour la vie !.. de la JOIE ! C'est une jouvence !... Mieux qu'une séance de sudoku dans le métro + mieux que le dernier Disque de "... ... ..." et mieux que le dernier Smartphone à la mode et qui sera démodé demain et qui coûte peut être , plusieurs centaines d'euros.

A NOTER : Et ce n'est pas peu de choses , sur "Zanzibar" , rien que ça , C'est FREDDIE HUBBARD !!! à la Trompette !!! , aussi , rien de moins qu'un très grand artiste de la trompette du Jazz Bop ! ...
Aussi Randy Brecker ( Trompette) et Michael brecker (Sax) !!!

52nd Street = Un Chef d'Oeuvre de La Pop-Music !!! Valeur Sûre , 100% GOOD .
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 12 avril 2008
A part quelques Hits, dont surtout la ballade "Honesty" ou "my Life" parmis les plus connus, avec son style de piano stride-boogie et ces octaves alernés comme des harmonies subtiles bien intégrés au chansons, il y a aussi d'autres perles comme "52nd Street" sorte de de groove pseudo Jazz-funky, "Zanzibar" qui nous montre toutes les facettes de Billy joel dans la fusion des styles. ici atteingant de nouveaux sommets dans le genre, passant a une sorte de latino-funk progressif suivi d'un passsage complétement jazz, une walking bass surmonté d'une trompette survolté, ou encore "Stiletto" avec un fameux groove, un piano démentiel et un style de voix bien marqué qui varie par rapport au autres titres, ce sont pour moi les titres les plus intéressants pour ma part, les autres un peu moins mais toujours écrit avec un talents certains qui dépassent souvent de loin nos productions édulcoré d'aujourd'hui plus de 30 ans plus tard, ou c'est surtout la qualité sonore des enregistrement qui s'est amélioré, et encore sur certains aspects, car le son analogique de la production par phil Ramone de cet époque conserve vraiment encore son cachet comme sa chaleur. Curieux comme certaines ambiances me rappelle même certains excès fou d'un certain Gino Vannelli @ Co.
Un disque essentiel vraiment très bon pour la musique et pas seulement pour la production de billy Joel.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 20 janvier 2015
j avais cet album en k7 !!! je me suis équipé récemment avec du matériel hifi haut de gamme ,sinon a quoi bon acheter du vinyle, c est magique!!!!! le CD , ok ; c est pas mal ; mais il y a de l émotion qu on a en plus avec le vinyle !! quel bohneur qu on édite encore de grands talents comme billy joel en vinyle neuf ! on fabrique de nos jours des platines de grandes qualités ! avec un ampli a tube et de bonnes enceintes , je peux vous assurer que le 33 tours a encore de beaux jours devant lui ! je ne vais pas en dire plus sur l artiste ;pour moi c est un très grand monsieur ; et la totalité de son oeuvre mérite le détour ! d ailleur je compte acheter d autre disque de lui bientot .
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
... Bob Seger, Bruce Springsteen, Randy Newman ou Elton John ... la place de ces quatre là étant déjà prise, il se contentera d'être Billy Joel. Ce qui n'est si mal, il s'en est bien sorti, merci pour lui ...
Surtout vers la fin des années 70, où ses disques, celui-ci, son prédécesseur « The Stranger », dégoulinaient de hits dont étaient friandes les FM américaines. Sur ce « 52nd Street », la locomotive mondiale s'appelle « Honesty », magnifique mélodie et ballade classieuse, même si elle a tendance à parfois frôler les rivages pompiers et grandiloquents propres à ce genre d'exercice. Tous les amateurs de musique centriste américaine de l'époque ont également plébiscité le rock'n'roll enlevé de « Big shot », et le superbe « My life », un titre à rendre McCartney jaloux, et qui reprend les choses là où Tatie Elton John les avait laissées avec « Goddbye yellow brick road ».
Ces trois titres s'enchaînant au début du disque, le restant peine à soutenir la comparaison. Avec quelques machins assez anodins, la ballade héroïque « Until the night », l'espagnolade FM « Rosalinda's eyes » (comme une rencontre impromptue et improbable entre Mink DeVille et Toto), et même une paire de morceaux franchement ratés, « 52nd Street » heureusement bien court, et « Half a mile away » où Billy Joel n'est guère crédible dans le registre rythm'n'blues. Parce que Billy Joel n'est guère un rustique. Un temps présenté comme un rival du garagiste du New Jersey à chemise à carreaux Springsteen (d'ailleurs surtout par leur maison de disques commune, Columbia, qui profitait de cette émulation de pacotille pour booster la carrière des deux), Billy Joel incarnera l'image du musicien (il est pianiste, assez doué même paraît-il), coqueluche du bobo urbain amateur de rock mainstream. Témoin le précieux et travaillé « Zanzibar », paraît-il hommage à Steely Dan plutôt qu'à Freddy Mercury, mais qui finalement hésite entre plusieurs genres, n'est pas vraiment rock, pas vraiment jazz, pas jazz-rock, et surtout pas terrible ...
La production du disque est chiadée, cherche à séduire le plus grand nombre, c'est évident. Billy Joel est un pur produit du music business américain, à destination du public américain. Ses disques sont sinon cruciaux, du moins intéressants, et on a du mal à imaginer en France où il n'est guère connu et a très peu tourné, que ce gars est une institution qui a vendu des dizaines de millions de disques chez lui aux States ...
77 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 22 décembre 2012
Produit livré très rapidement. Etat impeccable.
Plus personnellement (et subjectivement) : c'est l'album de Billy Joel que je préfère: tous ses différents styles musicaux s'y retrouvent ..avec quelques perles!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Greatest Hits (Vol.I & II)
Greatest Hits (Vol.I & II) de Billy Joel (CD - 1985)

The Essential Billy Joel
The Essential Billy Joel de Billy Joel (CD - 2011)