undrgrnd Cliquez ici Toys Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,7 sur 5 étoiles3
3,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:25,12 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 25 novembre 2010
Projet à part de certains membres de Moonspell, Daemonarch se veut très hargneux, black, sinistre. Bien décrit par Bruspell, ce disque a de très bons points, dommage juste pour la rythmique qui sonne trop froide. Peut être est-ce un choix, mais bon...La reprise de Bathory est géniale, le son général bon, c'est mélodique et brutal, on y retrouve vraiment des aspects de Moonspell. De très bons titres dont "the seventh daemonarch", le très mélodique et mystérieux "Hymn to Lucifer" et d'autres, comme le troisième, magnifique. La voix est impressionnante, les guitares acérées servent des atmosphères bien malsaines. Ça correspond bien au thème satanique, le graphisme de l'album nous plonge rapidement dans ces ténèbres. Un bon disque, peu connu, par de très bons compositeurs qui commettront peu de temps après l'incroyable Butterfly Effect! Si vous avez l'occasion d'écouter Hermeticum, n'hésitez pas. Surtout pour ceux qui aiment Memorial, Butterfly Effect, Under the Moonspell.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 octobre 2007
Alors que Moonspell cartonne avec le très accessible "Sin/pecado" (1997), certains de ses membres (chant/guitare/basse/claviers) sortent, sans aucune promotion, et sous des pseudonymes (ceux qu'ils utilisaient à leurs débuts), l'unique album de Daemonarch, un projet black gothique et atmosphérique, assez violent, consacré au satanisme. Le projet devait prendre par la suite d'autres formes (site Internet, poésie...), mais je ne crois pas que cela ait été fait.

La formation prend ici le contrepied du rock/metal gothique qui l'avait fait connaître d'un public plus large. La voix, hurlements démentiels de rage et de souffrance, fera fuir une grande partie du public habituel. La batterie programmée, si elle évoque, dans les moments les plus "gothiques", le Samael période "Passage", en surprendra plus d'un : pourquoi, alors que le groupe est quasiment au complet, ne pas avoir fait appel au batteur de Moonspell, Mike Gaspar, qui avait déjà énormément progressé à l'époque ? Sûrement pour donner un aspect plus froid, mais bon, c'est dommage...

A part ça, c'est assez "hermétique", comme son titre l'indique, pour qui n'est pas fan de ce genre de musique. Certains titres se détachent ("Lex Talionis", l'impressionnant "Call from the grave", reprise de Bathory), mais on ne retrouve que rarement la puissance mélodique de Moonspell... Sur la fin de l'album, quelques clins d'oeil nous rappellent "Mephisto", "HandmadeGod" ou "Alma Mater", mais c'est assez peu, finalement.

Les fans du Moonspell "gothique" comme ceux de la période "Under the Moonspell"/"Wolfheart" auront bien du mal à se reconnaître dans cet étrange CD, et préfèreront les deux dernières livraisons en date, "Memorial" et "Under Satanae", plus "organiques". Au moins, reconnaissons au groupe le mérite d'être là où on ne l'attend pas !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mai 2002
et oui, les membres de moonspell nous sortent un bon album melant de bons riffs à la fois heavy et gothiques, avec toujours une voix puissante mais qui ne plairat sans-doute pas à tous les fans de moonspell(surtout des derniers albums...).un album assez black donc, c'est pour cela qu'ils pris un autre nom, je pense...
pour fan averti...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus