undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles127
4,5 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-7 sur 7 commentaires(3 étoiles). Afficher tous les commentaires
le 5 décembre 2011
Attention ce commentaire portera sur les bonus de WYWH .

Il a souvent été dit de Wish You Were Here qu'il était l'élégie de Roger Waters envers Syd Barrett qu'il avait lucidement mais impitoyablement viré .
C'est pourtant occulter que la quasi- intégralité de WYWH est une salve venimeuse ,comme Waters en avait le secret, contre l'industrie discographique dont il observa les effets horrifié sur son groupe et sur lui_même .
Il est donc ironique , voire triste à mourir que cette même industrie récupère , avec l'assentiment du Floyd , ces chansons pour une opération commerciale puante .
Sous prétexte de sortir enfin les inédits du groupe , EMI , alors que l'arrêt de mort du CD est signé , que le catalogue Floydien en est sa troisième remasterisation en tout point identique à la précédente , EMI donc , lance l'operation Why Pink Floyd .
Un coffret réunissant l'intégrale du groupe sans l'ombre d'un bonus , des livrets tristounets , des pochettes qui se déchirent à l'extraction des Cds , des goodies parfaitement inutiles sur des éditions à 100€ , des bonus complètement absents sur les albums pré Dark Side et disséminés n'importe comment ,l'envie est forte de se passer en boucle E.M.I des Sex Pistols , faux ennemis du Floyd par ailleurs .

Pour autant les bonus de WYWH sont les seules vraies nouveautés intéressantes à se procurer . Entendez par là , que les irréductibles du groupe , dont votre serviteur qui n'ont pas attendu le bon vouloir d' EMI , pour consacrer leurs vies , et ce bien avant Internet , à posséder live et demos introuvables , y ont trouvé une vraie valeur inédite .

Trois Live sont présents sur cette édition : Il s'agit en fait du même concert de Wembley de 1974 saucissonné sur deux disques . Le Groupe joue une version intégrale de Shine On sans saxo , une intro abrégée et sans le solo de Slide Guitar démentiel de Gilmour . Le groupe est très au point , la voix de Gilmour qui , sans retour , chantait abominablement faux sur scène, a été sous mixée et donne une version très agréable à écouter , et ce d'autant plus qu'il n'y'a pas de musiciens additionnels .
Je passe volontairement sur les deux "démos live" d'Animals bien mollassonnes à l'inverse d'autres bootlegs pour embrayer sur les "vrais inédits" de WYWH .

Le seul survivant du "Household Projetct" est en fait l'intro de Shine On joué sur des verres à vins . Joli mais trop court . Gilmour reprendra l'idée sur sa tournée " On a Island" .

On continue par la fameuse version de "Have A Cigar" chantée par Waters , qui mécontent de sa voix , demanda à Roy Harper d'enregistrer la version finale .C'est bien dommage , car j'ai toujours trouvé qu' Harper massacrait ce titre et la voix de Waters , doublée par celle de Wright est finalement adaptée à ce titre cynique . Il confiera à longueur d'interviews avoir regretté cette décision . On le comprend . Musicalement , le titre est plus long , la basse est toujours aussi funky , la batterie de Mason se permet plus de fantaisie et le solo final de Gilmour n'est pas encore aussi agressif que sur le disque . On sent que le groupe jamme et n' a pas finalisé ses choix de production .
On arrive à Wish You Were Here présentée sans ses effets spéciaux radiophonique , avec un solo d'intro inférieur à la version finale mais avec la même voix ( magnifique) de Gilmour . Le titre est plus long et contient le fameux solo de Stéphane Grappeli viré au mixage et que le fan a toujours recherché en vain . Le créteur des " Valseuses" livre une tonalité country sympathique au morceau . Pour autant , et malgré le talent de Grappelli , sa partition est dissonante et ne colle pas vraiment à l'esprit de la chanson . Le choix du groupe de le supprimer et de le remplacer par les Staccatos de Gilmour aura été le bon.

J'enlève deux étoiles , non pas pour la musique qui en vaut dix , mais pour l'arnaque d'EMI sur l'ensemble de l'opération . Aucune version live de Wish You Were Here , de Have A Cigar et Welcome ... Elles existent pourtant et le bootlegers peuvent se targuer d'en posséder avec des guitares électriques impressionnantes sur Cigar et Wish ....

Au final , cette édition vaut le coup d'oreille pour ces bonus rares mais très incomplets au regard de ce qui existe .

Wish It Would Have Been Here ...
1414 commentaires|26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 décembre 2011
Oui pour la musique cette superbe réédition mérite d'exploser le score d'étoiles.
Il n'y a rien à redire, c'est du très beau travail.
Je ne parlerai pas du CD 1, une multitude d'excellents commentaires ont tout dit sur les qualités ou les limites de la remasterisation, et les titres sont archi connus de tous.
Le CD2 est tout simplement merveilleux, voilà un concert (partiel, avec 3 titres) enregistré en 1974 (donc pas de techniques digitales de captage du son, pas de support digital pour graver le son, on ne parle pas de remasterisation à cette époque), mais le résultat présenté ici est tout simplement magistral. La qualité du son est extraordinaire, et montre ce qu'il est possible de réaliser avec de vieilles bandes sons. Tellement de groupes pourraient s'inspirer de ce travail pour nous dépoussiérer quelques merveilles (je pense immédiatement à Queen, par exemple, avec son "Live Killer" au son indigne, mais beaucoup d'autres groupes pourraient être cités).
Remarque personnelle, j'ai un véritable faible pour la version de "Wish you were here" avec le violon de Stéphane Grappelli, qui apporte un véritable plus émotionnel à la musique.
Oui, mais alors pourquoi seulement 3 étoiles, Dany, t'es pas bien?...
Mais si, le travail est superbe, mais ce qui me mets en rogne au point se supprimer 2 étoiles à ma note, c'est la démarche bassement commerciale de la maison de disque qui se moque du fan absolu.
Cette version "experience edition" sort quelques mois après le coffret intégral "discovery edition" obtenu pour la modique somme de 175 euros (mais avec les versions simples CD de chaque album studio, donc pas de bonus live), mais aussi quelques mois après la sortie du super coffret de luxe de "Whish You Were Here" pour la modique somme de 109 euros, qui propose, lui, les live en bonus plus quelques gadgets pas vraiment nécessaires (DVD des images passant sur écran lors des concerts du Floyd), ok pour le coté documentaire, mais celà vaut-il un tel investissement, sauf pour le collectionneur ultime?
Ce fut aussi le cas pour "The Dark Side Of The Moon" et ce sera le cas pour "The Wall" en février.
En résumé, le fan aura déjà probablement déboursé pas mal de dizaines (centaines?) d'euros pour disposer du matériel inédit, dont le plus intéressant est ici disponible pour 17 euros (mais sorti bien plus tard). Vous avez dit vache à lait. Moi je pense que çà vaut bien deux étoiles en moins, pas vous?
Si au moins l'intégrale proposait les versions avec bonus des 3 albums concernés...mais non.
Et tant mieux pour ceux qui ont eut la patience d'attendre un peu avant d'acheter ces différents formats.
Et que penser de tout ce tresor live qui dort encore dans les tirroirs, de quoi remplir les poches de la maison de disque et des musiciens pendant de longues années, au rythme où ces merveilles sont dévoilées, et à quand une VRAIE intégrale, complète avec les albums studios, les lives et quelques raretés inédites, mais dans le même coffret cette fois-ci!!!!
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Tout le long du disque, le malaise est palpable. Pink Floyd est devenu, avec leur album précédent, un super gros vendeur. Par le truchement d'un single dans lequel il dénonçait pourtant le succès, "Money". Cruelle ironie ? Pas si sûr. Le Floyd est devenu schizophrène, empêtré dans ses contradictions, ne les assumant pas (ou trop). La pression est énorme après les ventes de "Dark Side Of The Moon" et le Floyd peine à composer. Résultat: 4 morceaux seulement. Qu'on va étirer au maximum. Alors certes, l'album contient deux morceaux phares du répertoire pour les années (les décennies) à venir: "Shine On You Crazy Diamond" et "Wish You Were Here". Cela dit, si l'on compare le premier au long "Echoes" de "Meddle", foisonnant et toujours passionnant car alternant réellement les ambiances, "Shine On You..." se contente d'empiler les variations de façon assez superficielle, soulignant par là le manque de profondeur et de substance qui domine alors le groupe (d'où la décision de le couper en deux car il ne fonctionnait pas sur toute sa longueur initiale malgré ses qualités de base ?). Un groupe qui cela-dit trouve sa pleine mesure: il n'évoluera d'ailleurs plus, se contentant de cette trademark qu'il recyclera dorénavant constamment plus ou moins bien, soit une sorte de muzak ouatée, confortable, chromée et lisse. En ce sens, "Wish You Were Here" est bel et bien le dernier album important du Floyd. Il sonne d'ailleurs comme un enterrement de première classe. Riche et luxueux, bourgeois pour tout dire. Les paroles de Roger Waters sont d'un pessimisme lugubre, suintant l'aliénation par un système qu'il botte en touche mais dans lequel le groupe se vautre, bien incapable de faire autre chose finalement ("Welcome To The Machine", "Have A Cigar") ou semblent dévorées par le remords et la nostalgie d'une innocence à jamais perdue ("Shine On You...", "Wish You Were Here"). Aliénant, hein ? Demandez à Syd Barrett, omniprésent sur l'album tout autant qu'il en est physiquement royalement absent. On n'est pas, ici, à un paradoxe près. La musique va dans le même sens, débordant de fatalisme, voire d'abandon pur et simple de toute lutte. Une sorte de fuite sans sens (et sans suite possible). Gilmour y brille par son son de guitare désormais bien rodé et qui ne doit qu'à lui tandis que Richard Wright sait s'effacer ou s'imposer selon les circonstances avec ses claviers atmosphériques enveloppants. La machine est bien huilée. Il n'en demeure pas moins que, outre les deux standards du groupe précités, le problème de composition est bien présent: "Welcome To The Machine" tient bien la route mais on ne m'enlèvera pas l'impression que "Have A Cigar" ressemble à une jam informe (et molle, de surcroit). Enterrement de première classe, disais-je. Et la messe est dite.
88 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 novembre 2015
Trois étoiles pour une histoire de décalage très fort entre l'article présenté et les commentaires clients. En effet, à lire les commentaires clients il s'agirait d'une version deux CD et d'un DVD 5.1 du CD STUDIO. Autant dire que cela semble être une sacrée occasion à la vue du prix affiché. Et bien non, il s'agit tout simplement d'une version remasterisé ( très bien faite, cela dit) contenue dans emballage cartoné de taille slim. Mais je ne sais toujours pas quel est le nom du coffret dont parlent tant les clients! Certainement pas la version Immersion, laquelle donc?
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 septembre 2015
Le disque est joli, mais le pressage de la couverture fait voir un double et n'est donc pas très net. Dommage. Je ne l'ai pas encore écouter, même si, à vrai dire, il finira par être encadré.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 septembre 2011
Comme dit précédemment sur animals grosse déception.

Remasterisation ?

Packaging très bas de gamme.

Reste la musique... fabuleuse bien sur
.
22 commentaires|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 février 2005
Du rock classique, avec seulement quelques unes des belles sonorités qui ont fait le succès du groupe dans "Echoes" ou "Umagumma".
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)