undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

  • 5
  • Commentaires client

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles2
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CDModifier

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 30 avril 2014
Comme son intitulé succin l'indique, il s'agit bien ici du cinquième disque sorti chez cette égérie dominatrice d'un folk alors puisé à sa racine substantifique. La (magnifique) guitare sèche en unique soeur artérielle de sons binaires, sous le fief émanesque d'une voix habillée sur le satin d'un cristallin hors du commun. Du folk en stock surélevé, dispatché entre emprunts stratifiés de Phils Ocks ("There but for fortune"), Bob Dylan ("It ain't me babe"), Johnny Cash ("I still miss somenone"), Richard Farina ("Birmingham sunday"), ou bien encore le poème de Lord Byron, superbement transposé en musique ("So we'll go no more a-roving"), mais aussi le fameux "Stewball", bientôt adapté en Français par un certain Hugues Aufray, ainsi que le traditionnel "The death of queen Jane". Une pléiade de très belles ballades en cascades fluidifiées, toutefois parfois qui quelque peu cavalcade (Dylan et Cash) Enfin l'Espagne joue les invités surprises sur la onzième piste, avec la semi-dynamique "O'cangaceiro", restituée dans des accords joués au médiator. Puis "The unquiet grave", un autre traditionnel joué tout en arpège de souplesses et délicatesses, fermera l'allégresse plénière de cet album déja cinquantenaire. Et Joan se permet même le luxe suprême d'une parenthèse classique et lyrique sur le "Aria" de Heitor Villa-Lobos, accompagné par un ensemble de huit violons. A l'instar de Jewel, une des rares à pouvoir se le permettre sans aucun "blasphème" musical ! Un album de folk naturel qui n'est pas en toc, resonnant dans une stabulation digne et noble, en perforant tout aspect secondaire et superficilel. Un essentiel !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mai 2013
Un disque souvenir de mon enfance retrouvé ici en excellente qualité CD alors que le vinyl est pratiquement introuvable et souvent rayé...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus