undrgrnd Cliquez ici Baby ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles51
4,7 sur 5 étoiles
Format: CDModifier
Prix:18,49 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 décembre 2012
pour les amateurs du genre et pour les autres... l occasion de découvrir. enfin un joli objet parfait pour collectionner.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mai 2014
Je ne peut rien dire de plus ... cet album est une perfection . C'est sans doute le meillieur du groupe !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 novembre 2001
L'arrivée de Dickinson au chant à la place de Di Anno dont le style était peu varié, permet au groupe de se libérer. Le groupe définit vraiment son style avec cet album: heavy métal mélodique avec de grandes chevauchées effrénées (marque de fabrique du groupe). Cet album fait partie des plus grands albums métal jamais enregistrés grâce à des titres comme: Children Of The Damned, 22 Acacia Avenue, The Number Of The Beast, Run To The Hills et Hallowed Be Thy Name.
Un album parfait qui installe le groupe au sommet.
0Commentaire4 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 octobre 2008
Iron Maiden frappe un très grand coup avec cet opus et d'ailleurs c'est alors quasiment le line-up qui durera le plus longtemps.
La puissance et mélodie des morceaux est afin à maturité, la nouvelle voix, Bruce Dickinson, n'y est certainement pas pour rien.
La complémentarité de Dave Murray et Adrian Smith fonctionne maintenant très bien chacun sachant exploiter et mettre en valeur ses qualités.
Les voix off en début de certains morceaux apportent indéniablement un surplus de professionnalisme (celle de Patrick McGoohan réveille en plus la nostalgie de la série !)
Cet album est à mon sens la réalisation réussie des tentatives des premiers albums et le Vrai grand départ du mythe Maiden.
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Arrivée de Bruce Dickinson, un des plus grands chanteurs de heavy metal. Une bête de scène, Iron Maiden peut voir les choses en grand. Un génie à la composition (Harris), et des énervés du manche. Ils nous signent là un grand classique, avec des morceaux inévitables. Même si cet album n'est pas mon préféré (le refrain d'Invaders m'énerve, et Gangland aurait pu être évité), il est néanmoins incontournable dans leur discographie. Bien sûr, le fameux Hallowed Be Thy Name n'y est pas pour rien, avec sa progression magnifique, son riff de cathédrale. Pour les groupes comme Cradle Of Filth, on ne peut pas s'y tromper: c'est sur Number of The Beast qu'ils ont tout appris.
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mai 2010
The Number Of The Beast est le troisième album du groupe de heavy-metal britannique Iron Maiden. Sorti en 1982, c'est aussi le premier album avec le chanteur Bruce Dickinson, que les fans surnommeront Red Air Siren. Dickinson remplace ainsi Paul Di'Anno, chanteur des deux premiers albums, viré pour alcoolisme. Les fans mettront un peu de temps (pas trop, ceci dit) à accepter Dickinson, et le surnom qu'ils lui ont attribué vient d'une remarque aussi cocasse qu'énervée d'un fan, ayant proclamé, dans un fanzine du groupe, qu'il n'appréciait que modérément d'entendre ses chansons préférées du groupe interprétées par une sirène anti-aérienne... Il faut dire que la voix de Bruce est très aigue, stridente, elle monte fort. Et elle est, vraiment, parfaite. Dickinson restera jusqu'en 1993, puis partira et sera remplacé par Blaze Bayley avant de revenir en 1999. Et d'être toujours là. C'est LA voix du groupe.

The Number Of The Beast contenait 8 titres à la base, mais la réédition CD a rajouté Total Eclipse en avant-dernière position sur l'album. Une chanson excellente, qu'on aurait largement aimé avoir en lieu et place de Gangland sur l'album initial. Car Gangland (une chanson sur un homme traqué par des gangsters et n'ayant que peu de chances de s'en sortir), co-écrite par le batteur Clive Burr (comme Total Eclipse...) est vraiment une chanson mauvaise, ratée et assez emmerdante, anodine. Le point faible qui fait que l'album n'est pas parfait. Mais il reste exemplaire, car les 7 autres titres sont tous incroyables. Même si j'ai toujours trouvé surestimé Run To The Hills, chansons sur le massacre des Indiens par les cowboys.

Invaders parle de l'invasion de l'Angleterre par les Normands, et est une chanson assez simpliste, mais sur laquelle Dickinson hurle très bien. Children of The Damned (intro mémorable, chanson de même) parle des Enfants Des Damnés, le film d'horreur des années 60 et suite du Village Des Damnés de Wolf Rilla. Iron Maiden a toujours posé en avant ses références, qu'elles soient littéraires, cinéphiliques ou télévisuelles. Ou musicales. The Prisoner est inspiré par la série TV Le Prisonnier (un extrait audio est entendu au début). Le groupe demandera à Patrick McGoohan, acteur de la série, son accord, et il le leur donnera immédiatement, sympa le gars. La chanson est grandiose. Intro de malade. 22 Acacia Avenue est en quelque sorte la suite d'une chanson du premeir album, Charlotte The Harlot, qui parlait d'une pute ayant vraiment existé, dans le quartier où vivait le guitariste Dave Murray. Cette 'suite' est anthologique.

The Number Of The Beast serait basée sur un cauchemar que Steve Harris (basse, direction générale du groupe) aurait fait. Cette chanson mythique (ce solo, rhââ putain...) et la pochette montrant Eddie, la mascotte du groupe, diriger le diable comme une marionnette, sera à l'origine de quelques autodafés de disques du groupe par les puritains. Alors que le groupe est tout sauf sataniste, de même que la chanson !! Was all this for real or just a crazy dream ? Hallowed Be Thy Name parle d'un condamné à mort sur le point d'être mené à la potence, et donnant ses dernières impressions, sa peur de la mort. Ambiance glauque et pesante, mémorable aussi, pour une conclusion à la hauteur. Vous l'aurez pigé, The Number Of The Beast, magistralement interprété (dernier album avec le batteur Clive Burr, au fait) est de la trempe des chef d'oeuvres. Je ne le classe pas dans mon Top 5 de Maiden, car il vampirise un peu trop leur discographie (faut dire ce qui est, ce fut un carton absolu), mais l'album reste ce qu'il est : un monstre, qu'on écoute toujours avec un plaisir total. 40 minutes (45 pour le CD) immenses.
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 août 2005
avis forcement subjectif : c'est probablement le meilleur album d'Iron Maiden enregistré par la meilleure formation d'Iron Maiden, c'est à dire avec Bruce Dickinson mais aussi CLIVE BURR, techniquement peut-être moins fort que Nicko McBrain mais en tout cas bien plus adapté à la musique du groupe, avec le recul le sommet de la NEW WAVE OF BRITISH HEAVY METAL. c'est un classique à posseder absolument dans sa discothèque, un album qui s'écoute très facilement en intégralité 23 ans après sa sortie et qui vous donne envie de remuer la tête ou de foncer dans un magasin d'instruments de musique acheter une batterie ou une guitare!
0Commentaire2 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mai 2011
Premier opus avec Bruce au chant, "Number of the Beast" est LE grand succès de Iron Maiden. Avec des classiques tels que "Number of the Beast", "Children of the Damned" ou encore "Run To The Hills", Maiden pose les bases du New Wave of British Heavy Metal. Merci les gars !
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 février 2011
P....N!Quelle claque!!Et elle me rappelle celle que j'avais ramassée en écoutant pour la première fois l'album "Rising" de RAINBOW!
Extase musicale dans le vaste monde du Hard!Vocalises diaboliques de Bruce Dickinson dont les trémolos ne sont pas sans rappeler celles d'un Ronnie james Dio!
Orchestrations d'orfèvres!A la mesure des 5 musiciens hors pair!Tout,absolument tout est époustouflant,époustouflant de rythme,d'innovations,de trouvailles mélodiques!C'est pêchu,carré,lyrique,tour à tour subtil et détonant!
Les détracteurs du métal n'auraient presque même pas le droit de ne pas aimer le Hard en entendant un tel monument...
Et en plus, voilà des gars reconnaissants qui rendent (un juste) hommage au King Elvis en allant lui rendre visite à Graceland...Bons jusqu'au bout vous dis je!!
Et le son, remasterisé à la perfection, est à la hauteur de mon système bi-amplifié!
Un grand,très grand moment!Qui risque de se répéter en boucle...Et qui n'a pas pris une ride, ne serait ce qu'une ridule, en 30 ans!!
0Commentaire1 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 décembre 2014
probablement le plus grand album de tout les temps , le chef d, oeuvre du hard rock un album a posseder absolument ainsi que killers et piéces of minds
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,54 €
17,99 €
8,30 €
15,55 €