Commentaires en ligne


36 évaluations
5 étoiles:
 (25)
4 étoiles:
 (8)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 le meilleur disque de maiden
cet album est de loin mon préféré de maiden (même si j'ai the number of the beast et quelques autres en haute estime) car c'est le disque ou maiden est à son sommet stylistique.

somehere in time ne comporte que des bons morceaux, il n'y a pas de remplissage. le seul titre un peu bateau heaven can wait, et encore! les morceaux sont...
Publié le 12 août 2006 par Vincent VZT

versus
Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 leur meilleur periode
l 'age d 'or de maiden 80-88 apres c est devenu un groupe pire que motorhead ou acdc toujours pareil morceaux trops long qui tournent en rond l' imagerie d 'eddie avait assuré déjas le service aprés vente pour dire un mot sur l album arrivée des synthé eightie 's oblige quelques une de leur meilleurs compos un avant gout de leur plus...
Publié il y a 10 mois par david chamberlin


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

13 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Meilleur album du groupe !!!, 25 avril 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Somewhere In Time (CD)
C'est avec cet album, que j'ai decouvert IRON MAIDEN, et que je me suis mis au métal , et depuis c'est mon groupe préferé!
Instrumentalement, l'album est très technique, de par les solos de guitars et le jeu de batterie de nicko Mc Brain et surtout le bassiste Steve Harris, le boss du groupe,sans oublier le talentueux Bruce Dickinson au micro, tout étant tres bien Produit
Cet album est vraiment génial, et je pense que c'est l'un des meilleur du groupe , avec Powerslave, bien sur !!!
L'ambiance de l'album est magique, c'est ce qui fais sont succes,
toute les chansons sont excellentes, mais bien evidement,il y a des titres toujours meilleurs que les autres!!
mes préférés sont
Caught somewhere in time ( Jamais joué en concert, dommage !! )
Wasted years ( l'un des plus gros hit de l'album )
Heaven can wait ( Idem dessu
the loneliness of the long distance runner ( Magique )
Deja vu ( Paroles Vraiment Géniales je trouve )
Alexander the great ( Un petit bijou )
Bien entendu il faut noter que la pochette est elle aussi remarquable, et on peut voir plein de clins d'oeil differents du passé du groupe
Tout est genial je vous dis dans cet album!!
un seul regret , ne pas avoir connu Maiden plus tôt pour aller à la tournée de ce chef d'oeuvre !!
Pour moi c'est un monument du metal, au meme titre que Powerslave, ou bien Master of Puppets
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 IRON MAIDEN, 2 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Somewhere In Time (CD)
toute ma jeunesse envolée.
après avoir acheté "live after death", j'ai trouvé cet album sur Amazon à mon grand étonnement, ce site peut vous fournir autant d'albums (ex depeche mode, cure...) avec des prix attractifs.
RAS sur la qualité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 J'adore !, 21 août 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Somewhere in Time (Album vinyle)
Picture disque magnifique, super album de Maiden, on retrouve le son d'origine pour les plus vieux albums.
Eddy fait toujours autant son effet
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Un des meilleur album de la vierge de fer, 26 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Somewhere in Time (Album vinyle)
J'attendais depuis longtemps une réédition au format 33 tour picture disc. Le moins que l'on puisse dire, est que la qualité phonique est au rendez-vous. Les discs sont très beaux et reprennent les images des singles wasted year et strangers in strange land. Seul bémol pour les puristes, le grain de la pochette n'est pas aussi net que sur le vinyl original. En effet, les pochettes des rééditions sont légèrement plus floues. D'après les inconditionnel du vinyl, cela provient de la perte dans le savoir faire quant à l'impression et à la qualité du carton. Quoiqu'il en soi, cela ne gâche en rien la qualité général du produit. Et comme à l'heure du mp3 rien n'égal encore le son d'un vinyl et que le produit est de grande qualité, l'achat va de soi.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 excellent malgré l'ancienneté, 17 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Somewhere In Time (CD)
ayant enregistré ce disque il y a très longtemps sur une K7 devenue quasiment inaudible, je l'ai racheté sur Amazon et ne le regrette pas ; vraiment une bonne période d'Iron Maiden
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Iron Maiden Somewhere In Time, 16 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Somewhere In Time (CD)
Il me manquait encore quelques CD de leurs débuts alors je me les achète maintenant ; les prix sont de plus en plus abordables.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Iron Maiden au sommet, 29 octobre 2011
Par 
DUNCANIDAHO "DUNCANIDAHO" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Somewhere In Time (CD)
Moins éclatant c'est vrai que "Powerslave" ce disque n'en reste pas moins un des meilleurs albums de Maiden et un des plus réussis des années 80.
Le groupe est maintenant parfaitement rodé et cette équipe de choc qui est aussi une réunion de virtuoses (ce qui est assez rare dans le HR des 80's) nous offre certainement son album le plus étonnant et le plus moderne.
L'album est dominé par trois pièces maitresses composées par Steve Harris : "Caught Somewhere in Time", "The Loneliness of the Long Distance Runner" et "Alexander The Great", trois morceaux longs et emphatiques qui font la part belle aux guitares de Dave Murray et d'Adrian Smith qui ont encore progressé, leurs passes d'armes, chorus en harmonie et duels effrénés sont certainement ce qui se fait de mieux à l'époque, on croirait entendre du Whisbone Ash, la touche moderne étant apportée par quelques nappes discrètes de guitares-synthés.
Mais Harris doit maintenant partager son rôle de compositeur avec Adrian Smith qui compose lui aussi trois morceaux, peut être moins fondamentaux mais qui apportent un peu de sang neuf dans le groupe.
Est il besoin de préciser que Bruce Dickinson est encore une fois parfait (il le sera moins sur le prochain) et Nicko Mc Brain impérial.
Voici un disque somptueux, toujours produit de main de maitre par sa seigneurie Martin Birch, un album lyrique, aux climats changeants et à l'atmosphère très particulière, qui s'éloigne doucement du hard rock tempétueux des débuts du groupe pour une musique plus aboutie, pas si éloignée que cela d'un Yes ou d'un Marillion, preuve de l'ouverture musicale du groupe.
Avec cet album Iron maiden n'est plus seulement LE plus grand groupe de heavy metal de son époque, il est devenu un très grand groupe de rock tout court.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 chef d'oeuvre, 8 décembre 2009
Par 
Walterjovi - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Somewhere in Time (CD)
Alors à l'apogée de son succès dans les années 80, et après un break salutaire occupé par le double album "Live After Death", Iron Maiden revient avec un album ayant connu grand succès mais qui reste toutefois plutôt méconnu, car le groupe a été assez avare en extraits live extraits de ce disque depuis la tournée "Somewhere In Time", hormis "Wasted Years" et "Heaven Can Wait".
Majoritairement composé par l'indéboulonnable Steve Harris et Adrian Smith (Bruce Dickinson, en crise, n'a rien apporté à ce disque, et il déclarait même en 1993 qu'il aurait dû quitter le groupe à cette époque-là devant l'immobilisme créatif de la vierge de fer), "Somewhere In Time" est un album à tiroirs avec des chansons moins immédiates. Malgré tout, les mélodies et les harmonies sont toujours aussi travaillées. Plus progressif que ses prédécesseurs, et faisant entrer de plein pied le groupe dans les productions des années 80 avec des nappes de synthétiseurs, "Somewhere In Time" est un disque au contenu de premier ordre. Débutant par l'alambiqué "Caught Somewhere In Time", morceau frisant le chef d'oeuvre tant au niveau de la composition que de l'interprétation (des solos superbes de Murray et Smith avec une batterie très travaillée de McBrain), on plonge dans l'ambiance : moins heavy-metal et plus de nuances. "Wasted Years", titre suivant et premier single, est un autre chef d'oeuvre du groupe. Le refrain est imparable, la production pousse la composition dans ses ultimes retranchements et prouve que Maiden, même moins agressif, parvient à pondre des titres de folie.
"Sea Of Madness" est une honnête chanson, pas le plus grand morceau du siècle. Un titre que l'on aura plaisir à écouter lorsque l'on pose le cd dans sa platine mais qui ne fera jamais parti des chansons plébiscitées par les fans pour qu'elle figure sur un best of.
"Heaven Can Wait" ramène le progressif au premier plan : Long de plus de sept minutes avec de nombreuses ambiances dont un choeur énorme qui a connu ses heures de gloire en concert, ce titre est un nouveau chef d'oeuvre pour le groupe. Le refrain est immédiatement mémorisable et le groupe gagne en puissance ce qu'il a laissé de côté en agressivité. Joué de nouveau en concert aujourd'hui, il serait tout aussi acclamé qu'un "Hallowed Be Thy Name", j'en mets ma main à couper!
"The Loneliness Of The Long Distance Runner" plonge l'auditeur dans de nouvelles contrées musicales que le groupe n'avait pas encore exploré. Avec une intro de toute beauté, et propulsé par une splendide rythmique, ce titre reste tout de même particulièrement méconnu malgré d'évidentes qualités. Sans être un classique, il est, à la manière de "Sea Of Madness," un titre que l'on redécouvrira avec plaisir à l'occasion.
"Stranger In A strange Land", second single, amène le groupe dans un registre plus hard-rock que heavy-metal. Le contraste entre les compositions de Smith et celles de Harris sont flagrantes : style et durée sont vraiment identifiables lorsque le guitariste amène une chanson, plus concise et plus directe. Ce n'est pas le morceau le plus plébiscité et reste un single peu connu (#18 dans les charts UK à l'époque) mais possède tout le charme de cet album, une production solide et de nouvelles aspirations musicales.
"Deja-Vu" voit débarquer Dave Murray à la composition (aidé par l'inévitable bassiste) et s'offre le titre le plus rentre-dedans du disque, mais aussi le plus classique dans son style. Le refrain est imparable et la production montre ici toute sa complexité avec un ton à la création plus élevé que d'habitude et que le studio propulse graçe à un son très Nasa.
L'album s'achève sur le joyau méconnu "Alexander The Great", plus de huit minutes où l'inspiration est à son paroxisme. Jamais joué sur scène, il est pourtant fort réclamé par les fans. Passant par une introduction mistique sur marche militaire à la batterie, le titre se déploie très galopant jusqu'à un refrain superbe. Le solo est également très travaillé, évitant la facilité d'une redite de riff pour la rythmique. Véritable perle boudée par le groupe, même pour la tournée de souvenir de 2008, ce titre possède plus de vingt après tous les atouts nécessaires pour faire de lui un classique absolu.
Aidé par une production hi-tech et magnifié par l'incroyable pochette peinte par le talentueux Derek Riggs (il faudra un moment pour dénicher tous les clins d'oeil qui y sont), plongeant l'auditeur dans un futur à la "Blade Runner". Le son de cet album est en totale harmonie avec cette superbe création de l'illustrateur : on voit en 1986 Maiden évoluer vers le futur, dans des territoires sonores et musicaux assez aventureux. Les claviers apportent de très jolies harmonies et ne sont pas une prédominante de la musique du groupe.
Pour ma part, un disque que je place très haut dans la discographie du groupe, au même niveau (et pas pour les mêmes raisons) que "Piece Of Mind", "Number Of The Beast" ou bien "Iron Maiden". Un chef d'oeuvre!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le meilleur de Maiden !, 17 octobre 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Somewhere In Time (CD)
Etant fan de Iron Maiden à fond, il est difficile de dire lequel est le meilleur des albums du groupe...
Mais avec le recul, cela s'avère être "Somewhere in time" : chef-d'oeuvre grandiose d'abnégation et de force, 8 morceaux légendaires (bref, 8 hits phénoménaux), de quoi se réjouir à fond les balons !
Des guitares qui crachent la mort, des sons hyper futuristes, des compositions monstrueuses, un Bruce Dickinson visiblement sous extasie, du rythme comme on en entend rarement... un album à posséder pour tous les amoureux du groupe Iron Maiden, du Rock... ou de la musique en général !
Up The Irons !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Harris et Smith frappent fort, 28 octobre 2008
Par 
Stephane (Nouméa, New Caledonia) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Somewhere In Time (CD)
Le génie conjugué de leur bassiste et d'un de leur guitariste procure au groupe un album de très haut niveau.
Toutes les intros sont à vous clouer sur place (je pense particulièrement à Wasted Years ou Heaven Can Wait).
Les solos sont des envolées lyriques exquises avec le style bien marqué de chacun des guitaristes.
L'enchevêtrement des lignes est très travaillé et révèle la puissance de chacun des instruments.
Les thèmes abordés sont excellemment suppléés et par le chant et par la musique, essayé de courir avec Loneliness of the Long Distance Runner dans les oreilles, vous verrez vos performances ! Stranger In A Strange Land ne vous procurera pas des sensations inconnues si un jour vous avez vécu loin de votre culture ... Déjà Vu pour ceux qui vivent des moments qu'ils leur semblent avoir déjà vécu et enfin un peu d'Histoire avec la vie d'un Très Grand Roi, Alexander The Great.
Un summum d'Iron Maiden.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Somewhere In Time
Somewhere In Time de Iron Maiden (CD - 1998)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit