undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles42
4,5 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:13,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 14 mars 2015
je connaissais cet album bien sûr mais après l'avoir écouté à nouveau je me suis rendu compte qu'il était vraiment ce qui ce fait de mieux chez maiden. beaucoup de mélodie, des passages sombre est magnifique comme dans la chanson senventh son . j'ai déjà 6 albums de maiden et voila que ça fait 7 et oui avec le temps on change et je suis ravi de redécouvrir cet album qui figure dans ma liste favorite dorénavant avec
Somewhere In Time et
Pièce Of Mind..
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 1 septembre 2011
Que les choises soit clair,les 7premiers maiden sonts des chef-d'oeuvres,incontestés et incontestables!!!Mais "seventh son of a seventh son",est à mon sens le meilleur du groupe avec bruce"air ride siren"au chant!!!tout démarre avec une intro'acoustique du plus bel effet,qui annonce l'apocalyptique "moonchild" qui est sans doute l'un des morceaux les plus violent que les anglais onts écrits!!!une entrée en matiére fracassante qui donne suite au mid-tempo"infinite dreams"et ses changements de tempos en veux tu?en voilà!!!des cavalcades de basse à n'en plus finir,des duels de guitares somptueux,nicko qui frappe sa batterie à s'en décrocher les bras...et un bruce plus envoutant que jamais,que ce soit sur les parties calmes ou celles plus heavy!!!2morceaux plus"festif"s'en suivent"can i play with madness"et"the evil that men do"(hymnes parmis les hymnes,ou je ne peus m'empécher de repenser à l'apparition spectaculaire de eddie the head lors de leurs messes donnés le 27juin dernier au popb!!!),puis viens le morceau titre de l'album,trés progressif,mais jamais poussé,l'ambiance se veus cahotique,sombre,et prenante,avec une magnifique interlude noir et inquiétante qui n'est pas sans rappellé"rime of the ancien mariner"(powerslave),pour se terminer sur des riffs de guitares absolument magnifiques!!!"the prophecy"demarre lui aussi sur un arpége trés mélodique,avant de se poursuivre sur un rythme heavy de chez heavy,pour enfin se terminer sur une guitare accoustique du plus bel effet!!!"the clairvoyant"est son intro' à la basse magistrale,ses couplets chanté sur un rythme presque tribale,et son refrain superbe(et réaliste)sur un riff de guitares absolument boulversant!!!peut-étre le meilleur morceau d'un album qui ne comportent que des chefs-d'oeuvres.Enfin pour conclure le trés heavy"only the good die young"(que tous bons metalhead se doit de dédier aux trop nombreux disparus de notre genre préféré),qui clot un album parfait de bout en bout...pour se terminer de la méme maniére que l'album à commencé,une guitare accoustique et la voie de bruce(et son petit rire diabolique!!!)...pas grand chose à rajouter si ce n'est que cet album est absolument fantastique!!!bruce chante comme un dieu,les guitares sonts magnifiques,la basse superbe,la batterie démente,et le clavier qui ouvre"moonchild"du plus bel effet!!!avec cet album maiden reprenait les choses là ou "somwhere in time"les avait laissés,un hard rock/metal progressif,intelligent et envoutant aussi bien pour l'auditeur,que pour les musiciens eux-mémes qui sonts ici au sommet de leurs capacités!!!je le répéte pour moi le meilleur maiden enregistré avec BRUCE!!!si j'avais pus mettre 6étoiles,je l'aurais fait!!!vive la vierge de fer!!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mars 2007
Quoi? Seulement trois étoiles pour cette pièce maîtresse du heavy metal??? Seventh Son vaut beaucoup mieux que cela, un des meilleurs albums de Maiden (si ce n'est le meilleur, mon préféré avec Number Of the Beast). Moonchild commence trés bien l'album (un bon titre rapide dans la plus grande tradition des morceaux d'ouverture). Infinite Dreams est un des chefs d'oeuvres de l'album, quel panache, quelle puissance dans ce pur morceau de heavy metal progressif! Sans compter sur Seventh Son, la merveille de l'album (quand genesis période 70's rencontre maiden !). Et puis il y'a les classiques souvent joués en concert : le trop guilleret Can I Play With Madness et le géantissime The Evil that Men Do. The Clairvoyant s'en sort trés bien aussi ("There's a time to live, and a time to die, there's the time to meet your maker !") et The Prophecy semble être le seul morceau un peu faiblard de l'album. L'album se clôt sur Only the Good Die Young, morceau trés sympathique qui termine l'album de façon magistrale !

Alors pourquoi 3 étoiles, alors que 5 c'est trop peu pour qualifier cet album?

"Seven deadly sins,

seven ways to win,

seven holy paths to hell and your trip begins."
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 octobre 2013
"Seventh son of a seventh son", septième album de la vierge de fer, est pour moi l'album le plus abouti du groupe, après 6 albums pourtant tous très bons.
Si l'album précédent ("Somewhere in time") contenait déjà des synthés, c'est encore plus marqué dans "Seventh...", mais sans que ceux-ci ne soient trop envahissants. Que dire des 8 titres, si ce n'est qu'ils sont tous très bons, inspirés et ambitieux pour la plupart: "Infinite dreams" et "Seventh son of..." par exemple sont très progressifs dans leurs conceptions. "Can I Play With Madness" et "Only the good die young" sont des titres plus classiques, mais très réussis, avec des refrains fédérateurs. « The Evil That Men Do » est incontournable et très souvent joué en concert. Le heavy mais mélodique "The prophecy" est également magnifique. En plus, Bruce Dinckinson n'a, me semble-t-il, jamais aussi bien chanté que sur cet album.
Epique, mélodique et progressif, voilà comment on pourrait définir ce 7ème album d'Iron Maiden. Malheureusement, les albums suivants (malgré quelques bons titres) ne seront pas du même niveau.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2014
Oui, Iron Maiden dans la liste ! OK, c'est du heavy metal, mais du heavy metal progressif, surtout sur cet album de 1988, court (44 minutes) mais intense, album conceptuel sur un enfant né septième fils d'un père ayant déjà été le septième fils de ses parents (la légende dit que le septième fils d'un septième fils aurait des dons de voyance), et qui, comme la légende le dit, possède des dons qui, dans le village où il vit, le rendent indésirable et haï (les superstitions). Avec sa chanson-titre de 9 minutes basée sur les Chroniques d'Alvin Le Faiseur d'Orson Scott Card (fameuse série de romans d'heroïc-fantasy), avec ses synthés remarquables et tout sauf envahissants, ses soli de guitare sensationnels (Adrian Smith, un des deux, partira après ce disque, pour revenir en 2000) et son chant parfait de Bruce Dickinson, Seventh Son Of A Seventh Son, immense succès malgré le côté conceptuel qui décontenancera les fans, est un des sommets du groupe. Et quelle pochette, aussi !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mars 2013
Dernier album de la série des rééditions en format vinyl picture disc, Seventh Son of a Seventh Son est magnifique. La double pochette permet d'apprécier dans son intégralité l'illustration de Derek Riggs. La pochette intérieur est illustrée d'images de la tournée de 1988. Les faces du disc représentent les images des singles can i play with madness et the evil that men do. Unique bémol, on aurait aimé que l'illustration de la fourre reprenne l'illustration de Eddie en mage en lieu et place d'une photo , au demeurant pas terrible, du groupe de l'époque. Pour terminer, la qualité générale de la réédition de ce premier concept album d'iron maiden basé sur l'ésotérisme et l'occultisme (qui n'as étrangement pas déchaîné les foudres des dévots au contraire de l'album The Number of the Beast au titre plus évocateur), justifie à elle seule son achat.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 août 2015
Quand j'ai découvert Maiden c'est avec powerslave,somwhere in time et brave new world.
Trois albums très heavy de la vierge de fer donc forcément la première écoute de seventh son of the seventh son m'a un peu décontenancé.
Son rythme plus posé ainsi que ses parties de guitares presque aériennes m'ont tout d'abord laissé perplexe,aussi plusieurs écoutes m'ont été nécessaires pour l'apprécier à sa juste valeur.
Bien que cet album ne soit pas mon préféré du groupe il faut lui reconnaître un travail d'écriture remarquable et une belle production.
Un album remarquablement cohérent que certains considèrent comme un classique du genre.
Pour moi non mais c'est un bien bel album il faut l'avouer.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 décembre 2007
Le plus abouti, celui auquel je reviens à chaque fois.

Iron Maiden atteint des sommets sur ce concept album. Un Heavy Metal flamboyant, mélodique et lyrique, tinté d'un peu de progressif mais qui à su garder toute sa puissance. La production est totalement adaptée au son du groupe (il suffit de la comparer avec les productions récentes de Maiden pour s'en apercevoir) et les musiciens maitrisent leur sujet à la perfection.

Ce sera l'apogé d'un style unique et on peut être sùr, sans craindres les foudres d'Eddy, que la vierge de fer ne fera jamais mieux.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 septembre 2003
La seconde partie des années 80 a été pour Maiden celle du renouveau. Le groupe est parti en quète d'un renouveau et ce dès leur précédent, somewhere in time.
Véritable concept-album, "7th son" représente une seule et même histoire dans son ensemble(concept d'ailleurs usité par Bowie).
Les refrains sont plus accrocheurs et accessibles que jamais (Can i play with madness), l'introduction de synthétizeur y est franche (Moonchild)et le groupe ne tente pas de cacher son initiative de conquérir un plus large public et ce par le biais d'un contenu riche et subtilement sophistiqué.
Un véritable numéro de funembule qui s'est révélé payant. Car plus qu'un des meilleurs album de Maiden, il est un pur classique pour chevelu énervé...et autres.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2014
Pour ma part le disque le plus sombre d'Iron maiden, et aussi mon préféré. Une chanson d'intro grandiose, un voyage à l'intérieur de vos rêves sur la seconde piste, un hymne sur la quatrième, une symphonie glaçante sur le titre éponyme...
Des touches progressives disséminées un peu partout sur l'album, et une virtuosité à son sommet. A posséder absolument pour tout fan de heavy metal et de la vierge de fer;
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,00 €
7,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)