undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

15
4,9 sur 5 étoiles
5 étoiles
14
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
The Ghost Of Tom Joad
Format: CDModifier
Prix:7,98 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

14 sur 14 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Tous les superlatifs n'y suffiraient pas ! Si vous avez aimé NEBRASKA, celui-ci vous transportera ailleurs, au plus profond de l'intimité de votre âme. Savoir si c'est le meilleur ou pas du Boss (c'est sans doute vrai), n'est pas la question . Vous êtes conviés à un voyage du niveau d'Harvest, en plus sombre, encore plus intime. Quant au succès "commercial", s'il est vrai qu'il n'a pas été au rendez-vous d'emblée, s'il a eu du mal à "trouver son public", (comme on dit des bagnoles qui ne se vendent pas du tout), il est reconnu depuis et figure en bonne place dans les grosses ventes de Springsteen. Mais heureusement que ce type ne cherche pas à reproduire systématiquement "Born in the USA" pour faire plaisir à sa maison de disques, et qu'il explore d'autres contrées plus hasardeuses, pas trop loin du paradis auditif. Mr Sprinsteen vous êtes immense.
33 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 août 2009
Novembre 1995 marque le onzième album de Bruce Springsteen. Onzième oui, mais qui suit la parfaite continuité de sa première expérience solo et acoustique qu'était le surprenant "Nebraska". 13 ans d'écart pour avoir de nouveau un Bruce Springsteen derrière une guitare acoustique et accessoirement un harmonica. Deux différences entre ces deux albums, la première est que Bruce Springsteen ne jouera pas de tous les instruments en présence et la seconde est qu'il ne s'adonnera pas à un magnéto 4 pistes. La production se réalise entre les mains de notre artiste et celle de Chuck Plotkin avec l'aide de l'ingénieur du son Toby Scott.

S'inspirant du héros Tom Joad, héros de Les Raisins de la colère, titre original renvoyant lui-même à un passage de The Battle Hymn of the Republic (chant patriotique américain) et à l'Apocalypse de Saint Jean. Bref, rien de bien réjouissant à la clé. Fini ses joyeuses amourettes et vie familiale au micro, Bruce Springsteen reprend l'écriture pour servir la réalité quotidienne de milliers de personnes. Bruce Springsteen annonce la couleur et reprend l'étendard du faible ! Comme il l'avait fait pour "Nebraska", Bruce chante la misère et ses compositions foudroyants mettent tout le monde en accord sur le point que Springsteen vient de créer un "Chef-d'Oeuvre". L'inspiration est impunément prise des vicissitudes de la famille Joad mais transcrit à la réalité quotidienne et de la vie moderne du milieu des années 90. Des immigrants Mexicains ou migrant Américain pour aller trouver du boulot, trouver une meilleure vie mais qui au final ne se concrétise pas. Un brillant parallèle de la Crise de 29 qui marque le grand retour du parolier Bruce Springsteen mais qui reste sous le coup de l'espoir. Voix désenchanté, désillusionné, détrompé, mélancolique, triste et tout cela sur un tempo lent, un son minimaliste mais non moins orchestré d'où l'harmonica grisonnant, l'apport de la steel Guitare et même d'un violon. Les chansons se suivent, se succèdent et le plaisir y est de bout en bout... Un album fort, ingénieux et musicalement poignant. L'ensemble de l'album s'orientant sur cette ligne. Que dire d'autre si ce n'est de la futilité...

Durée : 50minutes - 12chansons
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
12 sur 13 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 février 2002
Le meilleur du boss, pour qui aime sa face accoustique, cet album est l'indispensable de Springsteen (avec Nebraska). Des mélodies magnifiques, des textes vrais, une ambiance à part, un harmonica déchirant et cette guitare ...
Sans aucune hésitation le meilleur album de Springsteen, de la veine des meilleurs Tom Waits.
A écouter sans retenu.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Après un Greatest Hits forcément décevant (résumé la carrière du Boss en 1 CD, quelle prétention !), Springsteen publie en novembre 1996 l'un de ses albums les plus intimistes et poignants.

Dans la lignée de Nebraska, The Ghost Of Tom Joad est un recueil de chroniques de l'Amérique profonde, celle qu'il nous est rarement donné à voir par des médias bâillonnés par un pouvoir politique soucieux d'entretenir dans l'imaginaire collectif, le désormais célèbre rêve américain. Ce disque minimaliste mais d'une beauté rare est une fenêtre ouverte sur des tranches de vie quotidienne d'un pays qui refuse de se regarder dans le miroir, tel qu'il est et tel qu'il évolue.

En vrac, il y est question de banales descentes aux enfers, braquages ratés et petits trafics en tous genres, de rédemption, de vies ouvrières faites d'honnêteté et de labeur, de désirs d'exils salvateurs vers des ailleurs sublimés et malheureusement, souvent fantasmés, d'immigrés plus esclaves que travailleurs... bref, des sujets sombres et sans concession, chères à Bruce Springsteen, porte parole des petites gens, déshérités et autres laissés pour compte d'Amérique ou d'ailleurs. Les textes sont écrits dans un style littéraire et poétique d'une beauté jusqu'ici encore jamais atteinte par Springsteen.

Parmi les 12 titres, tous magnifiques, qui composent l'album, on signalera les poignants Straight Time, Youngstown, Sinaloa Cowboys, Accross The Border et bien évidemment la chanson-titre, The Ghost Of Tom Joad, inspirée par le chef d'aeuvre de Steinbeck, Les raisins de la colère.

Un album précieux et indispensable pour qui veut pénétrer dans l'univers de Bruce Springsteen et comprendre les raisons de sa colère...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Au début , je n écoutais que la musique électrique du BOSS qui chantait avec harne et rage le désespoir des classes américaines délaissées et paumées .
Et aprés l ' écoute de NEBRASKA , avec son si brut , j ' ai découvert cet album , à la pochette curieuse , malsaine m ' évoquant la douleur d ' un homme ne montrant que son dos nu .
Seul avec sa guitare séche , son harmonica , quelques riffs de violon , et une sobre pédal steel guitar , la voix du BOSS , si particuliére égrene des chants poignants , ou émerge une colére retenue , rendant hommage , à la vie difficile des femmes et hommes , qui ont cru à un réve . lequel .
Album riche d ' espoir , mettant en valeur la sincérité des choix musicaux d ' un folk singer , écouter le souvent .
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
C'est l'album le plus politique de Bruce Springsteen, celui où il crache à la face du monde son désabusement combatif, celui qui est inspiré de Steinbeck et de l'actualité, The Ghost of Tom Joad.
Dans la forme, c'est un Springsteen d'une remarquable sobriété qui s'offre à nous, du genre qu'on n'avait plus entendu depuis Nebraska, c'est aussi le Springsteen le plus politique qui n'ait jamais été et un peu dépressif aussi. Les orchestrations à minima, à très forte dominante folk, quoiqu'une approximation de l'E Street Band le rejoigne sur cinq titres, la voix toute en retenue sont les principales qualités d'une galette en aucun cas racoleuse, pas fille de joie pour deux sous qui s'adressera surtout, parce que les paroles y ont une importance cardinale, à ceux pour qui la langue de Shakespeare n'est pas du chinois. Parce que Bruce semble avoir beaucoup plus misé sur ce qui lui tient vraiment à cœur, un contenu textuel fort, ce qu'il est indéniablement, que sur les mélodies ici atones comme jamais.
Le résultat ne s'écoute pas forcément tous les jours, disque recueilli et lourd de sens The Ghost of Tom Joad est de ces œuvres qu'on se passe et se repasse quand les circonstances sont justes, quand "l'envie" d'une plongée au noir dans une Amérique déliquescente se fait sentir, dans ces instants là, album aussi précieux que recommandé, il vous touche en plein cœur. Essentiel.

1. The Ghost of Tom Joad 4:23
2. Straight Time 3:25
3. Highway 29 3:39
4. Youngstown 3:52
5. Sinaloa Cowboys 3:51
6. The Line 5:14
7. Balboa Park 3:19
8. Dry Lightning 3:30
9. The New Timer 5:45
10. Across the Border 5:24
11. Galveston Bay 5:04
12. My Best Was Never Good Enough 2:00

Bruce Springsteen – guitar, keyboards, harmonica, vocals, producer
&
Danny Federici – accordion, keyboards
Gary Mallaber – drums
Garry Tallent – bass
Jim Hanson – bass
Marty Rifkin - pedal steel guitar
Soozie Tyrell – violin, background vocals
Lisa Lowell - background vocals
Patti Scialfa – background vocals
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Au premier abord, cet album parait inaccessible et sans relief. Pourtant, pour ceux qui prendront le temps de découvrir sa musicalité, sa profondeur et son ambiance, ceux-là seront conviés à un voyage intemporel et impalpable, une expérience inexplicable de plaisir et d'incompréhension mélangeant les émotions et se jouant de nos apprioris. Il s'agit sans nul doute d'un album a apprivoiser, très troublant et loin des tendances commerciales, que la plupart mettent de côté à cause de son côté acoustique mais ceux-ci ne se rendent pas compte que ce n'est pas dans le relief d'un disque que l'on définit sa qualité mais bien par la profondeur de son âme. L'homme, dans sa grande complexité, devrait éviter de lever la tête attiré par un chant pour regarder le vol d'un oiseau et plus souvent la baisser afin de prendre conscience des beautés qui parcèment le sol. Ce n'est pas toujours celui qui fait le plus de bruits ou de mouvements qui est de qualité ! à bon entendeur, partez à la recherche du fantôme de Tom Joad !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 novembre 2008
cet album un peu méconnu et essentiellement composé de ballades est un régal. Les titres sont tous très bons, avec un Springsteen au sommet de son art avec des arrangements sobres et superbes. Magnifique!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 février 2009
Ecouter, se laisser envahir par l'émotion et se dire que oui, ce type est le Boss
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 17 août 2008
quel fantastique album du BOSS....son meilleur ....ce n'est peu dire tant ses albums sont tous formidables........cependant sa moins bonne réussite commerciale....allez comprendre......merci le boss....LE BOSS
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Devils & Dust (Inclus 1 DVD)
Devils & Dust (Inclus 1 DVD) de Bruce Springsteen (CD - 2005)

Nebraska
Nebraska de Bruce Springsteen (CD - 2003)

Human Touch
Human Touch de Bruce Springsteen (CD - 1992)