Commentaires en ligne 


9 évaluations
5 étoiles:
 (8)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Borboletissimo !, 3 mai 2010
Par 
JEAN-CLAUDE "les années rock 60/70" (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Borboletta (CD)
Depuis quelque temps déjà, précisément depuis qu'il a greffé Devadip (il de Dieu) à son nom, Carlos Santana, le discipline de la spiritualité orientale, et Carlos Santana, le musicien, ne font qu'un. Il sélectionne soigneusement son entourage musical dans le milieu du jazz, s'associe à d'autres disciples pour pousser plus loin les expérimentations jazz-rock (John Mahavishnu McLaughlin et Alice Turiya Coltrane). Il a des exigences dictées par une spiritualité poussée à l'extrême et les fruits de ce choix ont engendré une série d'albums incroyables et totalement différents du Santana initial. En 1974, sort un sixième disque, Borboletta, orienté funk-jazz et, vous voulez mon avis ? Je m' suis habitué et j'ai trouvé beaucoup de charme à ce que Santana fait dans ce registre. En y regardant de plus près, on se dit qu'on est loin des intérêts mercantiles des disques à succès, des Greatest Hits. C'est créatif, bien ciselé, maîtrisé, mature et ce répertoire lui va bien, au point qu'il en est un des dignes symboles dans les années 70. Le LSD n'a pas fait que des dégâts, il a également ouvert l'esprit, développer la spiritualité et affiner la fibre sensible de certains (dont fait partie Carlos). L'esthétique et subtile Borboletta, élégant et raffiné, en récolte les fruits et l'humeur. Chaque instrument s'y exprime en roue libre, même si c'est toujours la percussion qui est la note dominante de son travail : le sax, les claviers, la guitare (de plus en plus époustouflante dans ses solos) qui se fait plus funky pour le besoin. Ses excellentes recrues dans le jazz (Broussard, notamment) montrent que Santana est un DRH inspiré et qu'il n'a pas son pareil pour en exploiter la substantifique moelle. La collection incroyable de ses titres sur cet album m'incite à avancer que Santana a certainement fait de Borboletta son meilleur album, artistiquement parlant. Cela, les gens ne le savent pas forcément. Alors je le crie haut et fort : ACHETEZ CET ALBUM, IL EST GRANDIOSE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


32 internautes sur 35 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LE MEILLEUR ?, 10 avril 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Borboletta (CD)
Si ce n'est pas le meilleur de Santana (ce que je crois pourtant) , n'est ce pas pour autant le meilleur de ses disques des "seventies"? Ce disque est trop peu connu, comparativement à Amigos et son sublime tube mondial Europa, etc... Et pourtant : moins typé "sixties" qu'Abraxas, donc plus mur, mieux organisé et moins "dépouillé", bien meilleur au niveau du son, il garde un formidable esprit de fraicheur printanière (pour l'été torride, voir Caravanserail!), avec une large palette de genres allant jusqu'aux accents jazz-rock, et la voix si chaude de Leon Patillo que l'on n'entendra hélas plus beaucoup après dans les enregistrements de Santana, excepté sur le très recommandable Festival, qui porte bien son nom. Donc, même si je suis un fan du Santana des années 70, pensant que tous les albums sortis à cette époque sont les meilleurs de Carlos, avec les superbes "standards" que sont Amigos, l'excellent et spatial Caravanserail, le nostalgique live Moonflower...je persiste à penser que Borboletta est, bien que curieusement très méconnu, le sommet de cette periode. Surtout la partie correspondant aux pistes 1 à 8 (le reste très bon aussi!!!), tout simplement parfaite et à la fois d'une fraicheur et d'une maturité technique incroyable, avec un son sans reproche (compte tenu des limites de l'époque). A mon avis, le meileur morceau de ce CD est "life is anew", qui donne le ton et permet au reste de ce chef d'oeuvre d'aller "crescendo", chef d'oeuvre qui surprend toujours par sa "modernité", ses accents pop/funk/jazzy/latino, genres à la mode encore aujourd'hui, et ne laisse pas présager l'année de sa sortie (déjà 1974!!!). A mon avis, donc, à recommander sans réserves aux amateurs du génial guitariste...et à tous les autres aimant la pop "optimiste" ou tout simplement les oeuvres de qualité, bien construites, variées, et parfaitement enregistrées.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


27 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 UN ALBUM MYSTIQUE, 30 novembre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Borboletta (CD)
Je trouve cet album "hallucinant". Une perle unique. Un bijoux musical.
Je ne ma lasse pas de l' écouter régulièrement. Je le trouve ressourçant et on voit bien là les influences spirituelles de CARLOS et de sa bande. C' est clair que la prise de LSD lors de la période WOODSTOCK y est pour quelques choses. On sent que les musiciens ont développé leur conscience et leur sensibilité musical grâce aux psychotropes en tout cas pour SANTANA qui s' est converti au bouddhisme par la suite ( pour essayer de comprendre je pense !).
Je pense que cet album est le meilleur album de SANTANA et il l' est d' autant plus qu' il est unique dans la discographie très variés ( et très en dents de scie ) de Mister Carlos. En effet C' est un album inclassable et inégalable. Un "chef-doeuvre" dont l' authenticité et la créativité atteint son sommet. C'est un bijoux qui est le fruit d' une époque à jamais révolu (sniff). Carlos n' a,pour moi, jamais aussi bien joué que dans cet album.
Ce qui est génial avec cet album c' est qu' il n' est pas ou peu commercial ( oui je dis un peu car il fallait bien en vendre un peu quand même ). C' est un album que je qualifierais de personnel. Les musiciens se font plus plaisir qu' ils cherchent à vendre. Carlos à malheureusement ( ou heureusement si on s' en tient à ce que j' ai dis précedemment ) choisi de vendre plus de disques par la suite ( ce qui est un choix que je respecte tant j' ai d' admiration pour ce formidable guitariste ) mais à aussi limité le formidable potentiel créatif que démontrait cet album ou les quelques autres lui ressemblant comme CARAVANSERAÏ ou ILLUMINATIONS par exemple.
Je pense qu' il n' a rien à jeter et les morceaux de 9 à 11 (qui n' en forme qu' un de près de 20 minutes ),sont pour moi les meilleurs tous styles, époque et albums confondus.
EN BREF ! QUELLE RICHESSE !
Salut
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Borboletta, 9 novembre 2009
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Borboletta (CD)
Pourquoi , mais pourquoi donc , ce disque reste si méconnu et si sous-estimé? Je me souviens du commentaire de Rock&Folk à l'époque , je cite "disque agréable et mineur" ...!On croit rêver , et j'aimerais boire un verre avec ce chroniqueur pour le voir argumenter cette ineptie .Pourquoi aussi , n'est-il jamais ressorti en re-masterisation comme Caravanserail et Welcome??? Borboletta reste pour moi le SOMMET de la période Santana 70', et je le place au dessus de 2 cités précédemment...Disque Mystique , Onirique , Dyonisiaque, entouré de musiciens d'exception ( Airto Moreira / Stanley Clarke / Tom Coster , Jules Broussart...)Tout y est sublime!Je l'ai tellement écouté et usé , bien que maniaque avec mes vinyls, que je l'ai racheté 3 fois , la dernière fois en import en 1980,et le CD , bien que correctement produit , gagnerait à être remasterisé avec les techniques modernes afin de lui redonner tout son éclat!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 d'accord avec Nicolas 2005, 1 octobre 2006
Par 
J-ROBERT GATONAS (France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Borboletta (CD)
c'est vrai que Borboletta est un chef-d'oeuvre. Rien dans la discographie de Carlos Santana n'égale ce disque. Je l'écoute depuis plus de trente ans et à chaque fois je suis émerveillé ... La fin du disque est une merveille. Les derniers morceaux enchaînés sont une incroyable apothéose.

J'aime la musique, l'opéra, le classique, le jazz, la variété, je suis toujours à l'affut de nouveautés musicales ... mais sincèrement, au fond de moi, rien n'égale ce disque.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 CHRONIQUE DE PASCAL BRAVARD MAGAZINE ROCK&FOLK, 22 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Borboletta (CD)
CHRONIQUE DE PASCAL BRAVARD MAGAZINE ROCK&FOLK DECEMBRE 1974 N°95 Page 118
6° Album (solo) 1974 33T Réf : Columbia PC 33135 us ou CBS 40-69084
....."Borboletta" (qui veut dire "petit papillon" en portugais) se posera quand vous le voudrez sur votre platine et y restera sûrement très longtemps, vu qu'il est d'une qualité égale à "Caravanserai" et le rappelle grâce à la disposition des faces, le retour du son d'orgue (tellement distinctif que l'on croirait entendre Greg Rollie, et que ce n'est que Tom Coster.
Mimétisme ? C'est possible, et il se poursuivrait, concernant Carlos, jusque dans une évidence que l'on constate avec un bonheur non dissimulé ; il a envie de travailler à nouveau comme membre à part entière du groupe et non pas en tant que président d'une orientation musicale qui mettait l'instrumentiste à "l'ombre" dans "Welcome". On peut donc dire de "Borboletta" qu'il est un AUTRE "Caravanserai", sans que le second soit défiguré par la référence qu'il suggère au premier. Et puis je croyais Mike Shrieve parti (néanmoins, cet album me semble l'ultime testament), et il a toujours ce drumming dont la représentation la plus juste serait la déesse aux six bras. Il partage d'ailleurs cette lourde tâche avec un homme autant éthnologue que musicien (deux aspects complémentaires).
Airto Moreira. L'orchestre aura vu défiler bon nombre de musiciens qui tout comme des papillons, encore, faisaient halte le temps de respirer les senteurs épicées et d'y apporter leur grain de sel (!). Dans "Borboletta", il n'y a pas la distanciation que l'on reprochait à "Welcome", je veux dire qu'ils sont vraiment soudés comme un bloc et dans le même temps ont l'intelligence de "s'effriter" au bon moment (particulièrement Santana et Coster).
A cet égard, "Promise Of A Fisherman" se détache du reste des compositions proposées, dont une grande partie est signée de personnes étrangères au groupe ou par plusieurs d'entre elles. Ce qu'il faut retenir de ce disque , ce sont avant tout les composantes retrouvées comme au temps d' "Abraxas" et de ce qui en découlera jusqu'à "Caravanserai", à savoir la pulsation chaude et sourde et mate des percussions et de la rythmique (toujours ce mixage en "espaliers" pour permettre à chacun des toms et des congas de dominer sans voler de l'espace aux autres ou se perdre dans un inénarrable fouillis), et par dessus ce champ la guitare majestueuse et piquante (dans les passages les plus fous de "Promise", on a nettement l'impression d'assister à une sorte de démangeaison, le médiator s'agaçant sur les cordes). Il y a dans la musique de Santana beaucoup trop de VIE pour qu'il soit mort sans porter sur son visage le rictus de l'effort ; un geste que nous n'oublierons pas.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Quel bonheur de réécouter cet album., 25 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Borboletta (CD)
Livré rapidement par rapport à l'éloignement du fournisseur et à un super prix. Quel bonheur de réécouter cet album après tant de temps. Ça me rappelle le concert ou je l'ai vu au Cap d'Agde dans les années 79/80 si je me souvient bien. Je le recommande fortement.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 LE MEILLEUR DE SANTANA, 23 mars 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Borboletta (CD)
Avec le premier album contenant Soul sacrifice, Borboletta et le meilleur de Santana, il y a tout dedans. J'ai le vinyle original de 1974, l'ayant écouté jusqu'à plus soif, je ne m'en suis jamais lassé. Après tant d'écoutes, je trouve toujours un petit quelque chose qui m'avais échappé. A noter que le premier vrai album de Santana s'appelle MCMLXVIII (1968).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un des meilleurs de Santana, 31 juillet 2012
Par 
Tony De Backer (belgium) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Borboletta (CD)
Un ami m'a recommendé...Acheté dans l'action 4 CD. pour 20 € en soldes.
Vos promotions/prix sont parfois extra !
Continuez !!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Borboletta
Borboletta de Santana (CD - 1995)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit