undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

  • Korn
  • Commentaires client

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles12
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
9
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

en 1994,le regretté kurt cobain,décide d'en finir avec un succés qu'il n'a pas voulu,et par la méme occasion avec la vie tout court...le rock est en deuil.mais de l'autre coté de l'atlantique,à bakersfield pour étre précis,5jeunes déjantés et amis d'enfance,répéte les chansons de ce qui va devenir leurs premier album,sobrement intitulé,comme le nom de leur groupes"KORN"...et cet album va donner naissance à ce qu'on appellera le"nu metal".cet album au moment de sa sortie,rencontra assez vite,un succés d'estime,pour les amateurs de grosses guitares et d'ambiance sombre.puis il commence à se vendre par palettes entiéres,malgré son coté anticommercial trés prononcé de par son approche noire comme l'encre.Mais le son de ce nouveau groupe,est tellement novateur(ce qui donnera naissance à d'autres groupes genre limp...qu'il vaut mieux oublier!!!),comme je l'ai dit,de grosses guitares,une basse toujours joués en slapping,une batterie qui ne désemplie pas pendant prés d'une heure...et puis il y'a le chant de jonathan davis,emplie de rage,de colére,de frustrations et de tristesse qui s'il s'éclate dans son groupe,se sert de sa musique pour exorciser ses démons intérieurs,suite à une enfance trop dur à porter.il nous parle des sévices vécus dans sa plus"tendre"enfance,de ses années passées à travailler dans une morgue,de ses problémes d'addictions,de sa soi-disante homosexualité ou quand dans les années 80,il arborait le loock glam de l'époque(john'est fan inconditionnel de"shoot at the devil du crue),est qu'il en subissait les frais de la part de ses"camarades"de classe etc...c'est tout ça korn,tout comme le grunge,ce nouveau son s'adressait véritablement à la white trash américaine,et dans lequel les jeunes pouvait vraiment s'identifier,et tenter de se débarasser de choses qui les tourmentes...à la maniére de davis.je fais un rapide tour des classiques de cet album"blind","clown","fagget","shoot and ladders",et sa fameuse intro'à la cornemuse qui quelque part la "marque"de fabrique du groupe,et "daddy"ou john explose littéralement en sanglots,et on sens bien que ce n'est pas du chiqué.Eprouvant.c'est pour sa que je considere cet album comme un pur classique du metal des années 90.a mon sens le seul groupe qui pouvait rivaliser avec korn dans cette nouvelle scéne n'était ni plus,ni moins que deftones,d'ailleurs ils sont tous les 2 de retour cette année,avec 2bombes rivalisant avec leurs premiers albums...ts les autres n'étaient que des suiveurs pas des leaders!!!Dommage que"head"n'ait pas su faire la part des choses entre ses convictions et la musique metal à la maniére des tom araya,dave mustaine ou encore max cavalera...metal is only religion!!!!!!
22 commentaires|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 14 décembre 2015
Ce disque est fondateur d'un mouvement. C'est un paradigme à tout point de vue. Korn représente la même rupture qu'avait proposé Metallica avec Kill'em All. On ne change pas que de style: on change de langage, de codes vestimentaires, de façon de penser, on change tout.
Le metal tournait en rond, le rock venait de perdre l'idole de son époque (Kurt Cobain), et voici qu'un jeune groupe se pointe avec un nouveau son qu'on ne sait identifier, reproduire, mais pourtant hyper simple et catchy. Des refrains accrocheurs, des lignes ravageuses, un duo basse-batterie qui groove à mort en empruntant au hip hop le plus fiévreux. Quel nom trouver? Avec cet album, les journalistes ont du inventer un nouveau genre, une nouvelle étiquette (une de plus, et pas pertinente pour autant): le neo metal. Raillé par beaucoup, il fera renaître une rivalité qu'on n'avait pas vu depuis les Mod's et les rockers (la violence en moi. Puis à force l'intelligence du public metal fait toujours s'assembler les publics divergents).
Korn divise alors autant qu'il rassemble, mais il fait en tout cas des ravages; Jonathan Davis est la nouvelle icône des ados, surtout masculins, les baggy sous le caleçon déferlent dans les cours (j'écoutais du black metal à l'époque, on se foutait bien de moi). J'ai connu l'arrivée de ce disque que j'ai méprisé, moi qui ne jurais que par le thrash, le black et le heavy.
Mais pourtant il fallait le voir, ce disque a vraiment marqué un tournant que j'ai apprécié peu de temps après (en fait j'ai commencé à apprécier Korn avec Follow the leader, j'ai donc succombé un peu plus tard que tous mes potes). J'ai entendu la force d'un groupe qui était un phénomène voire un mouvement, qui proposait une nouvelle alternative, pas juste un disque. Même si je n'ai pas adhéré à toute cette esthétique neo (de toute façon Immortal et Mayhem avaient le dessus dans mon adolescence), le disque m'a vite pris. Il donnait un nouveau visage à la peur, et ridiculisait par là les délires gothiques de château à la Dracula. Je me souviens quand Dusk and her embrace de Cradle of Filth est sorti, on se prenait la tête (quand on est ado la musique est vitale hein!) à propos des pochettes, du genre "nan mais la Korn elle est bien plus inquiétante que ton vampire à la con là".
C'est ça qui a fait pour moi la force du groupe et de ce disque. Donner un nouveau visage à des émotions vieilles comme le monde. Korn est psychiatrique par moment, angoissé, suffoquant, atmosphère lourde, et pourtant accrocheur, avec un potentiel mainstream tout en restant anxiogène. Une façon de voir le monde nouvelle, égocentrée aussi, qui correspondait si bien à l'époque. Un exploit que seul Marylin Manson réitérera avec le même succès commercial. Un album auquel Korn n'a pas vraiment su donner de suite non plus, même si j'aime beaucoup de leurs disques (Issues en tête) depuis que j'ai passé ce fameux cap de la passion exclusive (pour le black metal) si représentative de nos tendres années d'adolescence. Un album que j'écoute avec beaucoup de nostalgie, ce qui au fond est paradoxal tant il était contraire à ce sentiment à sa sortie, arrivé comme une fulgurance qui ne peut par nature se produire qu'une fois. Comme quoi, les révolutions d'hier sont les routines de demain.

Malgré ça, ceux qui le découvriront aujourd'hui pourront apprécier les morceaux pour leurs qualités, même s'ils ne vivront pas l'album comme le chamboulement total qu'il a été.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 octobre 2015
Tout correspond au descriptif je voulais depuis longtemps cet album qui contient beaucoup de titres incontournable du groupe.
Les débuts de Korn sont pour moi les meilleurs, fidèle à leur réputation.
Emballage soigné et rapide
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 août 2013
j'avais la chance de posséder à une époque un exemplaire du live et je préfère quand même le Live point de vue rythme plus soutenu et voix du chanteur mais cet album est tout de même excellent.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 octobre 2014
Le début des années 90, a vu naitre un bon nombre de groupe tous aussi bons, les uns que les autres ! Korn en fait parti et ils ont livré une tuerie l'album Korn !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 février 2006
Je sais qu'en ce moment il est de très bon ton de cracher sur korn, et pourtant avec son premier disque eponyme, Korn vient de sortir un des albums metal les plus importants des années 90, au même titre que "Welcome to sky Valley" de Kyuss, "Enemy of the sun" de Neurosis, "Burn my eyes" de machine Head, "Aenima" de Tool ou même "In the nightside eclipse" de emperor (Chacun dans son style bien sur). C'est sombre violent torturé (ecoutez un morceau comme Lies) et très influencé rap, mais attention l'influence est fine, Korn ne se contente pas de faire du rap avec des guitares, aussi les comparaisons faites avec des groupes comme Limp Bizkit ou Linkin Park sont pour moi bien injustifiées, Korn est bien au dessus du lot, bien au dessus. Murs de guitares (Fake Lies), vocaux inquiétants (Helmet in the bush), un duo basse guitare toujours au top (Clown) Korn s'affirme dès les premières notes. Bien sur le côté "je suis mal dans ma peau et j'exploite le filon jusqu'a plus soif" pourra en gener plus d'un mais ce serait vraiment passer a côté de quelque chose...
En tout cas Korn vaut dix fois mieux que tous ses clones, alors allez y ca vaut le coup!
11 commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2002
KORN,c le groupe de néo par excellence,ils ont inventés un style et ils ne le cachent pas(follow the leader "suivez le meneur")et ouai, c grace a eux qu'il y a eu Deftones, Coal chamber, Limp bizkit et bien d'autres groupes. Cet album est exellent, impossible de choisir entre celui la et "life is peachy" (a acheté les yeux fermé). Niveau musical c excellent. Fieldy impose son style avec son jeu de basse slapé, c lui l'influence hip hop du groupe(album solo a écouter:fieldy's dream) les deux guitaristes jouent ensemble à merveille avec leur célèbre guitare à 7 cordes,et Mr DAVIS, un style unique, entre chant dépressif et chant bourrin on est forcement charmé par cet album. Mais ceci n'est vrai que pour les deux premiers opus car après ça se complique. KORN est passé à autre chose.
11 commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 avril 2003
je connaissai korn grace a issues et follow the leader et notament life is peachy que l'on mavai preté....une foi jai vu un de leur clip issus du 1er album....BLIND,la direct...jai été totalement retourné!!!Des riff et compos simple mais hyper éficasse!!!un chant totalement hysterique et schyzoprenique,bref un groupe qui à inové,et qui apparement prouve q'apres 10 ans d existance peu toujours inovée et rester aussi puissant tout en variant les style de metal possibe en restant bien sur dans le néo....BREF UN ALBUM QUIL VOUS FAUT POSSEDER!!
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 janvier 2003
Saviez vous que le groupe de Los Angeles a inventé le métal à cornemuse ? Rendez vous sur la piste 7,véritable monument du métal. Korn est un groupe qui explore différents univers sans s'occuper du qu'en dira-t-on, et ils ont tout bon. Certes ces changements de styles(100% métal pr le 1er album,"goth" pr le 2nd, hip hop pr le 3ème,torturé pr le 4ème, inqualifiable pr le 4ème) peuvent déconcerter, mais c'est bon de voir qu'un groupe cherche à évoluer musicalement au risque de voir ses ventes baisser.
11 commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 janvier 2001
C'est vraiment le meilleur de KoRn. C'est leur vrai style oublié par la suite dans "Follow the Leader" et surtout "Issues" . C'est le pure KoRn
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)