undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes cliquez_ici

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles32
4,5 sur 5 étoiles
Format: CDModifier
Prix:12,35 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 juillet 2004
Metallica récidive tout juste un an après Kill'em all avec un second album qui se devait d'atteindre la qualité du premier.
Réussite extraordinaire, évolution mélodique exemplaire. Metallica invente sur cet album tout ce qui fait sa spéficité et est peut-être le premier artiste au monde ayant réussi à allier avec succès la puissance et la violence de la musique avec la mélodie et l'émotion qu'elle peut dégager en même temps. Remercions Cliff Burton pour avoir su apporter tant de richesse à ce groupe de part son ouverture musicale et sa clairvoyance.
Les four horsemen signent sur cet album trois de leurs meilleurs titres : Fade to Black, For whom the bell tolls, Creeping Death. Trois morceaux qui symbolisent à la perfection le groupe : la mélodie de fade to black, la lourdeur de For Whom the Bell Tolls, et le thrash de Creeping Death.
0Commentaire4 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 avril 2003
1984: nos métalleux favoris accouchent de leur second opus et balancent dans nos oreilles une nouvelle vague sonore appelée THRASH (Metallica co-géniteur de cette mouvance avec le "Hell awaits" de Slayer).
Dés "fight fire with fire" on en prend plein les esgourdes et on réalise qu'ils ont grandi,mûri et que ça allait faire très mal à la concurrence!
"for whom the bell tolls" est solennel à souhait,"fade to black" est suffisamment mélodique pour nous prendre aux tripes, "Creeping death" est le single thrash dont la rythmique joue la sérotonine entre nos neurones et enfin "call of Ktulu" conclue majestueusement ce qui reste la référence Thrash:Ride The lightning.
Pourquoi 4 étoiles et pas 5? je trouve que les deux autres titres restant de l'album, quoique bons, ne sont pas indispensables
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juillet 2004
Une année après leur premier effort, « Kill 'em all », les 4 de la Bay Area revenaient à la charge avec leur deuxième livraison, « Ride the lightning ». Et la surprise allait être de taille. Si « Kill 'em all » représentait la création du thrash pur et dur, riffs speedés et agression non-stop, l'évolution en une seule et petite année du groupe allait s'avérer proprement hallucinante... à tel point que la frange la plus extrême des fans du groupe criera d'ors et déjà à la trahison. Et pour cause... Metallica ont ici choisi de ralentir le tempo, de travailler les harmonies et ho comble de la fourberie, d'y inclure une power ballade. Difficile de se dire que c'est là bel et bien le même groupe qui joue tant la rage post-adolescente façon metal warrior a ici laissé place à un talent de composition tout ce qu'il y a de plus adulte. Hetfield a presque appris à chanter, ses textes sont souvent devenus soignés, les refrains accrocheurs (celui d' « Escape » rappellerait presque Maiden), les thèmes abordés sérieux (peine de mort sur « Ride the lightning », guerre sur « For whom the bell tolls », suicide sur « Fade to black »,...), la musique du groupe prend une dimension quasi-épique, notamment sur le magistral instrumental clôturant l'album, « The call of ktulu », etc., etc.,... à croire que l'air frais du Danemark où le groupe s'était alors exilé pour l'enregistrement lui a donné des ailes. Une fois de plus, la suite n'allait en être que meilleure...
0Commentaire7 sur 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
VINE VOICEle 12 novembre 2012
kill em all était certes pas mal, mais le son trop primaire, et des compos un peu trop basiques me font lui préféré ce ride the lightning.
sur ce deuxième album, tout est vu en grand, le son du disque, les compos (qui prennent plus d'ampleur) et le groupe élargit son horizon: metallica ne se borne plus au speed metal basique dans sa musique et ses textes pratiqué sur le fondamental kill'em all, mais dépasse son postulat de départ en injectant une maîtrise bienvenue et des arrangements que je qualifierait d'emprunts à la musique classique.
je rectifie le tir, quand je parle de classique, ce n'est pas le clavecin en intro du brutal fight fire with fire que j'ai en tête, mais la sensation d'écouter sur cet album du wagner version metal!
sans être l'oeuvre la plus aboutie des four horsemen (les faibles escape et trapped under ice sont juste... dispensables), il n'en reste pas moins que ride the lightning est pour moi l'album le plus sincère de metallica car ambitieux sans être trop léché. les six titres sur lesquels je n'ai pas médis sont simplement parmi les plus grands classiques du groupe, fade to black, for whom the bell tolls et creeping death en tête!
je dirais même que si l'on ne devait avoir qu'un seul album de metallica, ce serait celui-ci! en tout cas, c'est avec ride the lightning que l'on doit entrer dans l'univers de metallica...
44 commentaires3 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 novembre 2000
Le son a évolué pour ce second album, laissant plus de place à un coté un peu "Chevaleresque", avec cheveux long se balançant dans le vent. Des morceaux superbement menés et basés sur des lectures diverses des membres du groupes, entre Bible et Lovecraft (The Call of Ktulu). Diversité et musicalité. Superbe !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 février 2006
C'est avec cet album que j'ai découvert Metallica et je crois que la claque que je me suis prise lors des premières notes du riff de "Fight fire with fire" restera gravée à jamais dans ma mémoire !!! C'était la première fois que j'entendais une musique jouée à telle allure et avec tant de précision tant au niveau des structures que des morceaux. Le duo guitaristique James Hetfield / Kirk Hammet fonctionne à merveille, Clive Burton nous balance des lignes de basse des plus inspirées et Lars Ulrich maltraîte ses fûts avec une précison impréssionante. Au fil des écoutes on se rend vraiment compte de la richesse et de la diversité de cet album car le groupe ne tourne pas en rond et varie les tempos tout au long des 8 titres qui composent de "Ride the lightning". Mention spéciale au morceau "The call of Ktulu" qui conclut cet album de façon tout à fait magistrale !!!
0Commentaire2 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 janvier 2016
excellent envoi et titre superbe ; le son est parfait ; je recommande a tout fan en souvenir de cliff burton excellent bassiste ; quel punch cet album
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 août 2011
C'est ma fille qui a fait découvrir Metallica à son père en nous jouant quelques airs sur sa guitare. Le papa séduit par les prouesses de sa fille et les mélodies a craqué pour cet album qu'il écoute en boucle dans sa voiture depuis q'u'il l'a reçu. Je transmets donc pour mon mari : "J'adooore !". Pour la petite histoire le Jules de ma fille a présenté "Ride the Lightning" au bac de musique à la guitare.
0Commentaire2 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 novembre 2011
J'avais déjà kill'em all, master of puppets, garage inc, and justice for all, celui manquait définitivement pour compléter les créations du groupe et comprendre leur évolution.
A noter que je me suis arrêté après le black album, qui pour moi sonne la fin du mythe...
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 octobre 2001
Ce deuxième album des four horsemen enfonce le clou plus profond dans la blessure béante laissée par Kill'em All. On a droit une nouvelle fois à un déballage de décibels et de thrash sur les titres Fight Fire With Fire(pas mélodique un brin mais décapant), Trapped Under Ice (du pur Kill'em All) et Creeping Death (un des meilleurs titres du groupe surtout en live). Mais déjà le groupe évolue et on a droit à toute la panoplie de Metallica: titre épique avec de nombruex changements de rythme (Ride The Lightning), lourdeur et puissance (For Whom The Bell Tolls; on s'aperçoit de la puissance de ce titre en live), mélodie et virtuosité (Fade To Black et l'instrumental The Call Of Ktulu). Seul Escape est moins bon que les autres et ne mérite pas d'être sur cet album. Autre bémol: production horrible avec un son trop grave et une batterie pas assez claire.
A part cela, cet album reste une référence et montre que Metallica est libre de faire ce qu'il veut; ils ont changé d'orientation musicale dès leur deuxième album car le style de Kill'em All ne permet pas de sortir des sentiers battus et de donner plus de profondeur à leur musique.
0Commentaire2 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

11,55 €