Commentaires en ligne


45 évaluations
5 étoiles:
 (31)
4 étoiles:
 (8)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (4)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


23 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 ... AND JUSTICE FOR ...METALLICA !
Comment peut-on dire que cet album marque le début de la fin de MetallicA et en plus comment ose-t-on insinuer que l'arrivée de Jason Newsted y est pour quelque chose ?!
Il faut arrêter de dire n'importe quoi sous prétexte que "l'album est inaudible", qu'il n'y a "aucune finesse" ou que c'est du "bruit pour rien"... Bravo ! Quelles critiques...
Publié le 23 octobre 2001 par Arnaud

versus
2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 gain infecte ....
je me faisais un plaisir de refaire ma collec d'album de Metallica en vinyle suite à l'achat d'une platine hifi.
Dommage, le gain de cette ré-edition est infect ... le son doit être mis très fort pour être écouté dignement et le souffle de microsillon devient trop présent.
c'est le seul album qui me pose ce...
Publié il y a 14 mois par Grom


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un album mal produit? Pourquoi ça?, 2 juillet 2013
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : ...and Justice for All (CD)
Pour aller vite, un très bon album : compositions entêtantes, arrangements soignés, interludes de guitare acoustique à la mode celte réussis, rythmiques au cordeau, paroles intéressantes, solos travaillés, chant abrasif comme de la toile émeri.
On pourra trouver les morceaux longs, mais ça fait partie du charme de l’album. L’ensemble est vaguement déprimant, mais bon, Metallica n’a jamais prétendu faire du Luis Prima.

Je lis partout que l’album est mal produit, le son à ch***, etc. Voyez les autres commentaires. Je lis ça depuis que l’album est sorti, mais il faudrait qu’on m’explique un jour pourquoi et qu’on avance quelques arguments.

Le son est clair, absolument pas brouillon.
Ok, il est spécial : très séquencé entre basses (peu présentes), médium (dominants) et aigus. ; il n’y a aucune réverb sur la batterie, un son de caisse claire très sec, très court, des cymbales et une grosse caisse peu présentes ; les guitares rythmiques sont très arides et austères. Le son est, dans l’ensemble, très direct.
Mais l’ensemble est très aéré et clair. On entend chaque instrument – à l’exception de la basse, toujours noyée dans la rythmique, mais c’est voulu: Hetflied et Newsted jouent la même chose note pour note. L’ensemble est bien équilibré et fait penser à la manière dont on enregistre de la musique classique.
Ce son très sec, qui fait un peu penser aux Trust des débuts, aux premiers albums de Dio, où les registres médiums sont très prononcés.
Il fait partie intégrante de l’album, et colle aux morceaux.
Rien ne serait pire qu’un remaster bodybuildé, façon « Diary from a madman » version 2.0., avec nouvelles parties de basses et de batterie, et process Dolby à deux balles pour gonfler le son.
Oubliez vos préjugés !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 ...and Doris for all, 14 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : ...and Justice for All (CD)
...And Justice For All. MetallicA. Quand on découvre le groupe extrêmement tard, en 1991, mais avec le black album, on est scotché par une production fabuleuse, des compos metal efficaces, une puissance et une mélodie mélées à la distortion dans la voix de James(pour la dernière fois, hélas), chaque morceau a son solo hurlant de guitare, technique, avec tube screamer et wah-wah (pour la dernière fois, hélas...), instantanément une référence pour le monde du hard-rock. Il apparait alors nécessaire de fouiller dans le passé du groupe. Kill'em all et son thrash rapide, ride the lightning et ses compos plus longues, techniques, puissantes. Master, un cran au-dessus encore, et puis vient ...and Justice... le son est étrangement froid, la batterie est sèche et claire mais en retrait, les guitares sont acérées, la distortion quant à elle est à son maximum autant dans la voix que dans les guitares. Il y a le sentiment de quelque chose d'inachevé dans la production de cet album qui lui vaudra de passer à côté du succès qu'il aurait dù obtenir. One est pourtant sublime, blackened innove, And Justice for all est un chef d'oeuvre de technique (chapeau bas pour la batterie, Lars a été bien aidé...), Harvester of sorrow a ce riff monstrueux, le couple basse/guitare est monumental. L'écoute n'est simplement pas facilitée, et c'est en concert que le potentiel de ce disque explose. La machine à pognon ne se mettra en marche qu'avec le black album 3 ans plus tard, entraînant la fin du thrash et le début d'une carrière à tendance plus pop. La fin de l'époque dorée, pour beaucoup. Pour en revenir au Justice, quand je veux écouter Metallica en live, aujourd'hui, je prends de préférence les enregistrements datant d'avant le black album, et jamais après ce disque... Les morceaux des 3 premiers albums sont toujours grands, mais ceux du Justice me placent à coup sûr dans un état second. C'était simplement l'album le plus intense, avec une production étrange, mais qui a finalement participé à le rendre aussi attachant à mon sens. Aujourd'hui encore le groupe essaie de retrouver l'aura de cette époque, mais l'instant est passé...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Enorme, un classique absolu, 23 août 2010
Par 
Walterjovi - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : ...and Justice for All (CD)
En 1988, Metallica commence à avoir le monde à ses pieds : trois albums sans concession ont permis au groupe d'asseoir sa notoriété, et les ventes se multiplient comme des petits pains, sans céder aux sirènes des radios, sans travestir la musique.
On peut se demander, après écoute, comment le groupe a pu vendre autant de copies de cet album (plus de huit millions d'unités rien qu'aux USA depuis 1988)! Le son est austère, sec et abrasif, la batterie est très en avant avec une grosse caisse qui n'avait jamais sonnée aussi curieusement (mais c'est ce qui fait son charme ici) et la basse a mystérieusement disparu! Jason Newsted, remplaçant le défunt Cliff Burton, n'a certainement pas trop apprécié le résultat au mixage... La basse doublant les guitares rythmiques, celle-ci s'est fondue dans le son global de l'album.
Si les chansons deviennent de plus en plus longues (deux titres dépassent les neuf minutes), le groupe poussant très en avant son trash-métal progressif, il n'en a pas oublié pour autant ses premières amours. Les fans de speed peuvent se régaler sur les puissants "Blackened" et "Dyer's Eve", cette dernière composition étant si alambiquée que personne ne la croyait jouable en concert! Un fait que le groupe contredira durant les années 2000...
Hormis ces deux titres rapides, Metallica utilise plutôt le mid-tempo comme moyen d'expression, mais un mid-tempo à la Metallica, rien de mou. Faisant de ses chansons des pièces à tiroirs redoutables, James Hetfield a écrit de splendides petits riffs s'emboîtant à la perfection les uns aux autres. Il suffit d'entendre "...And Justice For All", chef-d'oeuvre de près de dix minutes où les changements sont nombreux, où les riffs s'empilent sans que cela paraissent incogru. Les cassures de rythmes sont nombreuses, comme sur "Eye Of The Beholder", "One" ou bien "The Shortest Straw".
L'album possède une cohésion rare en terme de créativité. Peu de groupes sont parvenus à faire un disque aussi long (soixante-cinq minutes) en gardant une telle cohésion artistique. Comme si l'album avait été écrit d'une traite! Que ce soit sur les passages fous ou calmes, rien ne semble incongru ici, tout sortant du même moule.
Les passages calmes, il y en a quelques-uns, comme l'introduction de "...And Justice For All", la première partie de "One" ou bien le mélancolique "To Live Is To Die" à la superbe partie acoustique centrale (en introduction, la guitare sèche est également de toute beauté). Mais calme ne signifie pas faire une ballade à la noix! C'est encore un domaine où Metallica ne s'est pas arrêté, ou alors de fausse manière avec "Fade To Black" et "Welcome Home (Sanitarium)". Ces moments plus doux sont autant de répit avant le déluge de l'énergie comme pour "One" où pendant près de quatre minutes, le groupe reste en retrait au service de la chanson avant de faire déferler un martélement de double grosse caisse, façon bombardement!
Le groupe a connu trois singles avec "...And Justice For All" : "Eye Of The Beholder" (pas le choix le plus évident), "Harvester Of Sorrow" puis "One", l'un des morceaux les plus cultes de Metallica, là où le groupe atteint un paroxysme créatif évident à tout niveau (même le solo est une pure merveille), et qui fera son petit bonhomme de chemin dans les charts avec l'aide la première vidéo du groupe, un sacrilège à l'époque...
Peu de textes auront eu droit à une explication aussi limpide que pour "One" : inspirée du livre "Johnny Got His Gun", le texte traite d'un soldat qui est prisonnier de son corps meurtri à la guerre mais en ayant conservé toutes ses fonctions cérébrales. Musicalement au top avec un texte très sombre, Metallica s'offre un titre classique dans son répertoire, qui figurera probablement toujours dans le top 5 des fans.
La seule petite fausse note dans l'album est "The Frayed Ends Of Sanity", chanson un peu moins inspirée que les autres et qui ne sera jamais jouée intégralement live, mais qui sera partiellement utilisée dans le medley de l'album joué durant la tournée du "Black Album".
Finalement, Metallica a sorti son album le plus extréme. Le son, les compositions alambiquées à rallonge, aucun titre destiné aux radios, les thèmes toujours sombres, rien ne pouvait prédestiner ce disque à obtenir un tel succès. Pour ma part, il s'agit du meilleur album de Metallica, loin devant le "Black Album" pourtant bien plus vendeur et populaire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Avis aux vrais amateurs de métal!, 4 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : ...and Justice for All (CD)
L'album le plus heavy de Metallica. Même si on peut mettre du temps à apprécier cet album, une fois qu'on l'a bien écouté, on ne peut plus s'en passer!!
A écouter tous les matins pour se donner la pêche.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 justice de fer, 22 août 2009
Par 
Barclau "lost in the flood" (Gonzai, A Découvrir Absolument) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : ...and Justice for All (CD)
Un album sombre, puissant, rapide et énervé, avec des structures réfléchies et longues sans lasser. Du très bon metal, en plus la voix de Hetfield devient terrible. Seul bémol, il faut un peu deviner la basse. Les paroles sont très fortes aussi, faut dire que le trash, c'est aussi un discours. Côté textes, on est loin du black album c'est clair.
Sur ce disque, quasi que des incontournables. "Blackened" qui en aura fait baver des guitaristes. Le somptueux "One", parties de guitares d'une beauté rare, suivies d'une fin d'une puissance incroyable. Chaque titre mérite description, comme celui qui donne son titre à l'album, avec sa construction parfaite, ou encore "Eye of the beholder". Metallica est une machine à riff. Pour instrumental, "to live is to die", en hommage à Cliff Burton parti si jeune, dont on entend des phrases qu'il avait écrites, récitées sobrement. Le break de guitare en son clair est d'une tristesse profonde, comme s'ils se livraient vraiment. L'album se clôt par un titre très rapide, avec un texte...touchant, sur l'enfance, coupée du monde adulte, bâillonnée, enfermée. Loin des banalités d'enter sandman.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 And poetry for All..., 2 octobre 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : ...and Justice for All (CD)
Si cet album devait être un genre littéraire, à n'en pas douter ce serait de la poésie.
Chaque morceau est un alexandrin où rythmes et rimes s'enchevêtrent, magistralement, dans une complexité digne d'un Baudelaire.
A ce jour, aucun autre album issu de la discographie du groupe n'est aussi complexe et ne recéle autant de richesse musicale que celui-ci. C'est également celui qui compte les titres les plus longs.
Malheureusement, que le papier sur lequel ces divines partitions ont été couchées est de mauvaise facture ! Car c'est aussi l'album qui dispose des moins bons enregistrements, au point que l'on s'indigne de cette batterie massacrée, sacrifiée sur l'autel de la table de mixage.
Mais s'arrêter "à si peu" serait un crime et passer à côté de cette oeuvre aussi. Une oeuvre intemporelle, à tout le moins, pour ne pas trop en dire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Leur meilleur, 16 mai 2007
Par 
Benjamin Lab (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : ...and Justice for All (CD)
Avec cet album, Metallica est à son dans la maîtrise de son art du metal. La production est incisive, les compositions d'une complexité et d'une maîtrise sans égal. Bref, avec "And Justice...", le groupe semble être arrivé au bout du chemin et signe un brulôt qui vient témoigner de leur maturité. Les chefs d'oeuvre du genre se succèdent avec notamment ce qui reste le plus beau morceau écrit par le groupe ('One'). Enfin, c'est également l'album dans lequel les soli de Kirk Hammett sont sans doute le plus aboutis. Plus tard, Metallica achèvera de grimper les marches de la renommée avec le 'Black album' et basculera alors dans une autre dimension.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 nous sommes ses yeux...et ses oreilles!!!, 16 août 2010
Par 
megaotal - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : ...and Justice for All (CD)
Quatriéme opus de metallica,et à mon sens le deuxiéme meilleur des masters of metal(avec ride en pole position)...cet album de 65minutes est un pur condencé de tout ce que proposait metallica dans les années 80,demarrant sur une petite intro'melodique avant d'attaquez directement sur une veritable tuerie trash de plus de 6 minutes"blackened"ou le ton est donné...les four horsemen ont des choses à dire,et il ne s'en privent pas!!!cet album est sans conteste le plus revendicateur de toute leurs discographies,comme le prouvent la suite du disque le morceau titre que les plus feignants d'entre nous nomme simplement"justice",avec ses 9mn44 au compteur et pas un temps morts,presque 10minutes de trash ça peut faire peur...pas chez metallica!!!au sein d'un méme morceaux metallica se renouvelle sans cesse,changement de tempo,de mélodie,une petite surprise nous attend à chaque riff entamé...un des morceau les plus épiques que metallica est composé...mais ils n'en était pas à leurs coup d'essai,leurs 3premiers albums(3chefs d'oeuvres)comportait déja leurs lots de titre long et alambiqué,ce qui rendait déja metallica si différent des autres groupes issus de la scéne trash de l'époque...tout le reste est tout aussi merveilleux,tous les titres sont aussi réussis les uns que les autres...et à écouter en boucle!!!mais bien entendu je ne peus m'empécher de citer"one"qui est pour moi l'oeuvre absolu,le chef d'oeuvre ultime de ce disque...voir de l'ensemble de leurs carriére...inspiré du film"johnny s'en va t'en guerre",ce titre vous donne le frisson durant plus de 3minutes avec une mélodie,un refrain,une montée en puissance inégalée,avant de vous embarquez dans une tornade trash à vous décrochez les cervicales...le tout calibré sur des textes qui traitent avec brio de l'horreur des guerres.et puis il y'a "to live is to die"pseudo-instrumentale de 9mn48 dont le bref texte fut écrit par cliff burton disparu 2ans plus tot dans un tragique accident de bus,lors de leurs tournées danoise pays natale de lars ulrich...et puis il y'a le lourdingue"harvester of sorrow"intronisé par james lors des monsters of rock de 1992 a moscou par ces mots"ce soir moscou on va s'amusés!!!",et puis,et puis il n'y'a que des bombes sur cet album,comme sur les trois premiers albums du gang de frisco.les 4albums que tout fan de metal se doit impérativement de posséder,si il veut réellement étre un metalhead digne de ce nom!!!avec metallica nous sommes les yeux et les oreilles de la justice.vive metallica!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un disque atypique et très sombre, 22 août 2008
Par 
Vincent VZT "vincevez78" (sartrouville depuis 2009) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : And Justice for All Remastered (CD)
...and justice for all est le premier disque de metallica depuis la disparition de cliff burton, le génial bassiste arrangeur sans lequel ride the lightning et master of puppets auraient sûrement davantage ressemblés à kill'em all. non pas que le premier opus de metallica soit mauvais, mais les deux suivants ont poussé le groupe vers les sommets artistiques en développant ce que le premier album laissait entrevoir.
et pour ...and justice for all, metallica a utilisé les dernières bribes musicales et conceptuelles développées par burton. mais les compos ont peut-être été trop développées (allongées) par des musiciens un peu paumés par la perte d'un des leaders du groupe (hetfield doit beaucoup à burton qui lui à ouvert de nombreux horizons musicaux).
c'est pour cela que certains titres, qui gagneraient à être plus concis, sont un peu trop long à mon goût. ce qui nuit un peu à l'écoute de l'album. des choix auraint dû être fait quant aux contenus de chaque titre et on sent que ce sont des compromis pour tout caser qui ont été effectués.
malgré ces lourdeurs dans la composition et la production déséquilibrée d'...and justice for all, cet album est intéressant par sa richesse musicale et textuelle.
ce disue est définitivement à part dans la discographie de metallica et s'apprécie sur la durée pour appréhender toutes les subtilités qu'il renferme.
d'ailleurs, par la suite, le groupe changera de cap musical à 180° sur le disque suivant qui se voudra plus sobre et plus immédiat.
mes titres préférés d'...and justice for all sont les immédiatements accrocheurs blackened et harvester of sorrow, mais aissi le lourd eye of the beholder ainsi que le speedé dyers eve. la semi-blade one est hors concours et il faut mentionner les nombreux passages excellents des deux pavés ...and justice for all et to live is to die (...les deux titres qui auraient mérité à être plus courts selon mon humble avis).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 MAGNIFIQUE !, 3 janvier 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : ...and Justice for All (CD)
Je dirais que musicalement, c'est cet album qui me surprend le plus même si les mélodies sont parfois complexes. On sent bien que les membres de MetallicA s'améliorent: La voix de James devient plus mature, Lars joue a merveille la batterie, et le jeu des guitares est sublime, précis, rapide.Pour moi c'est le meilleur album de MetallicA avec le black album et Garage INC.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

...and Justice for All
...and Justice for All de Metallica (CD - 2008)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit