undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles1
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

A la fin de l'enregistrement du "clavier bien tempéré", Glenn Gould fidèle à sa réputation a déclaré quil ne s'était jamais autant ennuyé !!
Aucun ennui pour l'auditeur que vous serez à l'écoute de ses deux livres pourtant.
Le "clavier bien tempéré" a révolutionné la maitrise du clavier pour des générations de pianistes et compositeurs; Chopin et Mendelsson en jouaient quelques extraits avant de composer eux mêmes et le conseillait vivement à leurs élèves.
Il y a là dedans en germe presque tout ce que le piano a fourni de Bach à Schoenberg, un grand Oeuvre qui n'a pas fini de fasciner les interprètes.
LA version de Gould fut une révolution en son temps, comme sa version des "Goldberg", avec son jeu dépourvu de légato, (Gould a commencé en jouant du clavecin), le pianiste canadien fait table rase des précédentes versions et nous offre SA vision du monde de Bach avec une virtuosité et une fraicheur totalement irréverencieuse, voire iconoclaste !
Certains adoreront, d'autres feront la grimace, évoquant Edwin Fischer, Tatiana Nicolaïeva ou Sviatoslav Richter.
Mais voyez vous avec Gould on aime ou on déteste, il n'y a pas de demi mesure, on pourra convenir qu'il nous offre une version quelque peu glacée de l'oeuvre du Cantor de Liepzig, mais quel choc !
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)